Suisse un vote bien vache ruminée par les Elites
AccueilActualité en vrac

Suisse un vote bien vache ruminée par les Elites

 

 

La Suisse quel beau pays, l’air y est vif comme une pastille de menthe et les cerveaux lents comme une pensée d’oursin. Les décisions y sont si longues que le jet d’eau de Genève reste le plus haut édifice jamais réalisé de la Confédération Helvétique.
Et pourtant le 25 novembre* les neurones suisses vont être bien agités car ils sont appelés aux urnes pour voter sur les cornes des vaches. Voilà une sacrée vacherie bien ruminée par leurs élites.

Et au Balto ça broute déjà fort avec nos Tronches de Cake toujours bien vaches.

 

Blaireau – J’ai appris que les descendants de Guillaume Tell, nos cousins suisses, vont voter pour décider si leurs vaches doivent conserver ou pas leurs cornes !
Huby – Ah bon ! J’ignorais que ce peuple amoureux de ses vaches les écornait et se posait la question s’il fallait poursuivre cette mutilation tant physique qu’esthétique.
ARCHIBALD – De ce que j’en sais, trois vaches sur quatre ne portent plus de cornes. D’après les sondages, il semblerait que l’écornage l’emporte sur les vaches à cornes d’autant que les Autorités fédérales ont donné un avis allant dans ce sens. Selon eux, l’avantage de ces ruminants sans cornes limite les risques de blessures tant pour les bêtes elles-mêmes que pour les agriculteurs.
Blaireau – Si les paysans trouvent dangereux d’élever des vaches qu’ils se lancent dans le lapin. Les coups de corne sont peu fréquents, sauf peut-être avec les femelles cocues.
Cake 40 – Les cornes sont redoutables pour l’éleveur, sans doute, mais les coups de pied le sont tout autant, faudra-t-il pour ce motif leur couper les pattes ? La queue quant à elle reste un risque qu’il faudra soumettre à l’appréciation du rabin.
Madgic – Quelle bêtise cette mutilation. La corne est un organe vivant sensitif que l’on vient brûler à la racine. Les stigmates ainsi générés rappelleront à vie l’idiotie de cette amputation. Anesthésiées, les bêtes ne sentent rien, selon les bourreaux.
Huby – Je ne comprends pas cette obstination humaine à toujours vouloir détruire ce que la nature nous a donné. Cela fait des millénaires que nos vaches ont des cornes et que nous les aimons notamment pour cela. Pourquoi faut-il que des abrutis les mutilent, au nom de quel droit ?
Cake 40 – Leurs femmes, s’ils en ont, leur coupent-elles les burnes au motif qu’ils peuvent être menaçants pour leur tranquillité sexuelle ?
Blaireau – Moi, j’aime les vaches et j’espère qu’elles ruminent déjà leur vengeance. C’est un animal placide qui regarde passer tranquillement les automobilistes en voyant en chacun d’entre eux un collègue – des vaches à lait qui roulent.
Magmax – Quant à moi, je me suis toujours demandé ce que foutait avec cette vache le mec qui a découvert le lait ?
ARCHIBALD – On peut s’interroger en effet, de même on peut observer que la Vache qui Rit avec ses cornes rayonnantes aura duré bien plus longtemps que les Beatles.

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père,

grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

*résultat du vote non aux vaches à cornes

Sources cliquer sur le lien : France 3      24 heures       swissinfo.ch

Les gilets jaunes carton jaune
AccueilEchos logiquesPolitique

Les gilets jaunes carton jaune

 

 

Il est interdit d’interdire. C’est la boutade de Jean Yanne reprise et scandée par tous les anarchistes de 68 qui deviendra l’emblématique slogan des soixante-huitards. Empreinte d’anti-autoritarisme elle s’imposait à l’Autorité gouvernementale comme un diktat pour une application immédiate.

Curieusement, elle semble ne pas s’appliquer aux manifestants de tout poil qui n’ont de cesse de tout interdire en réduisant la liberté de tout un chacun, notamment la libre circulation.

Entre la Liberté et l’Egalité, il y a les Gilets Jaunes, comme un barrage à la Fraternité. Heureusement les Tronches de Cake ont pu se frayer un passage pour accéder au Balto et refaire le plein de mauvaises intentions.

