il faut sauver le citoyen René
AccueilFaits de sociétéPolitique

Il faut sauver le citoyen René

 

 

Vous qui pensiez disposer d’une presse libre de toute influence politique voilà un contre-exemple qui vous remettra les pieds sur terre. Il y a quelques semaines j’apprenais par ma radio quotidienne une effarante nouvelle qui a été d’une terrifiante discrétion, motif pour lequel j’ai eu beaucoup de difficultés à trouver l’information nécessaire. C’est navrant, en opposition à toutes ces conneries stériles qui font trop souvent la une sur tous les médias.

Tout ça, à cause d’un incroyable problème administratif. Une nouvelle preuve que l’Administration est un problème pour chacune de nos solutions.

 

ARCHIBALD – J’ai appris qu’un homme de 76 ans, atteint d’un cancer de la vessie, une maladie qui coule de source, ne peut pas être soigné à cause d’un blocage administratif. Le médicament prescrit a obtenu l’AMM (autorisation de mise sur le marché) mais le prix n’a pas été fixé par les autorités – donc pas de traitement…

Huby – … mais il peut en mourir !

ARCHIBALD – Bien sûr et à mes yeux il y a non-assistance à personne en danger. Que le prix du pembrolizumab n’ait pas été arrêté par l’Administration est une chose mais ne pas l’administrer parce qu’on ignore le montant de son remboursement par l’assurance maladie en est une autre.

Madgic – Je peux comprendre que pour juguler les déficits chroniques des hôpitaux on soit attentif à ces basses dispositions mercantiles, mais quand il s’agit de la vie d’un homme le débat doit s’élever et ce malgré un coût annuel estimé pour René à 70 000.00€. D’autant que dans le même temps on est capable de maintenir une vie artificielle durant des décennies pour Vincent Lambert ou pour d’autres ! Et à un coût trop ibitif … mais presque !

MagmaxSoupir – Depuis de trop longues années, l’hôpital nous a habitué à être un établissement qui se fout de la charité, même quand elle est bien ordonnée.

Blaireau – Encore une fois les fonctionnaires concernés se distinguent pour leur inefficacité. Je ne comprends pas d’ailleurs qu’on les appelle des « fonctionnaires », parce qu’en réalité ils ne fonctionnent pas beaucoup. Sans doute à cause de leur compte temps à être malade, des vacances, RTT, grèves et surtout de la sécurité de l’emploi.

Magmax – J’ajouterai que les fonctionnaires sont des gens qu’on paie pour leur faire croire qu’ils ont un travail et qu’ils sont utiles.

Cake 40 – Se sentir utiles, l’objectif de leur vie même en faisant quelque chose qui ne sert à rien – conséquence de leur appétence à ne rien faire.

ARCHIBALD – Bonne nouvelle tout de même, il y a quelques jours seulement, la polyclinique St Jean de Cagnes sur mer a accepté d’assumer la dépense liée au traitement de René. Enfin ! Je crois surtout que sans le SOS médiatique du Docteur Barrière, le médecin traitant, rien n’aurait bougé.

Huby – Tout est bien qui finit bien, mais sur un plan administratif le problème n’est toujours pas réglé. Voilà un vrai motif de fierté à être fonctionnaire – ne rien faire et laisser mourir.

Magmax – Comment peut-il en être autrement quand tu passes ton temps à la machine à café à attendre le réparateur ?

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 4 043 abonnés 

 

Sources cliquez sur le lien :   Nice Matin     RTL     Nice Matin

Election européenne 2019 l’urne funéraire
AccueilFaits de sociétéPolitique

Election européenne 2019 l’urne funéraire

 

 

Les élections se sont achevées sur un taux de participation à 50%. Une belle surprise aux dires des spécialistes ! Un électeur sur deux se déplace et l’on affiche un satisfecit. Curieuse époque où le déni l’emporte sur l’observation des faits.

Si seulement une moitié des Français se déplace pour élire ses représentants au Parlement européen c’est que l’Europe des Nations n’a pas convaincu. D’ailleurs les partis nationalistes européens se taillent la part du lion – 27.5% des élus. Un député sur 4 ! En France c’est le premier parti qui sort des urnes, suivi de peu par celui du Président. L’urne devient funéraire pour les partis traditionnels de droite comme de gauche – ils n’ont qu’à bien se tenir, le jeu se fait maintenant sans eux !

 

Madgic – Le résultat de ce dernier scrutin m’effraie. Aujourd’hui on ne vote plus contre le Rassemblement National, on vote pour lui. C’est grave, notre démocratie bascule progressivement vers le fascisme. Le fascisme : une âme saine dans un porcin !

