Marre de Overblog c’est l’Overdose

Marre de Overblog c’est l’Overdose

Ce matin là le rideau métallique du Balto ne s’est pas ouvert. Il restera définitivement baissé sur ses souvenirs, à charge au temps d’effacer les facéties des Tronches de Cake. Au revoir ARCHIBALD, Madgic, Cake 40, Huby, Magmax et Blaireau qui ne sont autres que les acteurs imaginaires d’une actualité revisitée par les avis contradictoires de votre serviteur.

Grace à votre fidélité le blog des Tronches de Cake a atteint 500 visites par jour et à raison de 2.5 articles lus par internautes cela représentait de 1 100 à 1 500 pages vues quotidiennement soit un total de 123 294. Le meilleur blogrank a été de 82. Cela fait 123 294 bonnes raisons de se réjouir. 

Pour autant je n’ai jamais vu Les Tronches de Cake en page d’accueil d’OVERBLOG ni même un lien informant de son existence !

A la création du blog, en béotien que j’étais, je me suis inscrit dans moult communautés afin de le faire connaître. Une grande majorité d’entre-elles m’ont répondu favorablement ce qui a généré environ 150 à 200 inscriptions ce, bien sur au fil des mois.

Outre le fait qu’il faille poster individuellement un article pour chacune des communautés, la préhistoire, puisqu’il n’existe pas d’envoi groupé comme sur Facebook, toutes n’apparaissent pas dans la liste d’expédition. Je me suis donc fait radier de certaines au motif que je ne publiais jamais pour elles, ce qui était logique de leur point de vue mais qui du mien était injuste ; je voulais publier pour toutes celles qui avaient retenu Les Tronches de Cake mais je ne pouvais le faire. Il y en avait d’autres desquelles je souhaitais me désinscrire mais il n’existe pas de possibilité de le faire sans l’intervention de cette dernière. Certaines m’ont répondu mais pour la grande majorité d’entre elles j’attends encore. On se retrouve donc bloqué par une situation que l’on ne maîtrise pas. Il semblerait pourtant logique de se désabonner de la communauté que l’on veut quitter et/ou de publier pour toutes celles qui le souhaitent ! Cela me paraît raisonnable de disposer de ce minimum de liberté ! Eh ! Bien ce n’est pas possible de communiquer avec qui l’on veut chez OVERBLOG. Un comble pour un produit de communication !

Moult fois j’ai écrit à OVERBLOG pour relater les faits. Dans les meilleures réponses reçues on m’indiquait « quelle idée de s ‘inscrire dans toutes ces communautés ! ». Là j’ai compris que le seul haut-débit que j’avais chez OVERBLOG, c’est le débit de conneries de la hot-line. Sinon voilà les réponses récurrentes obtenues à chacune de mes demandes « Ceci est un mail automatique (on sent déjà une prise en charge rassurante)  car vous venez d’envoyer un message au support d’Overblog via le formulaire de contact. Merci de ne pas y répondre (l’envie de communiquer avec vous est établie).
En raison d’un grand nombre de messages reçus quotidiennement (je ne suis donc pas le seul), nous ne pouvons apporter une réponse personnalisée qu’aux demandes très spécifiques (définition du très spécifique ?). 

N’hésitez pas à consulter les rubriques ci-dessous afin de trouver une solution facile et rapide à votre demande. De nombreuses réponses y sont déjà
répertoriées, sur la majorité des questions fréquentes…
». De nombreuses questions sans doute, mais pour ce qui me concerne ce sont les réponses qui

m’importent.

A force de me heurter à ce mur d’imbécillité administrative je préfère jeter la plume et nous dire au-revoir pendant que nous nous aimons encore. Je ne supporte plus les cons qui luttent contre ma connerie pour m’imposer la leur, d’autant moins dans une action bénévole.

Merci à vous qui avez perçu les Tronches de Cake comme un rayon de sourire dans un quotidien morose. Merci à tous ceux qui m’ont aidé, mes proches, mes amis et vous copains invisibles du Net. Je vous porterai encore longtemps dans mon cœur … ou ailleurs ! Entre amis l’organe du sentiment c’est plus souvent le foie que le cœur !

trugluff@gmail.com
 
 
 

7 Commentaires

  • Salut à Toi, Salut à tous.
    Les meilleures choses ont une fin… « la bande du Balto » aussi, visiblement.
    Perso, je regretterais fort que ce soit un arrêt définitif, car tu nous as rafraichis au comptoir de ton humour « borderline » et de tes pensées (suffisemment) politiquement incorrectes! J’aimais à
    te voir secouer les nouilles! ou les couper au sécateur!
    mais, les bandes de copains peuvent se reformer, notament AILLEURS qu’au Balto, si le proprio trouve par exemple que vous faisiez trop de bruit, ou pour n’importe quelle autre bonne raison
    ( quoique je ne pense pas que ce fut parce que vous ne consommiez pas assez… …)
    Après tout: peu importe le flacon!
    Bref: mon bon, mon excellent Trugluff: trouve toi vite un autre troquet, et dis nous le quel, qu’on vienne t’y rejoindre (tu as nos adresses!)
    A un de ces quatres

  • Mon Dieu, quel vide !
    Je n’ose imaginer les blogs sans celui des Tronches, avec cette impertinence si caractéristique et ces sujets dignes de tous les débits de boisson de notre beau pays !
    Un dernier verre … ! Tchin !

  • Je comprends tes raisons.
    Je te regretterai. Je regretterai ton humour, ton style, tes points de vue originaux (parce que souvent de bon sens, un comble!).
    Bon vent l’ami!

  • Je ne suis intervenu qu’une seule fois, mais il y a longtemps que je me régale et me gargarise à chacune de vos publications ! Et j’en fait profiter oralement bon nombre de mes amis pour étayer
    chacune de nos discussions. Un sacré « bon moment » qui disparaît avec vous ! La secheresse, la dureté et l’aveuglement, voilà bien les origines de cette imbécilité administrative dont vous parliez !
    Ses conséquences ? Elles sont ici évidentes : par des chemins tordus, la censure de l’expression ! C’est à ça qu’on aboutit ! Comment se peut-il dans ces conditions que l’individualisme et
    l’enfermement ne prennent de l’ampleur ! Ce bouquet de fraîcheur que vous nous apportiez se fanne, aujourd’hui… à l’aube du printemps ! Ce non-sens n’e serait-il pas un signe ? Un mauvais signe !
    Je vous salue bien bas ! Merci pour tout !

  • Bonjour. Je suis de Roumanie et je reois vos articles dans l’e-mail. Je les ai apprecies toujours, meme si je ne comprends pas toujours certains subtilites soit de langue soit des realites
    francaises. Je trouve que c’est vraiment dommage d’arreter de nous delecter avec vos articles.

     

  • Bonjour , personnellement je regrette que tu fermes la maison , même si je ne laissais pas de commentaires très souvent , etant inscrite à ta lettre je pouvais suivre toutes tes publications…et
    c’etait toujours passionnant
    Quant à tes publications pour les communautés , je pense que chacun reste libre de publier ou non , je me rappelle t’avoir solliciter , mais plus pour te liberer de tes obligations en ce sens
    bon je ne peux peut etre pas influer  dans ta décision mais je dis dommage
    bises et bonne journée

    • Merci de ce témoignage. Le problème est que je ne peux pas publier dans toutes les communautés et c’est pourtant ce que je souhaite faire.
      Au revoir Canelle 

Les commentaires sont clos