 

Cake 40 – Qu’est-ce qu’ils me les brisent ces manifestants du dimanche. C’est pour se mettre en harmonie avec leurs dents qu’ils portent un gilet jaune !

Blaireau – Par bon goût, si t’as les dents jaunes, porte un polo marron.

Madgic – De quoi te plains-tu Cake ? Ils se battent pour faire baisser le montant des taxes sur le carburant. Tu profiteras donc de leur combat.

Cake 40 – Je ne leur demande rien et surtout pas de m’empêcher de circuler. Qui sont-ils pour limiter ma liberté ? Sous le couvert de leur liberté d’expression, ils réduisent la mienne. Ils insultent tant sur la couleur de leur peau, que sur leurs pratiques sexuelles bon nombre d’automobilistes. Ils ne respectent pas l’environnement : ils brûlent pneus, palettes, chaussée de goudron, arrachent des arbres et cassent beaucoup trop. Certains ont fait enlever le voile d’une musulmane. Pour passer il fallait revêtir un gilet jaune. C’est quoi cette Liberté ?

Huby – Que penserait-on d’un parti politique qui t’imposerait d’y adhérer pour te laisser sortir de chez toi ?

Madgic – Tu ne peux pas nier cette taxation permanente du citoyen moyen. Mon cousin gagne le SMIC et cette année, avec toutes les taxes qu’il a payées en picolant, en fumant et en roulant il a pratiquement payé l’impôt sur la fortune.

ARCHIBALD – Je comprends que cela finisse par être déprimant voire exaspérant, pour autant vivons-nous moins bien ? Quand le prix de l’essence augmente, baissons-nous le budget du portable, du tabac, du restaurant ou de la Française des Jeux ? D’ailleurs, tous ces manifestants contre l’augmentation du prix du carburant quelle première décision ont-ils prise sinon de prendre leur véhicule ?!

Huby – Ce qui me désespère est de constater qu’un mouvement citoyen à l’origine, diffuse autant de haine que de fausses informations sur les réseaux sociaux : photos usurpées pour simuler une marée humaine, images truquées pour tromper le bon peuple toujours crédule. Quant aux taxes, il faut s’y habituer notre pays a une dette de 2300 milliards d’euros et personne n’en parle. Pas grave, les enfants paieront.

Cake 40 – La grosse tête des gilets jaunes enfle sous les micros des médias à la vitesse d’un complexe de supériorité. J’entendais ce matin la représentante du collectif 95 qui veut organiser un référendum sur la légitimité du Président !!!  

ARCHIBALD – Je ne suis pas un aficionado de Macron néanmoins je reste convaincu qu’il est urgent d’entreprendre les réformes, courageuses au demeurant, qu’il envisage pour le pays. Je crois nécessaire de l’aider dans sa mission car à force de ne jamais être d’accord nous préparons la lie pour les partis extrêmes. 

Magmax – Mais j’y pense, heureusement qu’un bébé ne boit pas d’essence, parce qu’à 10 biberons par jour, on s’en sortirait pas.

Blaireau – A ce rythme-là, je vais mettre l’essence en bouteilles à la cave, je la revendrai dans quinze ans.

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père,

grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

 

 

Sources cliquez sur le lien :   Franceinfo     Libération    Le Dauphiné

Sécurité Sociale plus toujours plus encore plus
AccueilFaits de société

Sécurité Sociale plus toujours plus encore plus

 

 

« La sécurité sociale est la garantie donnée à chacun qu’en toutes circonstances, il disposera des moyens nécessaires pour assurer sa subsistance et celle de sa famille, dans des conditions décentes. »

Voilà ce que disent les ordonnances des 4 et 19 octobre 1945 créant ainsi la Sécurité Sociale. Pourtant le comportement d’un trop grand nombre d’assurés sociaux d’en vouloir plus, toujours plus, encore plus, porte à l’écœurement.

Ce qui est révoltant : l’égoïsme chez les autres, jamais chez moi, mais partons au Balto retrouver nos Tronches de Cake.

 

Cake 40 – Je viens de me prendre la tête avec ma mère. Tiens-toi bien, elle vient de vendre une de ses maisons et veut se faire financer sa douche par la Sécurité Sociale au motif qu’elle ne peut plus monter dans sa baignoire !

Madgic – Je ne te comprends pas, si elle y a droit pourquoi s’en priverait-elle ?

