Actualité en vracTrucs cons

Phrases cultes Secret Story 2 – Les trous du culte de Sécrète scories

C’est un ciel gris d’automne qui pend aux fenêtres du BALTO comme un rideau qui se tire sur un été déjà lointain. La bonne humeur agite les neurones des Tronches de Cake.

 

Madgic « Avant, quand on était analphabète comme ses pieds, sale ou con, on en avait honte et on se faisait discret. Maintenant on s’affiche et l’on devient vedette à la télé. Ce qui me fait peine dans toutes ces émissions de TV réalité c’est que l’on prend des inconnus pour la plupart, on en fait des stars d’un jour et selon, des chômeurs de plusieurs années mais toujours des cons pour l’éternité. »

Blaireau  « Ce qui me gène c’est de voir un présentateur que j’aime bien, Benjamin Castaldidaikonery qui refait Sécrète scories 3.  »

Magmax  « Ah ! Bon, et pourquoi ? » 

Cake 40  « Tu veux que je te le dise en net ou en brut ? C’est ce qu’on appelle un mec qui gagne à être connu. »

Madgic   « Entre fautes de grammaire, expressions customisées, réflexions métaphysiques et absurdités en tout genre, les candidats de Sécrète scories 3 ont fait très fort au niveau de la langue française ! »

Magmax  « Précision votre Honneur ; la langue française, c’est un bout de viande, c’est tout. »

Madgic   « Tu as raison, la langue devrait être un organe « dégustatif ». Pour détendre votre cerveau englué, je vous ai préparé un florilège des phrases cultes* de nos amis de l’Académie des nœuds : « Il faut que je fais mes cheveux », « Je ne me suis même pas écouté moi-même directement », « J’aimerais que c’est John qui part et John qui revient, pour qu’il fasse montrer qui il est ». Maintenant FX, un mec simple et humble… « Aider les gens dans les pays pauvres ? J’aurais trop peur qu’ils m’agressent ! », « Je déteste me mélanger à la masse et au peuple », « Nan mais en fait j’voulais dire qu’elle était… meraphrodite. Euhh… La mère à Phrodite… euh ouais bah transexuel c’est pareil ! ». Côté sexe Cindy, la sulfureuse : « Santé! Cul! Pognon! Désolé c’est ma devise », « Quand je suis excitée, j’ai envie de buzzer », « J’ai toutes les qualités requises pour être une star du X, mais je ne crois pas être assez polyvalente sexuellement ». Je continue ? »

Cake 40 « Oui bien sur, on ne va pas se priver de ces raisonnements de valises sans poignées. Le langage, c’est ce qui différencie l’homme de la bête, plus tu dis des conneries et moins tu ressembles à un bigorneau ! »

Madgic   « Il y a Jonathan, le philosophe : « Il fait très chaud quand il fait chaud ». Là bien sur c’est une blonde Angie, alors tout s’explique : « C’est choquant, ça m’a choqué », « Tout est faux et tout on dirait du vrai », « S’il n’y avait pas de nuages, il ferait super beau ! ». Il y a aussi Elise, une fille comme les autres: « Quand on sort avec Didier, on se maquille, on s’échange des robes, et on se fait draguer par des mecs ». Romain, le bad boy : « Arrête de parler avec ta bouche !! ». Et pour finir la bimbo Daniela : « Je suis têtue comme une moule », « Roland Garros, il a un fils ? ». Quelques autres pour le plaisir : « 3 semaines, c’est pas 15 jours ? », « Arrête de monter sur tes grands cheveux ! », « C’est la première fois que je suis dans le néant », « Je préférerai que c’est Kevin qui rerentre et que c’est Jonathan qui partais », « Mais je comprends pas pourquoi mon maquillage y coule, je pleure pas des cils, je pleure des yeux », « 9 fois 3… je sais même pas combien ça fait en plus », « Moi aussi je suis en manque de fatigue », « Je suis pas une personne mou ». Eloquent non ? »

ARCHIBALD « En effet ! Ce qui est éloquent c’est de constater l’importance de l’audience recueillie. Sans doute parce que ça permet à un grand nombre de téléspectateurs de se rassurer sur leur propre culture. »

Blaireau  « Mouais, vive la connerie humaine. Sans elle, ils n’existeraient pas ! »

