Incivilité et voisinage ou le plaisir du caca haut

Incivilité et voisinage

Incivilité et voisinage ou le plaisir du caca haut

 

Ce qu’il y a de bon chez l’homme, on le retrouve chez l’animal et ce qu’il y a de mauvais, on le retrouve chez son voisin.

Preuve qu’il n’est jamais facile de vivre en communauté notamment en immeuble, les coutumes des uns ne se mariant pas toujours avec les habitudes des autres. La photo représente le mot scotché d’un résident pas content du tout auquel a répondu son voisin exaspéré mais doté d’un humour qui vous plaira j’en suis sur :

« Cher voisin,

C’est moi qui ai « chié » sur votre paillasson.

Etant donné que vous prenez la cage d’escaliers pour une décharge publique et la cour pour un cendrier géant, j’ai pensé qu’il s’agissait là, de votre part, d’une sorte de coutume.

J’ai donc cru bon d’essayer de m’adapter et de vous montrer que, moi aussi, je pouvais découvrir et partager d’autres cultures. J’avais envisagé d’uriner dans votre boite aux lettres, mais je me suis dit qu’il me fallait montrer un enthousiasme modeste à la découverte de votre mode de vie.

Au cas où vous souhaiteriez, vous aussi, rejoindre, notre civilisation, je vous indique que le local à ordures se trouve juste en bas des escaliers et qu’une simple boite de conserve peut recevoir des mégots. Quant aux crachats de vos amis, ils devraient essayer de les garder pour eux et ainsi mieux profiter de leur goût, qui, vu le nombre de boissons absorbées, devrait être magnifiquement relevé.

Un homme du XXI siècle

(Ça ne se lit pas : croix croix bâton) »

Je souhaite que cette courageuse position apporte à certains une réponse aux incivilités d’un trop grand nombre. Un conseil, attendez un lendemain de fête avant de parachuter votre congolais sur le paillasson : lendemain de fête, caca qui fouette.

Vous aimez Les Tronches de Cake ? Merci de les faire connaître autour de vous

 

Sur une info de Nico que je remercie

14 Commentaires

  • Le MUR de Chine! Le rideau de FER! le MUR de Berlin! Le MUR-Idées! et enfin le VOISINAGE!
    Tous nous protègent , sauf UN, …LEQUEL ?

  • Bravo à tous les commentaires mais le vrai problème c’est que certains prennent vraiment les espaces communs pour des poubelles et déversoirs .pourquoi faire un effort alors que les autres vont le faire à votre place dans un langage commun on appelle ces gens là des merdes

  • Ah, les problèmes de voisinage!!! Moi qui habite au-dessus d’un bar à cocktails, j’en sais quelque chose. Je suis obligée de vivre aux mêmes horaires qu’eux, c’est-à-dire coucher à 4h du mat (ils arrêtent leur barouf à cette heure-là), et lever à midi. J’ai déjà pensé à envoyer de l’urine par la fenêtre sur les fêtards hautement alcoolisés qui fument sur le trottoir. Je vais finir par le faire.

    Au plaisir de vous lire à nouveau, citoyen Trugluff! SY

    • Merci pour cet encouragement et bonne chance pour chasser les incivilités.

  • Chapeau au voisin pour sa réponse aussi habile, permettant à tout un chacun et à l'intéressé lui-même, de s'en prendre plein la tronche ( eh oui ! ) avec un tant soit peu de réalisme et de fantaisie ! Hélas, la crétinerie poussée à l'extrême ne permet généralement pas la remise en question souhaitée, autant que souhaitable.
    Mais ce fait divers très parlant est un révélateur du monde actuel. A grande échelle, cela devient l'enfer pour quelques-uns, ceux qui ont encore en eux un brin de savoir vivre…les derniers dinosaures de la civilisation !

  • OUI, car les lendemains de fête, les cakes sont plus fumants !! ce qui emmerdera davantage le fouteur de merde à l'origine du conflit caca haut  tic !

  • (non, pas sur la poignée de porte : trop haute !)

    • ça c’est parce que tu ne pêtes pas plus haut que le cul, il faut t’entraîner

  • I like it !
    Bon, problème : et s'il n'y a pas de paillasson, on fait où ? ;-)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.