Cake 40 – Parce que lorsque les caisses sont en déficit chronique, même si on nous dit que l’équilibre sera restauré en 2019, on fait l’effort nécessaire pour participer au redressement qui plus est, lorsque l’on a de l’argent. Non ?

Blaireau – Oui, mais d’un autre côté lorsque l’on truande l’Administration, on a l’impression de se rembourser.

Cake 40 – Dans le cas de ma mère ce n’est même pas le cas. Elle n’a quasiment pas travaillé en étant déclarée mais c’est une vertu des gens de gauche, comme elle, que de réclamer sans partager.

ARCHIBALD – Laisse la politique en dehors de ce débat, fais comme moi ne fais pas de politique. Je ne suis pas de droite et encore moins de gauche !

Cake 40 – Ce qui est horripilant sont tous ses excès liés uniquement au fait qu’elle ne paie pas :

  • elle dispose d’une voiture neuve dans sa cour et utilise le taxi payé par la Sécu pour ses déplacements « médicaux ». Pour le coiffeur, jouer aux cartes ou aller danser elle a d’autres solutions,
  • pour un oui ou un non elle se fait faire des IRM, radios et profite des soins du kiné à domicile,
  • une femme de ménage vient 2 heures par semaine à nos frais les Copains,
  • elle s’est équipée gratuitement d’un déambulateur, qu’elle n’utilise pas parce que ça fait « vieux »,
  • l’accès aux médicaments étant gratuit elle dispose, entre-autre, d’un stock de DOLIPRANE à faire pâlir de jalousie l’infirmerie de l’Armée française,
  • elle me parle de se faire équiper d’un appareil auditif alors qu’elle entend très bien, notamment lorsqu’il s’agit d’argent.

Question : elle aurait à payer, engagerait-elle ces dépenses ?

Blaireau – Non certainement pas. Cependant, il ne faut quand même pas être bien fier pour se faire rembourser des suppositoires !

Cake 40 – Comble de l’ironie, elle n’est pas seule à agir de la sorte, ils sont des milliers voire des millions.

Huby – La démonstration est faite d’un droit social dévoyé au profit de l’abus économique. Les responsables ? Les bénéficiaires certes, mais surtout les praticiens qui trouvent un intérêt mercantile à ces débordements.

ARCHIBALD – C’est vrai que la classe médicale a intérêt aux dépenses. J’en veux pour exemple qu’on nous dit qu’il faut arrêter de fumer – les patchs ne sont pas remboursés. Pour autant, le cancer du poumon est remboursé !!! Comme quoi il y a plus à gagner sur le traitement que sur la prévention.

Magmax – En attendant même si la Sécu rembourse les médicaments, ça n’empêche pas d’être malade. Alors comme disait ma Grand-mère, une pomme par jour éloigne le médecin … il faut juste bien viser.

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

 

Sources :   Mediapart      Sécurité Sociale    Europe 1    Le Monde

La Grande Guerre l’élément terre et les Hommes
AccueilFaits de société

La Grande Guerre l’élément terre et les Hommes

 

 

Soldats inconnus, à chaque fois que retentit notre Marseillaise je pense à vous, vous qui l’avez chantée bien avant moi en partant au combat un jour où je n’y étais pas. Les plus chanceux, fiers de leur victoire la célébraient en rentrant chez eux. J’ose croire que nos Champions du monde en l’entonnant pensent à vos sacrifices qui font aujourd’hui de nous des Hommes libres.

 

Pour preuve, nos Tronches de Cake s’expriment librement sur ce sujet de mémoire autour d’un café bien chaud dont vous rêviez au fond de vos tranchées puantes.

 

   Huby – Notre Président Emmanuel MACRON veut faire du centenaire de la victoire de 1918 un symbole de paix. Il a raison. Il ne faut pas oublier tous ces morts qui au terme, ont servi la liberté. C’est la paix obtenue par le sacrifice de ces Français que nous devons célébrer plus que la guerre.

   Blaireau – Il est vrai que la bataille de Verdun fut une horrible catacombe …

  Cake 40 – Pour le coup c’était une boucherie humaine à ciel ouvert qui a trouvé son prétexte par l’attentat du 28 juin 1914 à Sarajevo. Deux morts, l’archiduc Ferdinand et sa femme en échange desquels 18.6 millions de vie effacées et 21 millions de blessés, gueules cassées et trembleurs.

