Gilets Jaunes une colère légitime

Gilets Jaunes une colère légitime

Gilets Jaunes une colère légitime

 

 

Au terme de la dixième journée d’action des Gilets Jaunes les revendications s’éteignent dans l’indifférence générale tant populaire que médiatique. Mais voilà, maintenant nos Tronches de Cake ont une pensée pour tous ces manifestants comme ils en ont une chaque jour pour tous les spermatozoïdes morts au combat.

 

ARCHIBALD – Tout bien réfléchi je m’associe sans réserve à l’action des Gilets Jaunes. Je crois même que je vais aller les rejoindre. Vous admettrez que bloquer pour que ça bouge est une subtilité bien française que peu de pays peuvent saisir.

Madgic – Merci de me rejoindre dans cette croisade pour laquelle vous m’aviez abandonné. Bande de traîtres. Vous venez enfin de comprendre que l’on ne peut pas à la fois se serrer la ceinture et baisser son froc.

Cake 40 – Moi aussi j’ai lu la liste des revendications et pour une très large part j’y retrouve mes convictions : zéro SDF – une promesse de Macron, impôt sur le revenu plus progressif avec d’avantage de tranches, système de Sécurité Sociale identique pour tous les Citoyens (artisans, auto-entrepreneurs) avec la fin du RSI, retraites indexées au coût de la vie, protéger l’industrie française en interdisant les délocalisations.

Blaireau – Il est vrai que venir chercher en France les vieilles machines outil pour les amener travailler en Afrique, c’est de l’esclavage à l’envers. Amusant paradoxe de l’histoire.

Madgic – Faire payer d’avantage les gros (Mac Do, Google, Apple, Amazon) pour que les Petits aient moins à verser. Il faut favoriser le petit commerce de village et de centre-ville pour éviter leur désertification avec parking gratuit pour tous.

Cake 40 – A ce sujet, il parait que la France appartient aux Français. Pourquoi faut-il donc que je paie dès que je gare ma voiture dans la rue ? Alors que dans le même temps les Roms, ces étrangers, s’installent partout sans payer et en détruisant tout ?

Madgic – Non, arrête tes propos de facho, notre discussion pour une fois partait bien.

Huby – On peut aussi ajouter que dans les bonnes idées soulevées il y a aussi la fin du travail détaché sous sa forme actuelle – il doit être indexé sur les mêmes charges que celles payées par les Entreprises françaises. C’est du bon sens près de chez nous. Et il y en a beaucoup d’autres toutes aussi pertinentes. Bien sûr un certain nombre d’entre elles sont irréalistes pour autant cela ne doit pas nous faire oublier celles qui le sont. Pour ces motifs je soutiens l’action des Gilets Jaunes et les remercie d’aller gratter le Pouvoir qui vit trop souvent dans des certitudes éloignées du Peuple qui l’a élu.

ARCHIBALD – Et moi je les remercie pour cette colère qu’ils expriment et qu’il vaut mieux extérioriser si l’on ne veut pas souffrir de rage dedans.

Magmax – D’accord dentiste, mais on va encore nous dire que c’est la faute de la crise. C’est ce qu’on nous rabâche sans cesse pour tout expliquer sans rien nous expliquer. Il paraîtrait même que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Franchement, j’vois pas en quoi c’est nouveau, depuis que je suis tout petit, c’est comme ça.

Blaireau – Je crois qu’il serait utile de punir les Politiques pour leurs décisions économiques absurdes et irresponsables. Pour ce faire il faudrait que leur vote sur les hausses d’impôts et taxes, ça leur fasse mal aux dents.

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 4 043 abonnés 

 

Sources cliquez sur le lienC NEWS      Le libre Penseur      L’OBS

14 Commentaires

  • Cela urge, dit une demi-douzaine de gilets jaunes, nous nous sentons les six troncs pressés.

    Le gilet peu serré, couleur citron-pressé,

    sur les troncs oppressés des gens déjà lésés.

    Leur technique la plus simple pour cesser faire ceinture,

    c’est stopper qu’ils la boucle ; quand les temps sont trop durs.

    -Parfois, la rédaction de la presse gonfle un fait.

