SDF, les enfermés dehors

SDF, les enfermés dehors

Dans le matin qui se réveille sur un voile blanc de givre Huby traverse d’un pas vif comme une pastille de menthe le parc encore étouffé par ce brouillard de décembre. Les silhouettes des passants se déchirent une à une sur ce fond laiteux comme une salle fumeurs. Le café chaud fumant de plaisir du Balto est au bout de l’effort prêt à réchauffer le cœur de nos joyeux drilles.

 

Huby – « Je viens de croiser dans le parc « gros Bonbeck » un SDF. Lui et son chien, faisaient une bien triste tartine allongés sur ces cartons marqués d’un verre pour signifier un contenu fragile. Dans ce décor de favela festonné du bleu des sacs poubelle, je ne sais pas s’il dormait mais je n’ai pas osé le regarder. Avec ce froid on va le retrouver mort sur son matelas de fortune. De gré ou de force il faut l’emmener dans un foyer. Dans notre société, organisée comme un plateau de fruits de mer on ne va tout de même pas le laisser mourir sans réagir ? »
ARCHIBALD « L’hiver n’a pas commencé qu’il y a déjà eu six SDF morts, pas tous décédés à cause du froid. Pas simple de régler une situation de ce type qui plus est avec un animal ; unique compagnon de la détresse. »

Blaireau « Son chien, c’est sans doute le meilleur fusil pour tuer le temps. »

Madgic – « J’en ai parlé avec lui d’aller dans un foyer d’accueil, il ne veut pas. Il craint de se faire voler les quelques misérables affaires qui le relient encore un peu à un monde qui ne veut plus de lui. Et que fait-il de son chien ? Le seul regard de bonté qui se pose encore sur lui, dernier témoignage de compter encore pour quelqu’un. »

ARCHIBALD « Tu sais Huby, l’emmener de force même pour son bien comme tu le penses, c’est ne pas respecter sa liberté. C’est la dernière chose qui lui reste. Même au nom d’un bon principe il faut respecter son choix qui ne vaut pas moins que le tien. »

Magmax – « Dis-donc, tu parles comme un livre toi. Pour t’écouter il va falloir mettre des lunettes.»

Cake 40 « Quelles que soient l’histoire, l’origine, la race de ces hommes et femmes, il n’est pas pensable de les voir mourir de froid ou de faim dans la Patrie des Droits de l’Homme. » 

Madgic – « Plus il y a d’hommes et moins il y a de droits ! C’est çà le progrès de la Justice. »

Huby – « Pour le progrès je ne sais pas dire mais pour la lenteur … ça relève du pléonasme. »

ARCHIBALD « Je ne sais pas si ça plait au Nasme mais si la Justice des hommes est lente c’est qu’elle n’a que deux vitesses. »

Madgic – « On dépense suffisamment d’argent en conneries et notamment pour acheter 1 Tapie, pas vraiment d’orient, pour ne pas en réserver une part pour des zones d’accueil couvertes et chauffées, libres d’accès dans l’esprit de celles prévues pour les gitans. Mercedes à part, ils ne valent pas moins que ces caravaniers aux paraboles qui bandent vers le ciel et aux ordures qui éjaculent sur nos pompes. »

Blaireau « Il est urgent de trouver des solutions avant les grands froids. Quand il gèle à pierre fendre, ça écarte les fesses des statues faisant apparaître leur cœur de pierre. »

 

 à la semaine prochaine …

sur nos lignes

19 Commentaires

  • rire ou pleurer avec toi on risque la schizophrénie. bon j’ai bien rigolé derrière tes lunettes tout cela est moins triste.

  • Là je ne vois vraiment pas comment je pourrais  t aider, je suis super novice en la matière. Je ne comprend pas du tout ce qui cloche!!! c est un truc de fou. Bon ben en  attendant que ça se rétablisse, je vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de fin  d année.
    Bisous

  • bonsoir,
    j’aime l’expression sur les fesses des statues !! De toute façon on parle des sdf en hiver lorsqu’il y a des morts – et au printemps c’est terminé -les tentes- il ne faut pas que ce soit du provisoire qui dure !
    faire des logements sociaux ? mais certains refusent d’avoir un toit !
    on tourne en rond – ha chienne de vie
    amicalement Lady Mariane

  • je te confirme que ça merde, rien de paru dans la com!!! c est à devenir dingue ce truc
    poutouxxx

  • Bon on va voir ce que ca donne!!