   ARCHIBALD – Voici donc l’unité de mesure de l’orgueil enfin définie !

   Madgic – On peut rajouter quelques chiffres faciles à retenir :

  • un milliard d’obus (l’équivalent de 2 bombes atomiques),
  • 9 villages sont morts pour la France, rasés, effacés des cartes. Seules les forêts de Verdun gardent les stigmates de cette apocalypse où les corps disloqués des deux camps s’unissaient pour l’éternité.

   Huby – Ajoutons à cela la faim, une hygiène corporelle inexistante, pigmentée de poux et puces, linge sale porté durant des semaines voire des mois, l’absence de toilette régulière qui transformait nos Poilus en putois. Quant aux latrines il n’y en avait pas, au mieux une fosse d’aisance nauséabonde et quand la nausée abonde avec la putréfaction des cadavres, les rats par centaines envahissaient ce bagne sanglant. Les soldats avaient à se protéger des leurs attaques tout aussi agressives que celles des Allemands.

   Madgic – En fait ces tranchées puant le cadavre et la chimie n’étaient autres que des fosses communes prêtes à l’emploi – mort tu étais déjà en terre. Aujourd’hui, aucune armée au monde n’accepterait de telles conditions de vie pour mourir.

   ARCHIBALD – Tant mieux. Un siècle après la fin de cette Grande Guerre, les sols en zone rouge sont toujours pollués et rejettent au fil du temps les atrocités de cette folie humaine.

   Blaireau – ça c’est sûr. Dans les bois environnants Verdun, à chaque endroit tu trouves un obus, un os, un champignon.

  Huby – Décidemment, je ne comprendrais jamais cette aberration meurtrière qu’est la guerre et ce qui la motive. Faites l’Amour et la guerre à la guerre.

   Cake 40 – Tu as raison de le rappeler mais si certains font la guerre, c’est parce que d’autres ont fait l’amour.

   Madgic – Florilège de l’Histoire, on ignorait en 1918 que le plus grave restait à venir. Cette guerre semait les prémices de celle qu’allait mener un peintre revanchard à la moustache ridicule surlignée d’une mèche gominée à la bave rageuse.

   Magmax – Oui ben moi je trouve que le 11 novembre, c’est triste comme date pour fêter la fin d’une guerre, çà manque de soleil.

   Cake 40 – C’est vrai que çà manque d’éclat pour illuminer le sacrifice de millions d’hommes morts pour notre liberté.

   ARCHIBALD – Du fond du cœur je dis à tous ces Héros inconnus : mes souvenirs sont les vôtres, votre vie est la mienne. Notre point commun, nous nous retrouverons tous pour l’éternité.

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

 

Sources cliquer sur le lien : OREP     herodote.net    chemins de mémoire    musée de la Grande Guerre de Meaux

1 français sur trois travaille
AccueilFaits de société

Un Français sur trois travaille

 

Un Français sur trois travaille, on croirait un mauvais remake du livre de Valéry Giscard d’Estaing, 2 Français sur 3. Quel pays peut durablement fonctionner en travaillant si peu ? Incroyable niveau de vie au regard des efforts fournis, mais jusqu’à quand ?

 

Retrouvons les Tronches de Cake et leurs avis partagés sur le sujet.

 