Cake 40 – Ne dis pas n’importe quoi. Dès que l’on ne partage pas tes idées, ton unique argument est d’accuser l’autre de fasciste. Si tu n’es pas prêt à tenir un discours critique sur les socialistes et la droite, alors tais-toi sur le fascisme.

ARCHIBALD – Selon Bertolt Brecht, le fascisme n’est pas le contraire de la démocratie mais son évolution par temps de crise

Madgic – En politique comme en géométrie, la droite extrême reste le plus court chemin pour relier deux points fascistes.

Cake 40 – En attendant, les partis traditionnels démocrates LR et PS, au pouvoir depuis toujours dans la Ve République, nous ont amené à voter extrême. Leurs insuffisances répétées depuis des décennies portent le bon Peuple dans les bras de Marine le Pen. Il est excédé d’avoir à payer sans cesse les conséquences des flux migratoires. On peut nous dire qu’ils sont jugulés, qu’ils sont moins importants qu’ailleurs pour autant nous voyons bien nos quartiers, nos commerces, nos campagnes comme nos petits village investis par des populations étrangères.

Blaireau – Pour LR et le PS c’est un juste retour sur investissement. Le peuple en a marre de se faire mettre : la droite, ça encule, la gauche, ça sodomise.

Huby – Dans cette partouze débridée, le parti du Président a plutôt bien résisté voire mieux que ses prédécesseurs. Pour finir il obtient le même nombre de sièges que le RN.

Cake 40 – Je crois que s’il n’y a pas des mesures d’urgence qui se mettent en place pour limiter le laxisme français, notre prochain Président sera une Présidente.

Magmax – De toutes les façons, les élections, c’est comme au loto, je ne gagne jamais. Chaque fois que je vote pour l’un, c’est l’autre qui gagne !

Blaireau – Moi, je suis content du résultat. J’ai voté écolo parce que j’aime bien les légumes.

Cake 40 – Au bout de toutes ces années vous avouerez que l’Europe ce n’est quand même pas très au point. Nous avons des frontières ouvertes à tout et sur tout. Nous ne sommes d’accord sur rien. On n’arrive même pas à se mettre d’accord sur l’heure !

Blaireau – C’est vrai ça, les frontières disparaissent en Europe. Bientôt je vais pouvoir en acheter chez Amazon pour mon jardin.

Cake 40 – Quel dommage cette France qui s’entête à dispenser une générosité à des étrangers qu’elle limite à ses Citoyens ! Je préférerais qu’on soit le pays des 5 millions de fromages et des 300 immigrés !

 

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 4 043 abonnés 

 

sur le même thème cliquez sur le titre

Résultats des européennes 2014 – Alerte virus très dangereux

Le train giflera trois fois – libre circulation des Tunisiens dans les pays européens

Fessée dans le maquis de Sade – la fessée et l’Europe

 

Sources cliquez sur le nom :      L’Internaute     Le Monde     20Minutes

Vincent Lambert une vie sous perfusion
AccueilFaits de société

Vincent Lambert une vie sous perfusion

 

VIVRE : verbe intransitif (sujet : personne être vivant) Être en vie, exister. La joie, le plaisir de vivre. Jouir de la vie (vivre intensément).

L’affaire Vincent Lambert ne fait qu’alimenter sous perfusion, le débat médiatique sur la fin de vie, ô combien sensible. La difficulté de ce sujet tient au fait que les dogmes, amour, famille, religion, croyance, politique et bon sens se percutent avec la violence d’un sumo voulant démontrer qu’il est le plus fort. Et Vincent Lambert dans tout ça !

 

Huby – Ce débat ouvert sur l’euthanasie de Vincent Lambert, car c’est de cela dont il s’agit, me semble une bonne chose. On voit s’affronter tous les avis divergents sur le sujet. La mère qui veut poursuivre le traitement de son fils, la femme qui veut l’arrêter tout comme l’hôpital et beaucoup d’autres. Les médias se sont emparés du sujet et il n’y a plus de limites aux arguments et contre-arguments. Le débat a dépassé le cas Vincent Lambert, un peu comme dans un référendum où l’on ne répond pas à la question posée mais que l’on veut sanctionner le Pouvoir. Je crains que cet homme en état végétatif fasse les frais de nos divergences collectives.