  • je te confirme que tu es bien inscrit dans la communauté hurlement primaire ; j’ai voulu vérifier dans ta liste complète des communautés mais j’ai renoncé car il y a tellement de pages que je m’y suis perdue… en tout cas chez moi tu apparaît
    bon week-end et à la next
    bizzzzzzz

  • oki doki. Donc effectivement tu dois faire qqchose de travers. Sélectionne tu bien les joyeux lorrain en bas de ton article avant de le publier, sinon, c est pour ça que je n ai aucun article de ton blog!!!!! C est pas grave. réessaye, on verra bien si ça marche
    poutouxxx

  • mais qu’est ce que tu as encore fait ??? impossible de mettre un com au dernier article !! un conseil ne touche plus à rien !
    bon sinon je suis d’accord avec la fin dire que mon père à fait mai 68 pour qu’on n’en arrive pas là où on en est !!!
    mais aujourd’hui pour mobiliser TOUT le monde en même temps… dans ces temps égoïstes où chacun fait grève pour sa pomme ce serait impossible !
    au fait je rebondis sur des commentaires lus dans cet article… effectivement je me pose la question aussi car quand je regarde l’administration de ma communauté il affiche que tu n’as jamais publié dans hurlement primaire ; mauvaise manip ou peut être trop de communautés dans lesquelles tu dois éditer ? et loin de moi de vouloir t’attirer de force sur mon blog mais les échanges devraient se faire dans les deux sens de temps à autre…
    ceci ne m’empêchera pas de venir te lire parce que j’adore ta façon d’écrire et je te fais de grosses
    bizzzzzzzzzzzzz

  • je n’ai pas pu mettre de com sur l’autre , alors tu l’auras sur celui là , tout à fait d’accord avec tes protagonistes , peut etre ont ils besoin d’un nouveau mai 68
    bisous
    cerisette

  • Juste un ti com pour vous dire qu appartenir à une communauté c est génial, y participer c est bien aussi. je ne l ai pas créée pour les chiffres mais pour créer des liens entre les blogs participants. Si vous désirer ne plus en faire partie, dite moi le et je vous désinscrirai. Ne le prenez pas mal, mais tous les autres participants se visitent mutuellement, et je passe beaucoup de temps à visiter tout le monde et lire tous les articles paru.
    Dans l attente de vos nouvelles….poutouxxx

  • Bonjour,

    Malgré tout l’intérêt que présente votre blog, que je compte prochaînement parcourir plus en détail, il m’est difficile de l’accueillir dans la communauté « Analyse de discours », laquelle convie – comme le montrent ses mots-clé – des blogs dédiés à des analyses textuelles beaucoup plus « techniques ». Je ne doute pas que vous trouviez facilement nombre d’autres communautés plus adaptées à la publication de vos billets.

    Salutations

  • hep !
    bienvenue dans la communauté de la kulture du nawak, pas de barrières, juste passion et écriture rock’n’roll !
    à bientôt j’espère
    Ged

  • Hum il y a du vrai… la liberté tout ça…
    dans le lot des sdf il y a ceux qu’on appelait autrefois les clodos et qui eux veulent rester dehors….
    mais il y a aussi ceux qui se sont retrouvés à la rue parce qu’ils ont perdu leur emploi, leur chômage, leur famille, leur banque, et enfin leur toit… à mon avis ceux là veulent bien qu’on les aide !
    mais du coup qui plaindre et qui ne pas plaindre ?
    oui je sais je vais encore paraître dure mais si ils veulent pas qu’on les aide et bien alors tant pis pour eux…
    tu parles de zones d’accueil couvertes et chauffées libres d’accès mais ca existe déjà et ils veulent pas y aller parce que ils se volent le peu qu’ils ont entre eux et je les comprends…
    un problème en même temps qui n’est pas nouveau car je lis beaucoup et des gens dans la rue il y en a toujours eu… depuis la création
    bizzzzzzzzzzzzzzzzzz

  • oui, il est urgent de trouver une solution, mais une, qui leur laisse leur dignité. et la force n’en est pas une.
    savoir pourquoi, ils ne veulent pas des solutions existentes et y remédier serait déjà un premier pas.

  • BONSOIR ,
    bienvenue dans la communauté
    sympathiquement
    eglantine et tony

  • tout a fait vrai plus il y a d’homme et moins il y a de droit bravo
    bisous
    cerisette

  • Encore un excellent article! Abriter de force les SDF? Dans des abris surpeuplés, où la violence est permanente, où le vol est la règle, est-ce vraiment abriter? N’est-ce pas plutôt retirer de la vue pour épargner le sentiment de culpabilité? Le politiquement correct ne touche pas encore les SDF pourtant plus victimes que les victimisés de notre société hypocrite.

  • bien sur que je t’acceptes je te demanderais de présenter lacommunauté , de mettre monlien et de nous faire passer d’agréables moments en publiant de temps en temps chez nous
    bisous
    cerisette

Les commentaires sont clos