  • Cake 40 – Selon l’OCDE nous travaillons
    • en France 630 h/an et par habitant (enfants, chômeurs, retraités, invalides comptés) soit 67 000 000 de personnes,
    • en Espagne 697 h/an, Allemagne 722 h/an, le Royaume Uni 808 h/an, USA 826 h/an, la Suisse 943 h/an.
  • Huby – Quoi ! Ce petit pays neutre travaille 50% de plus qu’en France !
  • Cake 40 – Logique, la Suisse est un pays qui a du coffre. La Corée quant à elle totalise plus de 1000 h/an. Il n’y que la Turquie et la Belgique à 637 h/an qui nous talonnent dans ce classement des rois fainéants.
  • Blaireau – Attention ! Un jour les fainéants domineront le monde, mais pas demain : trop la flemme.
  • Magmax – Ben moi, j’suis pas fainéant, je fais juste très bien rien !
  • Madgic – Pour ma part je trouve cela très bien. N’étaient-ce pas nos Parents qui travaillaient beaucoup en nous disant qu’ainsi nous n’aurions pas à en faire autant ? On ne va tout de même pas s’en plaindre.
  • Blaireau – Non, moi mon grand-père se levait à 4 heures du mat, mon père à 6, moi à 8, mon petit neveu à 11. Comme c’est parti, son fils à lui, sera revenu du boulot avant d’y être allé !
  • Cake 40 – Je reviens sur ce que tu disais Madgic et je ne partage pas ton avis. Le peu de travail produit au niveau du pays explique bon nombre de nos difficultés : 630 h/an soit 4 mois de travail à temps plein. Nous travaillons 1/3 de l’année. Pour chaque français qui travaille à temps plein il y en a deux qui ne travaillent pas d’où :
    1. le taux élevé des prélèvements,
    2. le problème du financement des retraites,
    3. et l’explication de la dette publique.
  • ARCHIBALD – Ce qui permet à la France, pour l’heure, de pouvoir encore se maintenir dans les pays de tête c’est que les salariés actifs sont parmi les plus productifs du monde. La cause en serait les 35h et le départ en retraite le plus court du monde. Ce qui nous impose d’être performants mais pour combien de temps encore ?
  • Huby – Oui pour combien de temps, car il n’est pas dit que les actifs accepteront encore longtemps de travailler de la sorte pour payer tout ce social. Certains commencent à dire, les jeunes notamment, pourquoi travailler alors qu’en restant chez soi on peut percevoir au moins autant qu’en bossant ?!
  • Cake 40 – Les images que l’on envoie aux jeunes ne sont pas toujours source d’exemple. Prenons le prince Charles – à soixante-neuf ans, il vit encore chez sa mère et n’a toujours pas de travail. Ce mec-là sera à la retraite avant même d’avoir commencé à bosser.

 

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

 

 

Sources cliquer sur le lien :   ODOXA      MGEN      RTL matin 31’ 35’’    JDN

Coup de force de Mélenchon pour Insoumis de côté
AccueilPolitique

Coup de force de Mélenchon pour Insoumis de côté

 

 

Sous le soleil d’octobre, la vie se poursuit comme un long fleuve tranquille pour une moitié de l’hexagone. Pour l’autre, les pluies diluviennes, les inondations lessivent une urbanisation débridée. Pour info : après la visite du Président Macron il a été répondu « pas de précipitations ». Pour les deux moitiés, les perquisitions chez Mélenchon témoignent de sa technique du coup de force pour masquer ses irrégularités et tourner en ridicule l’accent d’une journaliste, coucher avec sa responsable de communication…

Ses excès c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres mais rejoignons nos Tronches de Cake qui ont sûrement un avis sur le sujet.

  • Huby – Je suis scandalisée par l’attitude de Jean-Luc Mélenchon qui hurlait après les fonctionnaires de Police et Procureur de la République. Pis encore, qu’il a bousculés. Comment un élu peut-il se comporter de la sorte qui plus est, s’il n’a rien à se reprocher ?
  • Cake 40 – Contrairement à lui, son compte en banque se souvient de ses dépenses de campagne. Ce millionnaire rouge, révolutionnaire pour changer les autres et conservateur pour fructifier ses intérêts, est un mégalo.
  • Magmax – Chez Mélenchon la mégalomanie se développe comme une chaude-pisse dans un slip partagé par un camp de Roms.
  • ARCHIBALD – Je trouve tout à fait étonnant qu’il n’ait pas rappelé ses remarques. Celles-là même qu’il proférait lorsque Marine Le Pen, Sarkozy, Fillon étaient sous le coup d’une perquisition. Maintenant à court d’arguments il crie au complot politique, comme tous les autres.
  • Huby – Avant lui aucune personnalité politique ne s’est comportée avec autant de violence. Un Citoyen ordinaire qui aurait agi de la sorte aurait été embarqué manu militari par la Police. Preuve que la justice n’est pas la même pour tous.
  • Madgic – Oui, c’est ça la justice a deux vitesses.
  • Cake 40 – Bon peuple, vous pourrez apprécier à sa juste valeur le sang-froid du candidat Mélenchon à la présidence, détenteur potentiel du code nucléaire. C’est atterrant une telle maîtrise.
  • Madgic – Il est bon de rappeler ce que disait Voltaire car dans le contexte c’est éloquent. Celui qui excelle ne discute pas, il maîtrise sa science et se tait.
  • Blaireau – Tout prétexte est bon pour gueuler, contre tout le monde. Il tient son parti comme Wagner tenait ses musiciens tant il gueule tout le temps !
  • Magmax – Moi, je n’aime pas sa tronche et je ne l’ai jamais aimée. Je ne comprends même pas comment il est possible que les prolos puissent se reconnaître en ce traître millionnaire ! Avec sa gueule de faux-cul, il doit utiliser du PQ comme démaquillant.
  • Blaireau – J’ai observé que chez les paysans quand il y a un animal suspect, on abat tout le troupeau. Pourquoi ne fait-on pas la même chose en politique ?