    -D’autres fois, l’arrêt d’action de la presse le tait.

    Les sociétés anonymes se foutent du nom de leur victime.

  • Moi je suis d’accord pour taxer les riches; … pourvu qu’ils soient plus riche que moi. (il va falloir faire vite car il y en a de moins en moins !)
    Nous sommes bien là dans l’exposition magistrale de l’abrutissement d’un peuple décérébré dans toute sa splendeur plus réfléchissante que réfléchie.
    Trop d’impôts ? …mais plus pour les autres ?!?
    Appel au gouvernement pour augmenter mes revenus ?!? pour me nourrir ? me soigner ? me cultiver ? me distraire ? me torcher ?…
    Avec toutes ces revendications jaunâtres, pour reprendre un des rares français audibles (Coluche), moi, je ne suis ni pour ni contre, bien au contraire.

  • Les révolutions cyclothymiques non jamais servi à rien! Tu chasses le naturel et il revient aux gallots et cela depuis que l’homme a inventé le commerce monnayé après avoir occulté le troc. Ne rêvons pas! L’homme, depuis, a acquit dans ses gènes le désir du pouvoir et celui-ci additionné au narcissisme, fait qui restera un fléau pour des millénaires encore. Cela n’est pas du pessimisme, mais le résultat d’un passé qui restera présent pour un retour VERS LE FUTUR! … Ou alors trouvez-mieux?

  • A peu près toutes les revendications des gilets jaunes figurent dans les livres d’Alexandre Jardin
    « 1+1+1 = une révolution » sorti en 2002
    « Révoltons-nous! 1+1+1 » sorti en février 2017

    • Je pense que si aucune inflexion significative à la politique menée depuis 40 ans n’est pas appliquée je crains que nous allions vers une 3ème révolution.

  • Je vais peut être me répéter,mais,il est trot tard pour pleurer.
    En mars 2018,il y a eu les élections et c’est là qu’il fallait avoir le courage de choisir entre les 2 candidats du 2ème tour au lieu d’aller à la pêche ce jour là.
    J’espère que les lâches auront le courage d’aller voter aux européennes et de cesser de se lamenter sur les rond-points.

    • C’est juste, mais comme le dit Julianitas nous voulons tout et son contraire. A bientôt

  • A ce que je vois tout le monde est d accort avec les gilets jaunes il faut que tout vienne de L ETAT mais qui est état je crois que c est nous qui paierons ce que celui ci dépense et a ce que je sache les couyons c est nous plus l état dépense de sous et plus nous paierons vous voulez faire des économies facile baissez le nombre de fonctionnaires de députes et sénateurs mettez des fonctionnaires la ou il y en a besoin et non n importe ou pour faire baisser le chômage baissez certaine prestation sociale et la vous avez tous les pleureur qui n ont pas fini gérez la FRANCE comme une entreprise sérieuse sans que certains passent a coté et d autres s enrichissent sans jamais avoir travaillé le problème de la France tout le monde veut tout et son contraire surtout quant il s’agit de mettre la main a la poche pour payer .Réfléchissez a ça et dites moi qui est d accord on verra et la je ne fais pas de politique c est ma façons de voir les choses

    • Je suis d’accord avec toi, la première des choses est de faire en sorte que l’Etat gère mieux ses dépenses plutôt que de nous faire payer ses excédents. Merci

  • Le journal « Notre Temps » fait état aujourd’hui même que les 26 personnes les plus riches du monde possèdent autant que la moitié de l’humanité la plus pauvre…
    Ca fait quand même un peu déséquilibré !
    Et Macron qui se refuse obstinément à ne pas taxer les riches…

    « la richesse des milliardaires dans le monde a augmenté de 900 milliards l’an dernier, soit au rythme de 2,5 milliards par jour, alors que celle de la moitié la plus pauvre de la population de la planète a chuté de 11%, a-t-il été précisé »

    Peut-être un peu plus d’équité ?
    Qu’est-ce que ça peut faire à un très riche dont la fortune se compte en milliard de se faire taxer d’un ou deux millions…

    • Je suis tout à fait d’accord même avec un esprit « capitaliste ». Les bornes de la morale sont aujourd’hui dépassées et il faut y revenir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.