  


à la next

 

* il s’agit des phrases exactes sans modification

PolitiqueTrucs cons

Chut à Toulouse – Chut ! libre

La nuit de cette mi-août s’avance sur la terrasse du Balto comme un chat gris achevant de sa fraîcheur chaude cette belle journée d’été. Et le ton enflammé de nos Tronches de Cake s’embrase quand tout à coup Madgic souffle un « chut ! », barré de son index. Tel un magicien il fait disparaître un paquet de décibels comme par enchantement. Sous l’arbre des palabres le silence a gagné quelques secondes sur les bruits secs qui en tombent.

 

Cake 40  « Mais qu’est-ce qu’il nous fait le Madgic avec son chut! de tension ! »

Madgic  « Je teste pour vous ce que le Maire de Toulouse a mis au point pour limiter le tapage nocturne des fêtards et autres nyctalopes… » 

Blaireau – « Oh ! L’autre comment y cause, nique ta lope ! Nique ta lope, ça s’appelle un pléonasme.  »

Madgic  « Le Maire a donc embauché pour septembre 16 chuteurs. Lorsqu’en centre ville il y aura du bruit l’un des chuteurs viendra faire « chut ! » à ceux qui font du bruit pour qu’ils cessent d’en faire. Elle est pas belle la vie ? »

Cake 40 – « Non ! Sans déc’ ! Il y a des élus qui ont voté un budget d’embauche de 16 mecs pour faire chut! à ceux qui font du bruit ? »

Madgic  « Regarde, il y a un instant l’effet que cela a produit. Comme au cinéma, silence ! On s’tourne. »

ARCHIBALD – « J’admets que la surprise a forcé le silence mais vraiment pas plus de deux secondes… »

Magmax – « … et deux secondes en euros. »

Hubby  « A côté de cela, balaize le mec, faire voter un budget d’embauche de seize personnes pour faire chut! Il ne faut tout de même pas craindre le ridicule pour mettre au débat du Conseil municipal le chut!. Et comment s’appelle ce Maire, petit génie sans bouillir de la politique locale. »

Madgic  « Pierre COHEN. »

Hubby – « Et bien décidément il cumule. Je vois déjà taguer sur les murs de la ville « Attention chut! de Pierre ! ». Je crains qu’une telle idée devienne vite un chut! de cheveux à défaut de se les arracher ! »

Cake 40  « Et peut-être qu’à Toulouse on achève bien les cheveux. »

ARCHIBALD – « On retiendra de lui sa curieuse façon de sortir de son silence pour lutter contre le bruit »

Magmax – « En allemand chut! se prononce « shoot ». Au lieu de distribuer des chut!, le shit serait plus efficace pour gagner le silence et parfaire le chut! du mur des lamentations. »

Cake 40 – « Pour imaginer qu’une pluie de chut! même du Niagara puisse vaincre le bruit en centre ville il faut quand même disposer d’un sacré cerveau. Pour moi, ce Pierre COHEN a déjà compté au moins deux fois jusqu’à l’infini. »

Blaireau – « Il fait sans doute partie de ces grosses têtes qui pour ne pas se suicider en déchirant sa photo, tire une balle à 17 centimètres au-dessus de la tête, en plein dans son complexe de supériorité. »

Madgic  « A Toulouse la partie est loin d’être gagnée. Des cartes mal distribuées avec des atouts dispersés,  et ça pourrait même faire un 10 de chut! en indice de chut! »

ARCHIBALD – « Pour les riverains je souhaite à ce surplus d’impôts et cette idée aussi conne que généreuse soit profitable à leur tranquillité. L’expérience a souvent montré, quand on a réduit un individu au silence, on est loin de l’avoir converti. »

 

à la next …

 

Faits de sociétéTrucs cons

Classement PISA de l’enseignement français et ceci explique Zola

Le ciel est par-dessus le toit, si bleu, si calme. Il fait beau, il fait bon la vie coule comme cette blonde dans les verres de nos tronches de Cake qui achèvent cette journée de printemps sur la terrasse du Balto. Trop bref instant de bonheur que l’on aimerait ne jamais voir finir.