Vous aimez ? Abonnez-vous et faites connaître Les Tronches de Cake autour de vous, merci.

 

 

Sources cliquez sur le lien :   Riposte laïque      France Inter      LCI

Hache tendre et langue de bois ou les médias au service du pouvoir les tronches de cake
AccueilFaits de sociétéPolitique

Hache tendre et langue de bois ou les médias au service du pouvoir        

 

 

L’été marque un entêtement à résister aux premiers frimas d’octobre mais les feuilles quittent la branche aussi sûrement que les Ministres le Gouvernement. Ce matin au Balto les Tronches de Cake sont chaudes comme un plat de fayots disposé à faire péter le verbe.

  • Blaireau – J’entendais ce matin à la radio que Redoine FAÏD faisait la grève de la faim depuis hier soir. Ni tsunami ni tremblement de terre, l’affaire Benalla s’éteint les médias inventent alors la non-information pour occuper l’espace. Un peu comme l’ex impuissant de Huby qui s’agitait pour lui donner du plaisir.
  • ARCHIBALD – Cet ancien petit copain s’appelle … un excentrique.

Tout le monde – !!!

  • ARCHIBALD – Eh bien oui, un ex sans trique.
  • Huby – Tu vois Blaireau ce qui me désole sur la langue de bois médiatique c’est que l’on ne veut pas trouver ni la hache ni le bûcheron pour l’abattre.
  • Madgic – Quel dommage, car c’est en bûchant que Léonard devint scie.
  • ARCHIBALD – C’est une langue de bois à faire fuir un rabot tant elle est épaisse.  L’affaire Benalla que d’aucun qualifie de scandale est bien la preuve de journalistes qui n’ont rien à raconter. Il n’avait pas à se comporter ainsi mais de là à en faire la tribune de tous les médias, tous les jours pendant des semaines !
  • Cake 40 – En effet on peut penser que les journalistes polémiquent pour vendre du papier mais la question à se poser est, à qui profite cette information ? Pour qui roulent-ils, pour quel pouvoir ? Pendant que l’on nous enfume le cerveau avec Benalla la côte de popularité de l’ami Molette, le gouda extra fin, le bien nommé Hollande n’a jamais été aussi haute, en plus il a des comptes à régler !
  • Blaireau – Pas faux. Journaliste c’est un métier de cons qui en questionnent d’autres. Vous ne me croyez pas ? Ecoutez les interviews des journalistes sportifs pendant ou après un match de foot et vous mesurerez le niveau. Prenez un pied à coulisse car ça ce compte en millimètres.
  • Huby – Observez tous les derniers scandales politiques français – Fillon archi favori à l’élection présidentielle, Cahuzac le menteur du blanc des yeux, DSK le phallus en chef, les paillottes Corse incendiées, les faux électeurs dévoilés par le Canard Enchainé, le Rainbow Warrior, le sang contaminé, les écoutes de l’Elysée, les diamants de Giscard, la mort de Pierre Bérégovoy qui se suicide de deux balles dans le crâne !!! Benalla au milieu de tout cela, ça ne pèse pas lourd. Mais il convient d’alimenter l’information ou de remercier pour service rendu ou à rendre. Il faut produire du spectaculaire à l’opinion publique. Plus on nuit à une personnalité, coupable par défaut, plus sa côte de popularité descend et meilleur est le résultat.
  • ARCHIBALD – Il est juste que depuis que les médias se livrent un combat sanglant pour leur survie, parler d’intelligence c’est comme distribuer des préservatifs à des eunuques.
  • Magmax – J’ai remarqué que plus je regarde la télé, moins je réfléchis et plus je suis con, c’est pour ça que je ne regarde plus le spectaculaire nocif. Stop !
  • Cake 40 – Mais alors comment sais-tu que c’est nocif ?
  • Magmax – Eh ben, parce que je regarde. Il faut bien que je vérifie que c’est nocif pour savoir qu’il faut pas le regarder. T’es bête ou quoi ?

