Accueil Actualité L’OVNI tender sur zone 51.
L’OVNI tender sur zone 51

L’OVNI tender sur zone 51.

par Trugluff

La guerre des mondes et L’OVNI tender sur zone 51.

 

Décidément les générations américaines se suivent et se ressemblent – à la seule idée d’extra-terrestre tout le monde se mobilise. En 1938 Orson Welles en interprétant à la radio le roman la Guerre des mondes, a créé un véritable vent de panique jetant ainsi dans les rues et sur les routes des milliers d’Américains qui croyaient à un bulletin d’information. Il fallait fuir l’envahisseur.

80 ans plus tard le groupe FACEBOOK Storm Area 51 veut prendre d’assaut la Zone 51 pour aller à la rencontre des extraterrestres ! Les hôtels sont submergés parce que 1 300 000 personnes ont répondu présents à l’appel.

Belle démonstration de force où les allumés jettent une zone d’ombre sur la première puissance économique et militaire. Quand c’est allumé, il faut vitre rentrer, l’électron attire le pochetron.

 

 

Cake 40 – Ces Ricains m’étonneront toujours avec leur comportement infantile. Tu rends-tu comptes que plus d’un million de terrestres, pas tous extra, ont voulu aller à la rencontre d’extraterrestres. Ils seraient situés sur la zone 51, une base militaire de l’US Air Force située dans le désert du Nevada. C’est un espace où il s’y pratique des essais secrets défense sur des programmes aéronautiques américains. Toujours sujets au complotisme ces illuminés pensaient qu’on leur cachait des Martiens. Ils se voyaient dans Independence Day. Il a fallu que l’armée sorte les armes pour les repousser !

ARCHIBALD – Tu sais il y a longtemps que l’on infantilise ce peuple en lui vidant la tête de sa culture et en lui remplissant la panse à coup de frites et de Big Mac.

Madgic – Cela part d’un bon sentiment de vouloir aller à la rencontre des bonshommes verts, une occasion de leur apprendre autre chose que « maison ».

Blaireau – Tu dis qu’ils sont verts parce tu crois que ce sont des Martiens. Mais s’ils viennent d’une autre planète, on connaît pas la couleur !

Magmax – En attendant, si la terre est envahie par les Martiens, au début ça sera dur, mais après on aura les Martiens de la deuxième génération, les vert-clair.

Blaireau – La couleur, moi je m’en fiche, je reste sur l’idée d’Elvis qu’il y a deux types d’OVNI : l’OVNI tender et l’OVNI true.

Huby – Vous parlez d’extraterrestres, mais nous n’avons pas de preuves de leur existence. Aucune, au mieux des croyances attachées à des raisonnements du genre – pourquoi n’y aurait-il que l’Homme ?

Blaireau – C’est vrai que l’on ne nous a jamais rapporté l’information de la peur bleue qu’aurait pu avoir un astronome qui aurait vu un p’tit bonhomme vert lui faire un doigt d’honneur dans le télescope.

Cake 40 – Certes mais puis-je vous rappeler que lorsque Dieu a créé l’Homme, il lui a dit « Je te crée à mon image ». Or s’il a créé le Martien, est-ce qu’il lui a dit la même chose ? Parce qu’à voir la tronche du Martien c’est même pas un brouillon !

ARCHIBALD – D’où la valeur et l’intérêt que l’on porte à ces Martiens. T’imagines le prix d’un brouillon de Dieu ? J’ose même pas imaginer le prix s’il l’avait mis au propre.


#LesTronchesDeCake   #OVNI   #Zone51   #IndependanceDay

Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Un vieillard s’éteint à 139 ans, le télégramme

Les Elites de la République

 

Sources : Franceinfo     Le Figaro     RTL 36′ 50″    NEONmag


close

Je m'abonne

dans le strict respect de la RGPD

Nous gardons vos données privées et ne les partageons pas. Seules les tierces parties qui rendent ce service possible y ont accès.