Huby  « Aujourd’hui est pour moi un grand jour, j’ai enfin achevé mon mémoire sur l’Education Nationale et sa dérive vers la médiocratie. »

Madgic  « L’Administration s’intéresserait-elle à la décadence de l’enseignement de son école ? »

Huby  « Eh ! Bien oui et surtout lorsque les chiffres sont mauvais. »

ARCHIBALD  « Ton étude t’amène à quelle conclusion.  »

Huby  « Oh ! C’est édifiant, je vais vous en faire un résumé et le syndrome de cette dégradation vous apparaîtra comme des boutons sur la joue d’une femme. »

ARCHIBALD  « Et pourtant les boutons c’est ce qui fait la beauté d’un rosier… »

Blaireau  « … ou d’une braguette ! »

Cake 40  « Ca y est ! Le poète disparu est retrouvé. Je suis sûr Huby que ton rapport met parfaitement en lumière les dérives de l’enseignement sans pour autant nommer les responsables. Pourtant ce sont eux les fautifs de cette médiocratie environnante. Est-ce qu’un jour dans ce pays les politiques vont assumer leurs erreurs en étant sanctionnés comme c’est le cas dans le privé ? »

Madgic  « C’est vrai que je suis lassé de ces responsables qui n’ont de responsables que la paie et qui n’assument aucune de leurs fautes. Le plus fort, ils sont questionnés par les médias pour leurs qualités de spécialistes ! Tout le monde s’accorde à dire que c’est la crise, partout dans le monde et notamment en France. On note de graves dérives budgétaires dans notre pays depuis des années. Est-ce qu’un jour vous avez entendu un politique dire que sa mesure a couté des milliards sans apporter le résultat escompté ? Non bien sûr ! Le mieux de ce que nous avons entendu devant une cour de Justice  c’était : responsable mais pas coupable ! Excuse-moi Huby je t’ai interrompue. »

Huby  « C’est vrai je ne cite aucun nom. Pourtant un grand nombre de Ministres de l’Education Nationale par souci de laisser leur empreinte y ont laissé des stigmates. En préalable de ma « démonstration » on admet qu’un élève de 1906, détenteur du certificat d’études disposait d’une connaissance comparable à celle d’un étudiant BAC+3 de 2009 et selon moi sans y intégrer la qualité de la calligraphie. Pour bien comprendre ce glissement j’ai comparé les époques d’enseignement : enseignement 1960 : un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 F. Ses frais de production s’élèvent aux 4/5 du prix de vente. Quel est son bénéfice ?

Enseignement 1970 : un paysan vend un sac de pommes de terres pour 100F. Ses frais de production s’élèvent aux 4/5 du prix de vente, c’est-à-dire 80F. Quel est son bénéfice ?

Enseignement moderne de 1970 (réforme de l’enseignement) : un paysan échange un ensemble ‘P’ de pommes de terre contre un ensemble ‘M’ de pièces de monnaie. Le cardinal de l’ensemble ‘M’ est égal à 100, et chaque élément sigma de ‘M’ vaut 1 F. Dessine 100 gros points représentant les éléments de l’ensemble ‘M’. L’ensemble ‘F’ des frais de production comprend 20 gros points de moins que l’ensemble ‘M’. Travail demandé : Représente ‘F’ comme un sous-ensemble de ‘M’ et donne la réponse à la question : « Quel est le cardinal de l’ensemble ‘B’ des bénéfices (à dessiner en rouge) ?

Enseignement rénové 1980 : un agriculteur vend un sac de pommes de terre pour 100 F. Les frais de production s’élèvent à 80 F et le bénéfice est de 20 F. Travail demandé : Souligne les mots  « pommes de terre » et discutes-en avec ton voisin.

Enseignement réformé 1990 : n peizan kapitalist privilegie sanrichi injustement de 20 F sur un sac de patat. Analiz le tesks er recherche le fote de contenu de gramere d’ortograf de ponktuacion et ansuite di se ki tu panse de cete maniaire de sanrichir.

Enseignement assisté par ordinateur 2004 : un producteur de l’espace agricole câblé sur ADSL consulte en conversationnel une data bank qui display le day-rate de la patate.  Il load son progiciel SAP/R3 de computation fiable et détermine le cash flow sur écran pitch 0.25 mm Energy Star.

