Accueil Politique Election présidentielle américaine 2020.
élection présidentielle américaine 2020

Election présidentielle américaine 2020.

par Trugluff

Election présidentielle américaine 2020.

 

L’élection présidentielle américaine 2020 semble s’achever, provisoirement, sur la victoire de Joe Biden. Une trempe pour Trump qui se voit distancer de 76 grands Electeurs par son concurrent démocrate. Un véritable camouflet pour son orgueil. Cet orgueil qui lui impose sans cesse ce besoin de briller, pour étonner le monde, des mérites qu’il n’a pas. Cet orgueil qui souligne si bien l’infirmité de son âme : la médiocrité et la vulgarité.

 

Huby – Quel spectacle désolant que cette campagne présidentielle américaine ! La première puissance économique et militaire vient d’afficher son vrai visage : la vulgarité de sa décadence. Le débat télévisé des deux candidats était d’une bassesse jamais égalée. Comment peut-on ensuite demander à son Peuple, réserve et civisme quand il voit ses dirigeants s’insulter comme des racailles ? Comment est-il possible de voter pour ce surexcité de Trump ? Si je le pouvais, j’aimerais épouser ce milliardaire pour le rendre millionnaire.

Madgic – Pour ma part, j’avoue que ce spectacle ne m’a pas réconcilié avec le grand capital. C’est affligeant de voir ce Président en place diviser ses compatriotes pour restaurer son pouvoir.

Cake 40 – Si c’est cela le libéralisme, je préfère encore être privé de vaseline et faire comme les prêtres, utiliser du beurre de missel.

ARCHIBALD – Toi, l’homme de droite tu te ranges à l’avis de Madgic ?

Cake 40 – En effet ! Au début de sa présidence j’aimais ses prises de position pour l’Amérique d’abord. Je peux entendre ce discours et l’apprécier. J’encourage même nos Dirigeants français à faire de même – les Français d’abord. Mon avis sur l’homme s’est assez vite déprécié, mais son attitude au cours du débat durant lequel il ne laissait pas le journaliste poser ses questions, interrompait sans arrêt son adversaire et ne le laissait pas parler, me le fait détester aujourd’hui. Quelle image du rêve américain a-t-il envoyée au monde  !

ARCHIBALD – Il a fallu que Biden en vienne à lui dire : « Will you shut up, man ? », « Veux-tu te taire mec ? ». On touchait le fond du fond et il continuait de creuser.

Huby – Par ailleurs, pourquoi ne répond-t-il pas sur le montant de ses impôts de 750.00$ payés en 2016 et 2017 ? Depuis les premiers résultats, Trump n’a eu de cesse d’invoquer les votes truqués et autres artifices pour ne pas avouer sa défaite. Pourquoi ne produit-il pas les preuves de ses allégations ? S’il en a, ses avocats se feraient les gorges chaudes de ces révélations. Au lieu de cela il maintient le doute dans l’esprit de ses troupes comme pour fracturer encore d’avantage l’Amérique. Voilà le souvenir qu’il veut inscrire dans l’Histoire : un milliardaire capricieux et dangereux.

Blaireau – Il invoque la fraude électorale, mais je crois qu’une élection sans fraude est aussi rare qu’un homme qui a confiance en lui et qui le prouve en pétant quand il a la diarrhée.

Magmax – Pour ma part, quand la première fois j’ai vu la tête de Trump, j’étais fier de mon anus.

Cake 40 – Moi, je ne lui veux pas de mal, je lui souhaite simplement d’être réincarné en poêle à frire, pour qu’on le tienne par la queue et qu’on lui gratte le cul.


Maintenant, user de votre droit de réponse en utilisant les commentaires, juste en dessous, et faites connaître votre opinion. Ensemble nous sommes plus forts.

#LesTronchesDeCake #ElectionPrésidentielleAméricaine2020 #JoeBiden #DonaldTrump

 

Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Super trump

Trump et Kim deux Playmobil

Retrait des USA de l’accord de Paris

Sources :  20 minutes


Merci de poster un commentaire (ci-dessous)

Laissez un commentaire

10 commentaires

Anonyme 14 novembre 2020 - 7 h 53 min

Je pense souvent à Jésus qui à souffert, pour défendre les pauvres, et j’ai compris bien plus tard, j’ai perdu du temps a courir après argent et au détriment de bien des choses, je fais marche arrière, et je suis avec moi même et cette philosophie qui met en avant l’humain ,alors tout ces propos me concerne pas, j’ai pitié pour leur âme , et ils finiront bien seul.
Mes plus sincères salutations, mesdames, messieurs.

Réponse
Trugluff 14 novembre 2020 - 11 h 59 min

Je le crains qu’ils finiront bien seuls et rerrorisés à l’idée de tout perdre. Merci pour ce souffle moral. A bientôt.

Réponse
Charles Hulsmans 13 novembre 2020 - 6 h 24 min

La Pennsylvanie, ou l’avanie s’ils peinent.
Les US=Aliens choisissent entre Dupont et Dupont. Pour avoir un mec mieux, c’est tintin.
Ils finiront de toute façon en poudre dans les urnes.
1 : scènes de lit est-ce ?
2 : scènes de liesse !

La démocratie naquit péniblement voici 2000 ans, il a suffi d’une bombe A pour la faire régresser.
L’année de ma naissance, la courbe de l’inflation aux États-unis, par rapport au salaire moyen, s’est inversée.
Cela veut dire : la fin théorique du rêve américain.
Après ce nouveau paradigme, il ne suffisait plus de travailler beaucoup pour devenir riche.
Mais pour ceux qui sont déjà opulents, la règle est :
mondialisation bien ordonnée commence par soi-même.

Réponse
Trugluff 13 novembre 2020 - 12 h 54 min

Belle conclusion de notre grand Charles

Réponse
Pierre Anglade 11 novembre 2020 - 8 h 58 min

Cet état de fait ‘est pas l’exclusivité de l’Amérique
Le règne de l’argent s’étend sur toute la planète et la Chine n’y échappera pas a terme
Les grands hommes ; pervertis ; sont foison

Réponse
Trugluff 11 novembre 2020 - 13 h 15 min

Je suis tout à fait d’accord, néanmoins cette vulgarité entre les plus hauts Dirigeants de la planète est nouvelle. Il semblerait qu’ils ne savent plus garder raison, ni tenir leurs nerfs. Dangereux de confier l’arme atomique à ces esprits faibles.

Réponse
Benichou 11 novembre 2020 - 8 h 42 min

PUB: Bébé CAS-D’HOMMES, est revenu, la savonnette pour bébé con et capricieux !

Réponse
Trugluff 11 novembre 2020 - 13 h 12 min

Voilà tout est dit en résumé.

Réponse
Anonyme 11 novembre 2020 - 6 h 46 min

Je ne vois vraiment pas l’intérêt de la phrase de cake40 sur le libéralisme , son rapport avec des habitudes supposées des prêtres …. il critique la vulgarité de Trump, mais sa phrase témoigne de la sienne !

Réponse
Trugluff 11 novembre 2020 - 13 h 11 min

Tout à fait d’accord avec vous. C’est le moyen qie j’ai trouvé pour souligner la vulgarité de la situation. Peut-être n’aie-je pas été suffisamment fin sur le sujet mais dans le contexte je souhaitais la partager pour la renforcer. A bientôt.

Réponse

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 13ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.