 

 

Vous aimez ? Abonnez-vous et faites connaître Les Tronches de Cake autour de vous, merci.

 

Sources cliquer sur le nom qui vous intéresse :   ENTREVUE N°303      Cairn.info      Le Monde

concert de culture pecno
AccueilFaits de sociétéLes brèves

Concert de culture pecno

 

 

S’il est exact que l’écriture chinoise ressemble à un grill pour viande crue, une jeunesse capable d’écrire de la sorte sur les murs en dit long sur l’enseignement et la culture reçus.

 

Cette même jeunesse dont on peut apprécier la pertinence des connaissances, orthographe mise à part :

  •      Parmi les Sept Merveilles du monde figurent les jardins suspendus des Batignolles.
  •      Le chef de file du surréalisme est Salvador Dalida.
  •      Picasso a représenté les Demoiselles d’Avignon sous forme de cubes. C’est sa période cubaine.
  •      L’élève préféré de Rodin était Isabelle Adjani.
  •      Les plus grands auteurs de l’époque classique sont Corneille, Racine et Molaire.
  •     Les plus célèbres comédies de Molière sont “Le médecin malgré Louis” et les “Fous Rires de Scapin”.
  •     La meilleure pièce de Molière est “L’Ami Zantrope”.
  •     L’auteur des “Fourbis” est Escarpin.

 

Dans une société de masse qui ne veut pas la culture mais les loisirs il ne faut pas s’étonner, mais rassurons-nous les écrits s’en vont, les morts restent.

 

 

Vous aimez ? Abonnez-vous et faites connaître Les Tronches de Cake autour de vous, merci.

 

Sources pour y accéder cliquer sur le lien :   Ville d’Anglet      Midi Libre    Laura’s creativity

Savez-vous planter les slips à la mode à la mode
AccueilEchos logiques

Savez-vous planter les slips à la mode à la mode

 

 

L’été tente de résister aux fraicheurs de l’automne mais avec ces feuilles qui tombent je ne donne pas cher de sa peau, comme pour ces slips enterrés dans les plaines du Béarn afin de prouver la fertilité des terres agricoles. Les ingénieurs agronomes de l’INRA n’ont qu’à bien se tenir les démonstrateurs en slip kangourou occupent le terrain.

C’est au Balto que les Tronches de Cake changent le monde, cette fois ils abandonné la bière pour un banana slip. Profitons comme eux de cette bonne ambiance, fête du slip pas la guerre.

 

 Madgic – Il y a quelques mois les spots TV du SLIP Français envahissaient nos écrans avec ce slogan rigolo : « Vous voulez changer le monde ? Commencez par changer de slip ! ». J’ignorais que cette campagne serait prémonitoire au point que la campagne béarnaise de François BAYROU deviendrait une terre d’accueil aux slips que l’on vient y enterrer.

 Cake 40 – Merci ô Grand Maître, c’est du fond du slip que tes disciples te remercient pour cette information. Le maître et ses disciples ou le maître essaie dix slips ? … A une connerie je réponds par une autre.

 Madgic – Mais je suis très sérieux. L’association Agro-réseau 64 propose à ses adhérents d’enterrer des slips en coton sur leurs terres pendant 1 ou 2 mois.

 ARCHIBALD – C’est quoi l’intérêt ?

 Madgic – L’intérêt est de démontrer qu’une terre au repos depuis 4 ans reprend vie car le slip enterré est totalement rongé par les vers et autres champignons, ce qui n’est pas le cas dans un champ traité car dans ce cas le slip est prêt à être porté – démonstration d’un sol qui se meurt – c.q.f.d. (ce qu’il faut dire).

 Magmax – Ben moi, j’en veux pas de ton slip tu peux te le garder, d’ailleurs je n’en porte pas ça fait pansement.

 Huby – Et il faut des slips pour s’apercevoir de cela ? Les paysans qui ont des super machines, des ordinateurs, des logiciels et qui n’ont plus les oreilles décollées comme avant, en sont réduits à enterrer leurs slips pour constater qu’ils tuent leurs sols !!!!