Dessine-moi avec ton mulot le contour 3D du sac de pommes de terre, puis logue toi au réseau Arpanot  (Deep Blue Potatoes). Via le SDH boucle 4.5, extraire de MIE le graphe des patates. Travail demandé : Respecte-t-il ainsi la norme ANSI, ISO, EIAN, CCITT, AAL ? »

ARCHIBALD  « On peut imaginer l’enseignement 2020 : qu’est-ce qu’un paysan ? Qu’est-ce qu’une patate ? »

 

 

à la semaine prochaine …


… sur nos lignes

remerciements aux enseignants qui ont participé à cette étude

MédiasTrucs cons

Lendemain de fêtes – Métro, boulot, gastro

Les serpentins pendent immobiles sur le souvenir de cette fête qui s’achève sous les promesses d’un monde meilleur. Les vœux et les beats se sont tus, gagnés par la fatigue de cet accouchement sous péridurale qu’est le nouvel An. Les cheveux dans les étoiles nos Tronches de Cake se retrouvent le jour 1, 2009 ans après J.C.

 

Huby en embrassant Madgic  « Bonne année Madgic, tu nous as manqué pour le réveillon.»

Madgic – « Et vous aussi vous m’avez manqué. Je t’assure que j’aurais préféré être avec vous à faire le fou que de passer mon temps chez AFFLELOU. »

Blaireau – « Ben, je croyais que tu avais une gastro ! »

Madgic « C’est bien ça, j’essayais ma nouvelle lunette … de WC. J’avais le cerveau en RTT, il ne commandait plus rien. Je me vidais comme un Jacob Delafon en démonstration et … question son, c’était du dolby surround. C’est en écoutant tous ces liquides de bruits que je me suis rendu compte que l’endroit le plus silencieux du corps humain, c’est sous les bras. »

Magmax – « Je ne te comprends pas. Toi qui es toujours à la recherche d’un corps d’exception,  à te sculpter des pectoraux d’athlète, tu aurais du te retenir le plus possible, ça t’aurait musclé le ventre. »

Madgic « Je n’aime pas particulièrement faire caca, mais dans la vie on ne fait pas toujours ce que l’on veut. »

Cake 40 – « Quand je t’écoute, je me dis que tout compte fait Rabelais parle très bien du caca, mais c’est bien le seul. »

Blaireau – « Finalement tu avais le cul bas avec ta fidèle gastro. »

Madgic « Très drôle, très drôle. Celle-là on va la garder. »

Blaireau – « Tout compte fait, je crois que tu as eu raison de ne pas venir avec nous dans ce bon restau. Un restaurant gastronomique, c’est un restaurant qui donne la gastro ! »

ARCHIBALD « Ce qu’il faudra retenir c’est que pour les fêtes il n’y avait pas que les volailles qui se vidaient. Pour le coup tu en as profité pour regarder la TV. »

Madgic « Exact ! J’ai regardé des programmes de cacagénaires et en voyant les Troischavanne, Sébastien je me dis que je suis au moins aussi con qu’eux pour faire de la TV. Et quand on sait ce qu’ils gagnent à faire des conneries tu as envie de faire un procès à tes parents pour t’avoir rendu intelligent ! »

Huby  « Tu remarqueras que plus il y a de chaines plus ça s’empire. »

Magmax – « Non, je ne trouve pas que ça sent pire… »

Huby  « Avec toutes ces chaines tu vas bientôt passer plus de temps à lire les programmes et à utiliser ta télécommande qu’à regarder la télé. »

Cake 40 – « Avant, quand t’étais con tu te cachais. Tu avais honte d’être con. Maintenant tu passes en vedette à la télé aux heures de grande écoute. Je suis sur qu’il y a d’autres cons pour enregistrer le non-événement, pour le regarder une seconde fois et pour l’immortaliser en le gravant. »

ARCHIBALD « Tu admettras que pour interviewer des cons il n’y a pas besoin de payer si cher des animateurs qui gagnent tout juste à être connus. Au moins 15 000 euros par mois. »

Blaireau – « Eh ! Bien maintenant tu feras bien attention, la télé c’est devenu tellement con que même les oiseaux ne se posent plus sur les antennes. »

 

 

 


à la next …

… sur nos lignes

AccueilTrucs cons

Drôles de mails à lire sans modération – De quoi j’me mail !