ARCHIBALD – C’est un sujet qui oppose. La mère a saisi La Justice il y a quelques années de cela quand le médecin a commencé à parler de débrancher son fils. Verdict a été rendu en suivant l’avis du docteur – stopper le traitement. Elle n’en tient pas compte. C’est sûrement une femme de bon sens qui aime son fils à l’aune de ses convictions et qui dans le contexte perd son objectivité. Pourquoi saisir La Justice et obtenir un verdict pour ne pas s’y résoudre ?

Huby – Parce que durant ces dix années passées il y a certainement eu des lueurs d’espoir pour d’ultimes prolongations. Et puis la flamme s’éteint et l’on repart à genoux, le cœur dans les chaussettes, au bord d’un abîme d’incompréhension où tu supplies Dieu : Qui que vous soyez, soyez !

ARCHIBALD – La véritable douleur doit être de se tenir la main sans la passion de l’adieu.

Madgic – Malgré 10 ans d’état végétatif constaté voire 35 pour un autre cas, la qualité d’une civilisation se mesure au respect qu’elle porte aux plus faibles. Pour ma part je ne peux pas accepter l’idée de stopper les soins même si le quotidien de cet homme en survie est sans doute vide de sens.

Cake 40 – C’est fou ! En plus il avait dit à l’un de ses amis que si un jour il avait à vivre une telle situation, il ne voulait pas d’acharnement. Il a une femme pour qui depuis 10 ans la vie est un enfer. Elle ne peut pas se reconstruire sans s’exposer à la vindicte familiale. Y as-tu pensé ? Et pour l’être humain lui-même, quel plaisir y-a-t-il à vivre ainsi ? Est-ce qu’au moins cet acharnement thérapeutique lui apporte le bonheur ? Je ne crois pas, car la vie ce n’est pas cela. Moi je suis pour l’euthanasie et une décision courageuse pour cet homme qui si on l’interrogeait se rangerait à mon avis.

Blaireau – Avec l’euthanasie, au moins, tu meurs avec quelqu’un à côté du lit. Et puis 10 ans de coma, c’est comme une grève à Roissy, l’âme attend de monter au ciel en regardant les panneaux d’affichage !

ARCHIBALD – Malheureusement la médecine ne fait pas de miracle. On n’a jamais vu un chirurgien faire apparaître la Sainte Vierge.

Madgic – C’est tristement vrai, mais avant de parler d’euthanasie n’oublions pas qu’avant de pratiquer son art, tout médecin doit prononcer le serment d’Hippocrate pour protéger la vie de ses malades.

Magmax – Sauver la vie de ses patients et s’engager sur l’honneur à ne jamais jeter un vieux Paris-Match.

Blaireau – C’est quand on voit des cas comme ça, que l’on se dit la vie est trop courte pour apprendre l’allemand.

Huby – Mais Blaireau, est-ce que tu crois que la vie est plus belle après la mort ?

Blaireau – Ça dépend après la mort de qui ?

 

 

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 4 043 abonnés 

 

 

 

Sources cliquez sur le lien :      Le Parisien     France Info     SOS fin de vie

Quand les moutons se mobilisent
AccueilFaits de sociétéPolitique

Quand les moutons se mobilisent

 

 

En Afrique, un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui disparait… En France, une école, un hôpital, une gare qui ferment, ce sont des dépenses qui disparaissent alors même que nous sommes de plus en plus nombreux !

En France, aux yeux des Politiques ce que pense la province importe autant que ce que pense Cerise de Groupama sur les voies urinaires des Bigoudènes Tipiak.

 

Madgic – Je trouve super cette disposition prise par l’école primaire de Crêts en Belledonne, dans l’Isère, d’inscrire 15 moutons en tant qu’élèves de l’établissement afin de remplir une classe que l’on veut fermer. Voilà un symbole qui gifle une République qui n’assume plus son rôle régalien d’égalité entre les Citoyens. Je conçois que l’Etat ait l’obligation de gérer au plus près les deniers des Contribuables, mais il est un point sur lequel il ne peut transiger – l’égalité des Services Publics entre les Français. Les départements doivent être desservis équitablement en transport, en liaisons téléphoniques, Internet, courrier. Tous les moutons que nous sommes, à la ville comme à la campagne doivent disposer à proximité de banques, agences postales, médecins, hôpital et d’un enseignement identique à celui dispensé dans les villes.

ARCHIBALD – Je suis d’accord avec toi, sauf que économiquement ce n’est pas réaliste. Tu ne peux pas maintenir une école, un hôpital ou une ligne SNCF ouverts s’il n’y a pas assez d’usagers ! C’est du bon sens près de chez nous.

