Le sexe m’a tuer qu’on leur coupe les c…

Le sexe m’a tuer qu’on leur coupe les c…

Le sexe m’a tuer qu’on leur coupe les c…

 

Huby – Pas une semaine ne se passe maintenant sans que les médias mettent en évidence les abus sexuels délictueux voire mortels de pédophiles, violeurs, sommités du show biz où tous les chauds baisent – Harvey Weinstein, Roman POPOLanski, Daniel COHN-BENDIT, Frédéric MITTERRAND, etc. Décidément messieurs vous raisonnez avec vos bourses car vous l’admettrez ce sont toujours les hommes à l’origine de ces affaires, jamais les femmes. 

ARCHIBALD – Faux ! Je suis d’accord avec toi toutes ces histoires ne mettent pas en valeur le sexe fort pour autant le beau sexe égalise les hommes pour les agressions sexuelles. Ce que je trouve encore plus dramatique c’est que la Justice, qu’elle soit indienne, belge ou française démontre un laxisme déconcertant : violeurs multi multirécidivistes remis en liberté avant le terme de l’emprisonnement ou bénéficiant de sorties voire d’aménagement de peines comme si les actes commis n’étaient pas graves.

Blaireau – Selon moi et plus encore pour les pédophiles je leur couperai les c….. et je les leur ferai bouffer comme les Fellagas durant la guerre d’Algérie le faisaient à nos militaires.

Madgic – Mais c’est abject ce que tu dis !

Blaireau – Ecoute Madgic, le politiquement correct, le humainement correct, le philosogauchobobo correct j’en ai marre. J’en ai marre de cette société qui donne toujours plus de droit aux agresseurs qu’aux victimes. Je t’assure que si demain un prédateur sexuel venait à toucher ma fille, quand j’en aurai une, ma nièce, je lui passerai définitivement l’envie de bander. Il lui restera juste la possibilité de jouer avec son élastique et n’aura plus l’envie de mettre son majeur dans un mineur.

Cake 40 – En clair tu en feras un castra, un chanteur hors paire. J’approuve, d’autant plus que les violences sexuelles concernent un enfant sur cinq !!!

Magmax – Et la tolérance pour les pédophiles, bordel ! Imagine le mec, il vient d’apprendre qu’il est venu au monde à la suite d’un rapport sexuel. Tu imagines le traumatisme ? Faut pas s’étonner qu’il soit devenu un obsédé sexuel.

Blaireau – Pour moi il y a tolérance zéro surtout pour les puissants. J’en fais tous des eunuques pour sonner le round des combats sans gland.

Magmax – Finalement à bien y réfléchir, je me dis qu’un père pédophile, c’est pas un exemple pour les gosses !

 

 

 

Vous aimez ? Abonnez-vous et faites connaître Les Tronches de Cake autour de vous, merci.

A lire sur le même thème :

Sources et liens :   France Info     Le Monde     Le POINT

10 Commentaires

  • Bien vu Benichou :-)
    L’humain n’est qu’un animal « amélioré », ne l’oublions pas. ET, si cette « intelligence » qui nous distingue des autres mammifères (je vais me cantonner aux animaux à sang chaud, puisque le fond du débat concerne ces déviations…) devrait nous permettre de nous élever, elle se manifeste aussi par de machiavéliques scenarii et manipulations diaboliques, qui nous ramènent inlassablement à l’état primitif. Un proverbe arabe dit « Il vaut mieux bander avec sa tête que de penser avec ses c… » : Tout est là. A force d’avoir galvaudé les secrets et plaisirs de nos relations intimes (le minitel, l’internet, les sites porno et autres « sites de rencontres » que l’on devrait d’abord boucler), nous arrivons maintenant à une vulgarisation d’un acte quasi sacré qui relève non plus de l’initiation, de l’apprentissage et de la maîtrise mais du pillage et de la convoitise !
    Sodome et Gomorrhe… Et ce sera quoi, ensuite ???