Ce matin d’automne Blaireau, accoudé sur le comptoir du Balto est affairé sur son nouveau portable 3G. Ses doigts s’agitent à rentrer la mémoire que son cerveau ne veut plus retenir et pour relever les derniers mails.

Cake 40 le rejoint pour le café du matin avant une journée de labeur doux.

Blaireau très absorbé n’a pas vu son copain arriver …

Cake 40 – « 6 732 073 328 d’habitants sur terre, 3 milliards dorment, 3 milliards travaillent, 732 073 327 font l’amour et 1 blaireau lit ses mails.  »

Blaireau sans se retourner « La police a retrouvé le cadavre d’un homme au corps difforme, au cerveau sous développé et au sexe atrophié. Ouf ! Me voilà rassuré, tu vis toujours ! »

Cake 40 en riant « Salut toi ! Je vois que tu es très en forme ce matin. J’espère que le pays profitera d’une telle énergie. Hier soir je lisais une étude sur les téléphones portables révélant que 99% des « débiles mentaux » lisent leurs mails avec le pouce. Ne change pas de doigt, t’es repéré. »

Blaireau – « Oh ! Tu vas me lâcher. Mais de quoi je me mêle ! »

Cake 40 – « Tu as raison on va boire notre café. Toujours dans le même article, j’ai lu qu’Orange adapte ses tarifs à la longueur du sexe; plus il est long, plus c’est cher. J’ai pensé qu’à partir d’aujourd’hui c’était gratuit pour toi ! »

Blaireau – « Mais il n’est pas possible ce mec, il est con comme la lune et pas une éclipse. »

et tout le monde d’exploser de rire y compris Roger le patron du Balto.

 Roger – « Eh ! Bien tu peux nous le lire ton mail. Tu m’excuseras mais je l’ai vu : «  la confiserie du « papier qui colle aux bonbons » vous informe que vous avez gagné le poids de votre sexe en bonbons. Félicitations vous avez gagné un tic-tac. »

 

 


à la semaine prochaine …

sur nos lignes

AccueilTrucs cons

Joyeux anniversaire, le jour le plus con

C’est en l’an de grâce 2008, période avancée de notre Civilisation, toutes nos Tronches de Cake sont réunies autour d’ARCHIBALD qui fête son anniversaire entre amis.

 

Huby –  « Bon anniversaire mon vieil ARCHIBALD. Dans ces bougies à chaque fois plus nombreuses je me vois aussi vieillir. Mais notre amitié, cette étincelle dans une humanité sans âme est une espérance de brasier. »

Cake 40  – « Viens là que je t’embrasse mon vieux copain. Je te souhaite d’atteindre l’immortalité grâce à ton œuvre de terrestre extra.»

ARCHIBALD – « Ecoute, si je dois atteindre l’immortalité c’est en ne mourant pas !»

Blaireau – « Ta nouvelle année je te la souhaite longue et vigoureuse.»

Madgic – « Mais quel blaireau celui-là ! Il est prouvé que fêter les anniversaires est excellent pour la santé. Les statistiques montrent que les personnes qui en fêtent le plus deviennent les plus vieilles…»

Magmax – « L’anniversaire c’est une étape de la vie. C’est l’occasion de se rappeler que la vie est le délai qui existe pour aller d’un trou à un autre.»

ARCHIBALD – « Merci à tous de vos bons verbes qui guérissent tous les maux. Je n’aime décidément pas que l’on me souhaite mon anniversaire. C’est à chaque fois la même chose, je ne peux m’empêcher de songer que même les plus cons ont leur jour de gloire : leur anniversaire, et puis c’est une occasion de plus pour me faire remarquer que je suis un ancien jeune. »

Cake 40 – « Mais tu sais pour vivre longtemps ce qu’il y a de mieux c’est encore la vieillesse. »
ARCHIBALD  – « Mais je ne veux pas vivre vieux, je veux vivre jeune longtemps … je crois surtout que l’on devient vieux lorsque nos regrets prennent la place de nos rêves.»