Huby – Sauf que, nous sommes plus nombreux et je pense que l’Etat doit garantir cette égalité fusse-t-elle déficitaire ! Car c’est pour cela que nous payons des impôts, pour disposer équitablement des équipements de notre pays. Il n’y a pas de raison que la Creuse soit moins bien équipée que les Hauts de Seine, toutes proportions gardées bien évidemment. Ou alors supprimons du frontispice de nos Mairies le mot EGALITE qui n’a plus de sens.

Cake 40 – Rappelons tout de même qu’à la campagne on trouve plus de noms sur les monuments aux morts que sur les boites aux lettres, sans compter que partout où tu vas, tu finis toujours dans un hangar. Difficile dans ce contexte de garantir une égalité de services quand on imagine le coût de leur réalisation et de leur entretien.

Huby – Je ne suis pas du tout d’accord. Selon toi, combien faudrait-il de personnes pour « rééquiper » notre belle province ?

Cake 40 – Plusieurs centaines de milliers.

Huby – Au 29 avril 2019, nous avons 5 603 400 demandeurs d’emploi qui ne produisent rien pour le pays. Ne penses-tu pas que l’on pourrait réorienter ce budget gigantesque et cette compétence humaine pour redynamiser nos régions ?

ARCHIBALD – Le problème est que nos campagnes n’intéressent plus personne, elles sont à l’abandon. Il n’y a qu’à voir, elles sont pleines de liseron. N’y a-t-il donc plus personne dans les villes pour prendre des décisions courageuses, pour nos terres ? … Parallèlement, observons que les idiots des villages sont maintenant dans les villes. Ne nous étonnons pas que rien ne bouge.

Huby – J’ajouterai même qu’aujourd’hui la campagne n’est devenue qu’électorale.

Blaireau – Moi je viens d’un village dont la population n’a jamais varié. A chaque fois qu’une fille est enceinte, un homme s’enfuit.

Huby – Justement, si le nombre n’a jamais varié pourquoi fermer les gares, ou autres équipements qui servent le citoyen ?

Blaireau – Je vois dans mon bled, il n’y a que des pigeons à la gare. On se demande ce que foutent les pigeons dans cette gare, y en a pas un qui a une valise !

Magmax – Vous voulez sauver la campagne ? Eh bien prenez-en un bout chez vous – un puits en pneus, une mare, une vache, et la campagne elle est sauvée.

 

 

 

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 4 043 abonnés 

 

 

 

Sources cliquez sur le lien :    FranceSoir     Capital     Courrier Picard

Super TRUMP
AccueilActualité en vracPolitique

Super TRUMP

 

 

Nous Français, nous aimons nous moquer des Américains lorsqu’ils nous donnent des leçons, mais on ne devrait pas. Eux, ont super bien réglé le problème des banlieues, notamment des banlieues indiennes : ça fait un bout de temps qu’on ne les a pas revus sur le sentier de la guerre, les Sioux !

C’est un peu comme Trump, le Donald de circonstance que l’on aime tourner en ridicule sans se lasser. Du haut de notre arrogance bien française il serait souhaitable d’observer ce que ce « bouffon » d’outre atlantique réussit. En fait, il parvient à réaliser en quelques années ce que nous ne parvenons pas à faire en plusieurs décennies.

Nous restons néanmoins persuadés de notre supériorité sur les autres nations. C’est sans doute ce qui castre notre inspiration d’antan.

 

Huby – Je n’aime pas du tout le personnage macho de Donald Trump. Sa tête super musclée du cerveau avec sa mèche de cheveux qui rappelle celle d’un chanteur du groupe ABBA

Blaireau – … ah ! oui le groupe rock préféré des tripiers.

Huby – Oui, c’est cela. Pour autant il réussit ses engagements de campagne : réduire le chômage en augmentant la croissance. Taux de chômage 3.6%, le plus bas depuis 50 ans et une croissance de 3.2% au premier trimestre quand celui de la France au même moment est de 0.3%. Alors, on peut se moquer de sa tête de Playmobil et de ses décisions politiquement incorrectes, mais elles produisent du résultat. Les nôtres, de surcroît intelligentes, sont de 11 fois inférieures aux siennes ! On peut s’interroger sur la pertinence d’être gouvernés par des gens intelligents !

Madgic – D’autant qu’un homme intelligent n’est rien d’autre qu’un con raté.

Cake 40 – J’ajouterai qu’un con vivant reste plus intelligent qu’un intellectuel mort.