Laissez un commentaire

10 commentaires

Coyote 1 novembre 2020 - 10 h 26 min

Soyons pragmatiques: étant données les probabilités, sur les milliards de milliards de milliards (et j’en oublie certainement une ou deux) de planètes orbitant (c’est pas sale) à distance raisonnables de leurs zétoiles respectives, l’existence d’au moins une autre forme de vie est certaine.
Maintenant, qu’ils s’agisse d’une forme de vie intelligente est un autre sujet; déjà sur notre planète, on constate que ça n’est (à l’instar des poissons volants) pas la majorité du genre, l’actualité nous le rappelle trop souvent. Mais bon… admettons!
Ensuite, que cette forme de vie intelligente ait accès à la technologie suppose qu’elle a, en plus de l’esprit, des papates avant qui le lui permettent (démonstration: demandez à votre chat de dessiner puis de vous expliquer le concept de la roue – pourtant le degré zéro de la technologie – pour voir … je vous parie un paquet de biscuits contre un bouton de culotte que, dans le meilleur des cas, il négligera le crayon que vous lui tendez, ou au mieux jouera avec (sans oublier de chercher à vous griffer les doigts), et vous répondra “miaou”, ce qui en l’occurrence est parfaitement grotesque!)… mais bon… admettons!
Enfin, alors qu’ils habitent à une distance qui se mesure en dizaines d’années-lumière (alors, Michel Chevalet, l’année lumière, comment ça marche? la célérité de la lumière dans le vide, c’est 300 000 km/s, sachant qu’approximativement il y a 31 540 000 secondes par an … soit quelque chose comme une distance de 9 462 000 000 000 km – donc 9500 milliards de kilomètres dans une année lumière… tu imagines bien que l’autonomie de ta Renault Zoé ne te permet pas de le faire en une fois sans recharge!) il faudrait qu’ils nous aient repérés, nous! (péché d’orgueil!) et surtout qu’ils nous jugent suffisamment interessants pour faire le déplacement (alors que nous fêtons chaque 1er janvier le fait que notre planète a réussi à faire un tour de soleil supplémentaire, que nous nous entr’égorgeons frénétiquement pour savoir lequel de nos amis imaginaires est le plus puissant ou le plus digne de nos dévotions, et surtout que nous avons même été capables d’élire François Hollande… ce qui montre komêm de façon flagrante notre niveau de connerie collective). A ce niveau, ça ne tient plus de l’orgueil, mais du délire! Mais bon… admettons!
Notons, pour la bonne bouche (j’adore cette expression, qui me rappelle une très bonne amie…), que la différences de nos mondes d’origine, de nos référentiels culturels, de nos langages etc ne garantit pas trop une bonne compréhension mutuelle au premier abord – relire les excellentes réflexions du philosophe Marcel Gotlib pour s’en convaincre… mais bon… admettons!
j’ai bien peur qu’ils nous aient déjà envahis…

A1 2C4

Réponse
Trugluff 1 novembre 2020 - 10 h 56 min

Tu as dû t’amuser en écrivant ce commentaire parfaitement détaillé et argumenté. Sois rassuré, moi aussi j’ai ri. J’ai ri en pensant que je n’étais pas le seul à avoir un cerveau bizarre ; nous sommes au moins deux. Merci de ne pas m’abandonner et bravo pour l’exercice de style.

Réponse
Coyote 2 novembre 2020 - 10 h 11 min

“bizarre”… je vous assure, mon cher cousin que vous avez dit ‘bizarre’…
je m’insurge! nos cerveaux ne sont pas “bizarres”, mais sup et rieurs! ce qui semble être le cas de bien de tes autres lecteurs: ne crains donc ni la solitude ni la singularité (au delà du raisonnable!)
J’avoue sans réelle honte qu’effectivement je me suis assez bien marré à composer cette incongruité

Réponse
Trugluff 2 novembre 2020 - 11 h 12 min

Cher cousin, si mes délires t’aident à t’éclater alors je suis comblé.

Réponse
hulsmans charles 31 août 2019 - 11 h 18 min

Si les US-Aliens continuent d’y envoyer des sondes, cette planète aura plein de pollution dans les mares siennes.

Réponse
benichou 29 août 2019 - 12 h 16 min

Un nid d’amour n’a rien de canaillou, mais c’est un coin de paradis loin des yeux jaloux ! Putain ça rime!

Réponse
Trugluff 29 août 2019 - 12 h 19 min

Pas de gros maux s’il te plait.

Réponse
Phil 28 août 2019 - 19 h 22 min

Non,mais j’imagine le prix d’un pique à sots, et encore, même pas peint en vert.
La valeur n’attend pas le nombre des années lumière…

Réponse
benichou 28 août 2019 - 9 h 00 min

LOVE-NID

Réponse
Trugluff 29 août 2019 - 11 h 37 min

Quel canaillou ce Guy !

Réponse

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 15ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.