   

 à la next…

MédiasTrucs cons

L’île de la tentation ou l’île de la tente a cons

C’est en l’an de grâce 2008, période avancée de notre Civilisation, nos Tronches de Cake finissent leur soirée autour de ce pot de l’amitié, toujours trop court, quand tout à coup !

Madgic  – « Oh la ! C’est l’heure il faut que je vous laisse. Je ne veux manquer sous aucun prétexte l’émission du con à l’honneur sans des honneurs : « l’île de la tente à cons ». Ce sont des couples qui acceptent de se cocufier à l’écran sous couvert de se prouver qu’ils s’aiment. Et bien sur avec l’obligation de regarder l’autre s’envoyer en l’air en compagnie de gens qui n’en ont rien à foutre. Tu vois le niveau ! » 

Cake 40 – « J’ai vu la première de la nouvelle saison. J’y ai vu la connerie du con jaillir de son cerveau comme la giclée de l’éjaculateur précoce. C’est à se demander où est-ce qu’il a fourré son cerveau lent. Sympa cette idée d’imaginer le cocu médiatique qui retourne au boulot ! Quand je regarde cela j’ai raison d’être triste.»

Madgic  – « Quel moment grandiose de télévision quand arrive sur cette île entourée de mer comme un suppositoire l’est de cul, cette 
horde sauvage de penisman sans racket ! » 

Cake 40 – «  Ils sont en odeur de seins tétés avec un cerveau tenu en string. J’ai vu le regard d’un de ces mecs dont l’unique rôle est de faire un prochain cocu. Il semblait regarder au fond de lui même pour voir s’il y était. Un tel regard de con c’est l’ultime remerciement à donner aux générations passées qui se sont efforcées d’apporter à leur descendants une vie meilleure. »

ARCHIBALD – « En matière de moralité médiatique je crois que l’on touche le fond et que l’on continue à creuser. »

Madgic  – « Pourtant c’est une belle idée un couple ! Le plus souvent il laisse derrière lui ce qu’il y a de plus merveilleux ; des enfants. Eux ne laisseront que des taches. »

Blaireau – « D’accord pour la tâche, mais n’oublions pas qu’un couple n’est vraiment un couple que s’il transpire alors tant qu’à exister, existons ensemble. »

ARCHIBALD – « Quand j’observe ces couples qui ne se font pas confiance, je me dis que c’est terrible cette maladie incurable qu’est le doute. Elle amène dans bien des cas le drame du cocu qui n’est autre que le drame de l’Homme : la connaissance.» 

 

à la next…

PolitiqueTrucs cons

L’Europe interdit la fessée – Fessée dans le maquis de Sade

C’est en l’an de grâce 2008, période avancée de notre Civilisation, Huby commente ses états d’âme de gonzesse aux Tronches de Cake attablées autour d’une mousse amicale,

Huby– « Le Conseil de l’Europe veut interdire la fessée, pratique qui porte atteinte à la dignité de l’enfant. Un dossier de premier ordre ! Non mais je rêeeeeeeeeeeve quand j’entends çà ! Comment notre civilisation a-t-elle pu progresser jusqu’à aujourd’hui avec la fessée en menace ? Cela relève du miracle que l’humanité ait pu avancer dans un tel obscurantisme, merci Freud et bonjour Sade… »
Blaireau – « Mais à Strasbourg pour déployer de tels moyens de communication à nous informer qu’ils vont s’occuper de nos fesses, ils n’ont donc rien d’autre dans le slip ? … »
Cake 40 – « Si ! Le rouge à lèvres de ta sœur. »

et tout le monde d’exploser de rire…

ARCHIBALD  – « Devant une telle préoccupation de nos Elites européennes je comprends mieux le NON  irlandais. Un aréopage de technocrates diplômés, qui coûte si cher, pour disserter sur les problèmes majeurs de l’Europe. J’e finirais par croire que le NON français était un mal nécessaire pour porter le débat plus loin. Eh ! Bien non, une fois de plus la connerie l’emporte et confirme que les technocrates sont comme les ustensiles de cuisine : plus ils sont hauts placés et moins ils servent. »
Huby – « Imaginez donc toutes ces tronches de « premier de la classe » rangées dans l’hémicycle à réfléchir, disserter, commanditer des études, écouter les Experts sur ce dossier de premier plan : la fessée ! Et le tout traduit dans toutes les langues.»