Madgic – Eh bien moi, je ne suis pas anti-américain, je suis pro-antiaméricain. Nuance ! J’exècre ce type et ses méthodes. Il a relancé les forages de pétrole et de gaz de schiste aux USA …

ARCHIBALD – Pardonne-moi, ce n’est pas lui mais Obama qui l’a décidé, lui n’a fait que poursuivre ce choix afin d’assurer une autonomie énergétique à son pays. C’est pas débile ?

Madgic – Peut-être, mais il se fout de l’écologie en sortant des accords de Paris autant qu’il se fout d’accroître le déficit budgétaire : + 17% sur l’année 2018 !

ARCHIBALD – Il soigne une partie du corps en négligeant une autre. Soit ! Les écarts entre les riches et les pauvres se creusent, certes mais tout le monde vit bien.

Cake 40 – Observons qu’avant, la pauvreté était seulement réservée aux pauvres, chômeurs, vieux et SDF. Maintenant on peut très bien travailler, aux Etats Unis comme en France et rester pauvre. C’est une bonne nouvelle : la pauvreté se démocratise.

ARCHIBALD – Tu es un cynique ta mère. Soyons honnêtes, nous afficherions en France les mêmes performances économiques nous ne saurions plus trouver de qualificatifs pour saluer nos bons résultats ! Alors chapeau bas et mèche dans les yeux.

Magmax – Quand je pense qu’une part de la réussite de Trump me revient ! Ben oui, depuis tout le temps je mange des Mac Do pour soutenir économiquement l’Amérique.

 

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 4 043 abonnés 

 

ARTICLES sur le même personnage cliquez sur le lien :

Trump et Kim deux Playmobil comparent leur coiffeur

Accord de PARIS retrait des USA – un éléphant ça Trumpe énormément

Mur de Trump – nouveau mur des lamentations

 

Sources cliquez sur le lien :    RTL     Le Journal du Dimanche       Le Figaro

Les oiseaux se cachent pour mourir
AccueilEchos logiques

Les oiseaux se cachent pour mourir

 

 

« Notre maison brûle et nous regardons ailleurs ». C’est ainsi que Jacques CHIRAC introduisait en 2002 son discours à l’Assemblée plénière du IVeme Sommet de la Terre. Et depuis ?

Tout le monde s’en fout, jusqu’au Gilets Jaunes qui ne s’intéressent pas à la transition énergétique dès lors qu’elle touche au porte-monnaie. Nous en sommes tous là … ou las ! Le blondinet abruti d’outre atlantique montre l’exemple. Il a quitté les accords de Paris, pourtant pas exemplaires en termes d’exigences, préférant sans doute voir prospérer l’exploitation sans vergogne de la planète dès lors que les dividendes des actionnaires sont préservés.

Et les générations à venir, qu’en faisons-nous bordel ?

 

MadgicColuche disait : « La grande différence qu’il y a entre les oiseaux et les hommes politiques, c’est que, de temps en temps, les oiseaux s’arrêtent de voler ». Eh bien les Politiques ont gagné au-delà de leurs espérances ! Même les oiseaux s’arrêtent de voler. En 15 ans, selon le CNRS un tiers de nos passereaux de plaine ont disparu et nous n’avons rien vu. Allons-nous léguer à nos enfants des printemps sans chants d’oiseaux ?

Blaireau – Aujourd’hui, quand un oiseau chante, on croit que c’est un portable qui sonne !

Cake 40 – Erreur, l’oiseau ne chante pas, il parle, c’est comme dans Starmania.

Huby – Vous êtes trop bêtes et en même temps ce n’est pas faux. L’agrochimie outrancière de l’agriculture a pour effet de faire disparaître les insectes et donc la nourriture de nos amis chanteurs. C’est sans compter la destruction que l’on fait de leur habitat.

Magmax – C’est vrai que quand j’étais petit, les nids de piafs je les enlevais des arbres, c’est pas fait pour ça. Après, en plumant un petit oiseau, on obtenait un bonbon à la viande. Humm !

Blaireau – Bien sûr nous modifions leur habitat mais nous replantons aussi des arbres et on n’a jamais vu un oiseau mettre un peu de sou de sa poche. Alors quand même !

Magmax – Ok, on a fait disparaître des forêts entières mais le brocoli est toujours là !

ARCHIBALD – Vous ne devriez pas rire de ces sujets, l’instant est grave. En un siècle l’Homme a plus bousillé son environnement qu’au cours de ces dizaines de milliers d’années passées. Et pour quoi ? Pour enrichir au-delà du pensable quelques milliers de personnes et tout le monde se tait.

