Alerte au dioxyde de titane E171 ou les bonbons flingueurs

  Alerte au dioxyde de titane E171 ou les bonbons flingueurs

 

   Huby – Plus j’avance en âge et plus je pense que nous devenons fous. En écoutant les infos sur la première radio de France j’apprends, moi qui suis une ignare totale en la matière, que les industriels de l’agroalimentaire mettent sous forme nanoparticulaire du dioxyde de titane, le bien nommé E171, dans les bonbons, biscuits, produits chocolatés ou les chewing-gums.

   Madgic – Mais ce n’est pas un produit que l’on trouve également dans les crèmes solaires, dentifrices, cosmétiques et aussi dans les peintures et tiens-toi bien, dans les matériaux de construction ?

   Huby – Si c’est bien le même. C’est ce que je ne parviens pas à comprendre – comment un esprit éclairé, comme on peut s’attendre de le trouver chez un chercheur… un chercheur qui trouve, peut imaginer employer indifféremment une molécule chimique pour des bonbons destinés aux enfants ou une peinture ?  Les bonbons flingueurs sont de retour et tout cela pour rendre plus blanc ou plus brillant !!! Parce que cela ne sert à rien d’autre, ce qui rend ce risque d’autant plus inacceptable. En 2006 le TiO2 a été déclaré « cancérigène possible pour l’homme » par le Centre international sur le cancer, et les industriels d’affirmer sans preuve : pas de problème, offrez donc des Malabar au p’tit.

   Madgic – Cela me rappelle ces tarés de scientifiques qui ont songé un jour à donner des farines animales à des herbivores avec les résultats que l’on connait, au lieu de les laisser brouter en pets !

   Blaireau – A l’avenir, pour éviter les vaches folles, ils feraient bien de dépénaliser l’usage de l’herbe.

   Huby – Néanmoins, je vous engage vivement à lire la composition des produits alimentaires avant de les acheter.

   Cake 40 – Pour les lire chaque fois, je crois déchiffrer une ordonnance médicale de produits génériques, non remboursés. Tout est bourré de produits chimiques, pourquoi ?

Magmax – Maintenant tout est chimique, même la guerre. Le seul avantage que je vois avec la guerre chimique, c’est qu’en même temps les produits lavent les bagnoles !

   Blaireau – Tu parles d’un taf rigolo : chimiste. Le mec mélange des liquides de toutes les couleurs dans des éprouvettes, les remue, les fait bouillir et hop, il a la bombe atomique alors qu’il n’avait même pas chercher à l’inventer ! Et on appelle ça des chercheurs. Comment peut-on chercher un truc qui n’existe pas ? C’est comme chercher des clefs que l’on n’a pas perdues ! Ils vivent dans l’angoisse de ne pas trouver ce qui n’existe pas et en fait ils trouvent des trucs qu’ils ne cherchaient pas ; ce sont des chercheurs de hasard.

   ARCHIBALD – Preuve qu’il n’y a aucune limite que l’esprit de l’homme ne puisse franchir dans un calcul foireux – incliner notre santé pour décliner un bon profit, voilà un bon principe de pré-caution solidaire.

   Madgic – La santé n’est qu’un mot dont se fout éperdument l’industrie chimique. Elle part du constat que la vie est une maladie sexuellement transmissible, donc vivre est une maladie … la mort en est le remède qu’elle nous instille à coup de spots publicitaires pour nous le faire acheter.

   Blaireau – Vous me faites rire avec vos nanoparticules. Si ça vous intéresse tant que ça, venez chez moi quand je fais les poussières !

 

 

Quelques exemples sur le E171 : en juin 2016, l’association Agir pour l’environnement avait révélé sa présence dans des biscuits LU, des chewing-gums Malabar et de la blanquette de veau William Saurin. Tout récemment, le 19 janvier, elle a montré qu’il y en avait également dans les bonbons Têtes brûlées et les chewing-gums NEW’R de Leclerc. (source le Monde)

 

Maintenant, user de votre droit de réponse en utilisant les commentaires, juste en dessous, et faites connaître votre opinion.

11 Commentaires

  • nul n ´est censé ignorer …… petit guide des colorants et autres additifs publié par Que choisir en….. 1974

  • Composition: ce commentaire contient des glyphosates, un conservateur E330, de l’huile de palme de cane, du cheval qui voulait se faire aussi gros que le beauf
    Garanti sans intelligence

  • il n’y a pas de E171 dans le vin rouge ……..

    faites votre choix

  • et du bromure, est-ce qu’il y en a dans les bonbons ?

    • Non je ne crois pas, donc pas d’hésitation tu peux en offrir à ton homme en cas de doute propose-lui des chocolats. A bientôt

  • Pour faire écho à la remarque de Blaireau, la sérendipité a toujours joué un rôle important dans l’avancée de la science.

    « Quand on pense qu’il suffirait que les gens arrêtent d’en acheter pour que ça ne se vende plus… »

    • C’est tellement vrai que je me demande toujours pourquoi ce bon sens ne parvient pas à dominer la connerie. Bravo et merci pour ce complément

  • Tout ça c’est: les sous-sous gagnants, qui enrichissent les malabars du commerce, ces caramels bedonnants qui vous collent aux dents, avant de faire de vous de la blanquette d’âne. Mieux encore, mâchaient votre misère, faites des bulles avec du chewing-dioxyde , ou bien alors, boycottaient les hur-LU-berlus qui empoisonne votre progéniture.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.