Blaireau– « Bah ! Tu sais la langue française, c’est comme toutes les langues, un bout de viande c’est tout.»

Cake 40 – « La banquise qui fond et qui va faire des velux aux crevettes, ça me paraît être un sujet autrement plus préoccupant que leurs idées stériles sans tricot.»

Blaireau– « Quand tu as une vie de con, entourée de cons, faut surtout pas réfléchir, tu souffres plus.»

Cake 40– « Décidément l’Europe c’est comme un bébé: un tube digestif avec un gros appétit à une extrémité et aucun sens des responsabilités à l’autre. »

 

 

 à la next…

Faits de sociétéTrucs cons

Le pouvoir d’achat en France – Bosse fort : espèce de pont !

C’est en l’an de grâce 2008, période avancée de notre Civilisation, nous retrouvons nos Tronches de Cake attablées autour d’un café noir, quand Magmax témoigne de sa mauvaise humeur,

 

Magmax – « J’ai joué la date de naissance de ma gonzesse, de ma sœur, de mon frère et celle de ma mère. J’ai pas un seul numéro. C’est vraiment une famille de cons ! Alors quand les autres me cassent les noix avec leur pouvoir d’achat, la solidarité … La solidarité, la solidarité, mais si tous les gars du monde se donnaient la main, qui c’est qui ferait le boulot ? Hein ? »

ARCHIBALD – « Question pouvoir d’achat, quand tu regardes ton voisin s’acheter une grosse voiture alors que la tienne est petite il te semble que celui-ci diminue. Si tu regardes tout ce que tu n’as pas, il est évident que ton pouvoir d’achat est insuffisant. Quand regarderons-nous tout ce que nous avons déjà. D’ailleurs avec tout ce que nous possédons, sommes-nous plus heureux que nos Parents ?»

Blaireau – « Y’a pas à se poser toutes ces questions autant méta que physiques. Si tu manques de pouvoir d’achat t’as qu’à faire comme moi, bosser. Moi je réussis à la force du pognon.»

Magmax – « Certains disent que c’est à cause de l’euro. Ils me font marrrrer. Quand les DVD augmentent de 5%, tu imagines combien ça fait en euros ? »

Blaireau – « Regarde, dans les cafés c’est tellement cher qu’avant de prendre une cuite faut demander un devis !»

Magmax – « On a la chance que l’on est décidé à avoir et la réussite que l’on mérite. »

ARCHIBALD – « Certainement, mais plus ta ligne de chance est courte, plus ta ligne de RER est longue.»

 

 

à la next…

Faits de sociétéTrucs cons

Langage SMS ou la génération MMS

C’est en l’an de grâce 2008, période avancée de notre Civilisation,

 

Madgic – « Je viens de recevoir un SMS de mon neveu ! « SLT, jtapL 2m1 si T dispo onsboi 1 KfE ! ». Ca m’ééénerve cette écriture de has-been. C’est tout de même pas plus long d’écrire convenablement. »

ARCHIBALD – « A condition de connaître l’orthographe : art et manière d’écrire correctement les mots d’une langue. Alors tu sais, aujourd’hui faire la différence entre le verbe être et le vers bavoir…»

Madgic – « Peut être notre langue est-elle plus chargée qu’un ciel d’automne ! »

Blaireau – « D’un autre coté il faut vivre avec son époque, la langue est un plat qui se mange à toutes les sauces…»

ARCHIBALD– « … et souvent avec beaucoup de cornichons.»

Madgic – « C’est tout de même le constat des lacunes prodiguées et perpétrées par les enseignants et les parents. Nous disposons de moyens de communication qui devraient nous faire évoluer et j’ai le sentiment qu’ils nous abêtissent. »

ARCHIBALD – « Dieu dit : « que la lumière soit », et le diable lui prêta le feu.»

Madgic – « Bon, je réponds à mon neveu « T’a 1 Q I d’8 tre », et ensuite je vais m’acheter un lecteur enregistreur DVD+R/RW, CD-MP3, Dolby digital DTS, sorties péritel, YUV, HDMI, DV, USB. »
ARCHIBALD – « O.K. C’est quand même sympa de parler français !»

 

 


à la next…