    • Très bien ce proverbe arabe. Merci pour cet excellent complément d’info à Bénichou. A bientôt

  • Pour rebondir sur les propos d’Archibald, j’ai moi aussi la conviction que la Justice est à la « ramasse ». Pas seulement la Justice d’ailleurs mais tout le système « investigateur et redresseur de torts » de l’alpha à l’oméga. Imaginez-vous seulement dans la peau d’un juge…
    Comment analyser les faits quand ils sont rapportés (faux ou incomplets) par des enquêtes bâclées ou corrompues (pas de formations, pas de pognon, pas de locaux ni de moyens… Normal) ? Comment évaluer les responsabilités civiles (sans parler des « morales »… C’est un autre débat) quand les médias claironnent à tue-tête des affirmations rocambolesques basées sur des tweet ou des « brèves de comptoir du cyber-espace » complètement déjantées (Cet éternel bruit qui coure…) ? Comment analyser les causes ou les motifs du « crime » quand on a devant soi un récidiviste « muet », un interprète complaisant ou un « sans papiers » (ils ont bon dos, mais ventre vide !) ? Enfin, comment se faire un schéma qui tienne debout quand on n’a que les yeux pour ne voir que l’horloge qui est au dessus de la porte et les oreilles pour n’entendre que ce que les abrutis que vous venez d’auditionner ont déballé sans le moindre respect de la personne que vous êtes, qui passe des heures à essayer de comprendre ce monde décadent dont les lois n’ont de sens que parce qu’on a passé des heures à débattre à coup de millions) ?
    Et je ne parle même pas des moyens matériels et financiers…
    « En votre âme et conscience… » Ce n’est pas rien !
    Comment voulez-vous qu’on en sorte de ce bordel ? Imaginez-vous aussi dans la peau d’un enquêteur, d’un procureur, d’un maton ou encore d’un aumônier…
    Synthèse : Comme disait ce cher Coluche à propos des « journalistes », quand on a si peu de choses à dire il vaut mieux fermer sa gueule !
    Et là est le vrai problème ! On ne met en exergue que ce qui n’a pas d’importance, du fait divers, façon tabloïd… Les vrais questions restent au fond du sac, avec les patates qu’on se refile de rédactions en rédactions pour voir qui aura les C… de lancer l’affaire sans se faire virer. Les « médiapart » et autres faiseurs de mousse feraient bien de changer l’eau du bain de temps en temps pour s’intéresser véritablement au dépôt qui s’accumule au fond de la baignoire avant que l’eau ne croupisse. Notre survie par exemple… Qui commence par l’éducation de nos enfants (et non leur enseignement qui n’est plus à considérer tellement il est pauvre), ces valeurs qui leur permettront de tenir la tête haute et d’encaisser les coups bas… La Force d’aller bosser, le courage d’affronter l’adversité et la fierté de réussir ! Putain, mais c’est simple !

    • Je n’ai qu’un mot bravo. C’est un excellent complément à cet article, encore bravo et merci pour cet avis éclairé.

  • bonjour a tous
    en faire des castra ça ce serait pas plus mal ils ne recommencerait plus ça ferait réfléchir les autres

    • Sont-ils seulement capables de réfléchir puisque leur matière grise se tient dans les bourses !

  •  » Pour moi il y a tolérance zéro surtout pour les puissants…  »

    C’est sur qu’un impuissant aura plus de mérite à exécuter un viol, mais son crime sera t’il moins grave pour autant ?
    Je n’imaginais pas mes tronches de cake préférées sombrer dans la démagogie. Un viol est un viol quelque soit l’individu qui le commette !
    Disons simplement qu’il n’y a pas de raison de se montrer plus conciliant envers une personne prétendue « respectable ».

    • Je suis complètement d’accord avec toi car c’est ce que je pense, peut-être l’ai-je mal formulé et je m’en excuse parce que nous pensons la même chose. Il n’y a pas de différence entre puissants et petites gens mais c’est d’autant moins acceptable lorsque l’on est puissant – voilà le fond de ma pensée. Merci de ton commentaire

  • Pire encore messieurs: le SS violaient les enfants avant de les mètres au four! Pour moi c’est la justice des hommes qui n’a pas de couilles et si elle en a , c’est à croire quelle aussi veut s’en servir pour souiller la pureté de l’enfance. Soyez vigilant vos enfants sont sacrés. La psychanalyse a encore fort a faire et les justes si peut nombreux.

    • Merci pour cet avis qui malheureusement est parfaitement juste. Soupir !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.