Johnny Hallyday une Star parmi les étoiles

Johnny Hallyday une Star parmi les étoiles

Johnny Hallyday une Star parmi les étoiles

 

   ARCHIBALD – Maintenant que l’overdose médiatique sur le chanteur abandonné s’est dissipée, que noir c’est noir alors excuse-moi partenaire, mais j’ai envie de partager avec vous, mon ressenti sur le départ de cette star que j’aimais.

   Huby – D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours entendu le rock’n roll attitude de l’idole des jeunes aux cheveux longs et idées courtes. On aime ou on n’aime pas mais le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a passé les générations et le bon temps du rock’n roll s’est endormi dans le Da Dou Ron Ron des Harley descendant les Champs Elysées. Les hommes politiques, les vautours, peuvent être couverts de honte face à cette incapacité qu’ils ont à rassembler les Français, à chavirer les foules comme l’a fait ce fils de personne, celui qui aimait nous dire « je suis né dans la rue ».

   Blaireau – Johnny, il est né dans la rue, mais il a pas dit quelle rue.

   Cake 40Elle est terrible … celle-là. (en regardant Huby) Avec ma gueule et si j’étais un charpentier, je te promets de l’amour comme si je devais mourir demain, oh ! Ma jolie Saarah. J’ai un problème, le pénitencier de ma vie, c’est que je t’aime à tout casser … ou à San Francisco.

   Huby – Merci pour cette déclaration mais je m’appelle Huby.

   MadgicPour moi la vie va commencer – une place se libère dans le show-biz, je vais en profiter pour m’imposer. J’ai remarqué qu’un chanteur nul avait toujours plus de succès avec les filles qu’un pêcheur de bulots. Je vais m’y mettre, chanteur nul, c’est dans mes cordes : la guitare fait mal.

   Cake 40Jésus Christ, non pas ça ! Les bras en croix, pas cette chanson, je n’ai jamais pleuré et je veux rester vivant pour aimer vivre. Je préfère encore la prison des orphelins ou le 37ème étage que de t’écouter. Derrière l’amour, je veux poursuivre mon voyage au pays des vivants. Alors va allumer le feu et tâche de vivre pour le meilleur, laisse-moi et surtout ne mets pas ma main au feu.

   Madgic Jeune homme, tu peux partir si tu le veux, je n’ai besoin de personne. Avant, j’oublierai ton nom alors, dégage mais avant file dans ton 

mirador, retiens la nuit à défaut de retenir Laura ou Gabrielle.

   Cake 40 – Décidément tu es né pour vivre sans amour alors joue pas de rock’n roll pour moi. Je ne veux que la musique que j’aime avec un p’tit 

quelque chose de Tennessee.

   Magmax – Je vous entends délirer comme des malades avec les titres de votre « jauni » mais moi, j’la croise tous les matins … ma ligne de RER. Je me suis rendu compte que j’ai oublié de vivre car plus ta ligne de RER est longue et plus ta ligne de vie est courte. C’est sang pour sang juste, essayez !

   Cake 40 – Quel rabat joie celui-là, il nous arrache de nos rêves ! Tu appartiens à ceux que l’amour a blessé, blessé par un amour d’été de deux amis pour un amour.

   Magmax – Même pas. Rien n’vaut cett’fille là, qui comme un Noël interdit a mis le feu en moi.

   Cake 40 – Si tu as le feu aux miches alors cours plus vite Charlie et rivière ouvre ton lit Magmax arrive pour se les rafraichir.

   Huby – Que voilà un beau requiem pour un fou. Allez, viens danser le twist ou un rock fort comme un corbeau blanc sur son arbre perché avant qu’on me recherche.

  ARCHIBALD – Bravo pour cet hommage discographique du rock qui m’interpelle sur un point : je ne sais toujours pas ce qui va disparaître en premier, le rock’n’roll ou la TVA.

 

 

Vous avez aimé ? Merci de faire connaître Les Tronches de Cake autour de vous.

10 Commentaires

  • J’ai toujours cru que notre Johnny était immortel parmi les mortels, quelle tristesse pour nous tous.
    Le jour de sa naissance un scarabée est mort, il le portait autour de son cou, mais qui va porter Johnny autour de son cou maintenant?

    Bonne année 2018 et rappelez vous que 2018 est la dernière année paire de la décennie…Il me semblait important de le rappeler…;)

    • C’était effectivement à signaler, nous aurions pu passer à côté. Merci de la visite et à bientôt sur nos lignes.

  • Bonne année ! Moi, je retourne pécher mes bulots…

  • Certes, l’art mineur a son étoile et MOZART SA FOSSE COMMUNE !

    • on peut effectivement le voir comme cela, triste rançon pour quelqu’un qui composait comme il pissait. Content de te revoir sur nos lignes.

  • Quel beau début d’année sur cet exercice de style !
    Il faut dire qu’il y a matière …
    Ah: le rock n’ roll existait avant la TVA
    Il en est ainsi des valeurs pas forcement ajoutées
    Bonne année à tous

  • « Que je t’aime » j.adore …sa musique vivra tant qu’on en parlera….c’est aussi ça le temps des yéyés merci Johnny et Trugluf toi qui ne « nous quitte pas »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.