 Blaireau – Moi je suis con, mais avec ou sans slip je sais bien qu’ils épuisent leurs terres comme on épuise une femme à trop la bourrer.

 ARCHIBALD – En attendant, les paysans qui ont la chance de vivre au grand air dans des bottes en caoutchouc, ont à trouver la bonne pratique pour une agriculture saine parce qu’ils sont les seuls à posséder la clef des champs.  

 Magmax – Eh ! A propos du slip vous observerez une chose : les chaussures ça a la forme des pieds, les gants ça a la forme des mains, y a que le slip qui a la forme de rien.

 

Vous aimez ? Abonnez-vous et faites connaître Les Tronches de Cake autour de vous, merci.

 

SOURCES cliquer sur le nom pour y accéder :     France 3      Terre-net      OUEST France

le départ de Monsieur HULOT
AccueilPolitique

Le départ de Monsieur HULOT

 

 

Le départ de Monsieur HULOT semble annoncer la promo d’un film de Jacques TATI et chez TATI t’as tout, enfin presque puisque maintenant il n’y a plus HULOT.

Voilà un ministre de la transition écologique et solidaire qui est une icône écologique, apprécié de tous et qui finalement n’a pas fait mieux que ses prédécesseurs, voire moins bien.

Qu’en pensent donc nos Tronches de Cake réunies autour d’une bonne mousse qui pétille comme les yeux d’un enfant devant un Sunday caramel ?

 

 Huby – La démission de Nicolas HULOT devrait interpeler les dirigeants politiques qui une fois encore n’arrivent pas à imposer l’écologie au cœur de l’action économique du pays. Cette tête de proue médiatique ou prise de guerre politique laissait espérer des réformes significatives. Résultat : que tchi.

 Madgic – C’est normal, ils sont tous tournés vers les performances et profits économiques alors que l’écologie c’est tout le contraire : produire utile et propre.

 ARCHIBALD – Je ne suis pas du tout d’accord avec toi je pense exactement le contraire. Je crois que l’écologie est une chance unique de rénover l’économie : fabrication de panneaux photovoltaïques, éoliennes, voitures électriques, remplacement du plastique par du verre consigné pour les bouteilles, limitation du papier par le numérique, réduction drastique des emballages plastique, etc., etc. Hier encore j’écoutais Samuel LE BIHAN qui présentait sur RTL une machine autonome qui transforme les déchets plastique en carburant. La technologie nous l’avons il ne manque que la volonté politique.

 Huby – Alors pourquoi ne parvenons-nous pas à le faire ? Il y urgence à protéger notre planète.

 Cake 40 – Mais même si en France nous parvenions à le faire quel impact y aurait-il sur la planète, comparé aux pollueurs Américains ou Chinois ? Que tchi !

 ARCHIBALD – Raisonnement de primate. Donc selon toi, il vaudrait mieux ne rien faire plutôt que d’inventer le modèle à suivre ! C’est sans compter le cadre de vie des français qui s’en trouverait amélioré.

 Madgic – Le problème tu l’as bien décrit ARCHIBALD, c’est le manque de volonté politique qui est inversement proportionnel à la volonté des lobbies. Par ailleurs notre « outil » politico-administratif n’est pas adapté à la situation. Il ne faut pas un Ministère de l’écologie qui tente de faire le censeur auprès de ses autres collègues Ministres mais il faut un service écolo dans chaque ministère concerné : agriculture, industrie, transport, logement, etc.

 ARCHIBALD – Exactement comme le Service Qualité d’une entreprise qui intervient pour sa propre activité. De fait le raisonnement dans l’action serait conjoint pour une productivité propre.

 Huby – Enfin une bonne idée, nous voilà sauvés, car là où il n’y a pas de vision les peuples périssent.

 Blaireau – D’accord pour l’écologie, en plus moi j’aime bien les légumes mais je vous ferai observer qu’à une époque où il n’y avait aucune pollution, la préhistoire, on disposait d’une espérance de vie de 25 ans ! Alors moi j’ai de la sympathie pour la pollution.

Vous aimez ? Abonnez-vous et faites connaître Les Tronches de Cake autour de vous, merci.

Sources cliquer sur le nom pour y accéder :   Actu Environnement    Le PARISIEN    RTL    Les Inrockuptibles