Madgic – Pardon, mais le seul insecte qui hurle encore c’est le grillon. Si nous ne réagissons pas vite, le silence recouvrira cette terre comme un linceul sur nos fautes.

Huby – Nous sommes tous coupables en jetant au-delà du raisonnable, en ne finissant pas nos assiettes, en admettant la saleté de nos routes, en dilapidant l’eau de la douche, en ignorant le papier au sol au motif que ce n’est pas nous qui l’avons mis, en restant silencieux sur les déforestations massives, en tolérant les centrales électriques au charbon, en élevant en batterie les animaux, en les piquant pour les faire grossir plus vite, en utilisant les insecticides qui tuent nos abeilles, etc., etc. Voilà ce que nous laissons à nos enfants.

Cake 40 – Dans ce contexte on aurait mauvaise grâce à leur faire ranger leur chambre.

Blaireau – Le tragi-comique de la situation c’est que la banquise disparaît à cause des voitures alors que c’est le seul endroit au monde où il n’y a pas de bagnoles.

 

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 4 043 abonnés 

 

 

 

Sources cliquez sur le lien :   30 millions d’amis   Ouest France    France culture    Le Monde

Suicidez-vous
AccueilActualité en vracFaits de société

Suicidez-vous

 

 

CRS SS – ce slogan qui ne date pas d’hier ni de 68 trouve ses origines en 1948, suite à une grève très dure des mineurs, réprimée violemment par les Forces de l’Ordre. Une formule bien gentille au regard de celles utilisées par les pacifiques Gilets Jaunes.

Aujourd’hui, alors qu’ils sont protégés par la Police et non réprimés, des opposants dressent des slogans de mort pour ponctuer leurs cortèges. « suicidez-vous », voilà ce que l’on peut lire sur des banderoles bien inspirées. 28 policiers se sont déjà donnés la mort sur les quatre premiers mois de 2019 contre 35 durant l’année 2018. On peut ne pas les aimer mais leur présence reste rassurante. Pour preuve ? Lorsque la casse est importante, tant dans les rangs des manifestants que dans les boutiques riveraines on critique leur absence !

Cruel dilemme que de protéger ceux qui vous haïssent.

 

ARCHIBALD – Notre société devient folle. La violence, signe de virilité, embrase toutes les actions revendicatives. La haine et la vulgarité se portent en étendard comme un pin’s pour marquer son appartenance au club des cons.

Magmax – Tu devrais dire, des gros connnnns !

Blaireau – Pourquoi tant de n pour de si petits cons ?

Cake 40 – Même si je ne suis pas un fan des flics, tant s’en faut, j’admets volontiers leur utilité. On les critique beaucoup et tout le temps : les flics c’est comme les escargots, c’est à la bavure qu’on voit qu’ils sont passés, etc. Quand admettrons-nous, ce que nous devons à nos Gardiens la paix ? C’est au péril de leur vie qu’ils garantissent la tranquillité de la nôtre. Sans eux, c’est le chaos assuré par une République K.O.

Magmax – Moi j’aime bien les flics et je ne dois pas être le seul à regarder tous les films policiers et feuilletons télévisés du même genre. C’est sans compter les romans policiers que je dévore : un vrai Hannibal Lecter du bouquin. Je remarque que c’est dans la fiction qu’on leur rend le plus souvent hommage. Les regarder, c’est mon soutien à leur action, je suis un fan, un vrai. C’est pour ça, quand je me regarde j’ai envie de cliquer sur « devenir Dieu ».

Huby – Il me faut avouer que j’ai une certaine admiration pour le GIGN comme pour le RAID.

Blaireau – Moi j’ai une légère préférence pour le RAID – cette unité de police spécialisée dans la destruction des cafards et autres nuisibles.

Cake 40 – Quand je vois tous ces ados dans les manifs qui conspuent l’Autorité en criant leur soif d’originalité, s’habillent tous de la même manière. De même que je jouis à l’idée d’imaginer qu’un jour certains de ces étudiants-manifestants nettoieront ma rue.

Madgic – Je pense que ces appels au suicide des flics, au-delà des dépôts de plainte en cours, pourraient motiver une vraie manifestation de colère de leur part. A mon sens, elle serait largement soutenue par l’opinion publique.

Blaireau – Oui, mais si la police manifeste qui va compter les manifestants ? La CGT ?

 

 

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 4 043 abonnés 

 

ARTICLES sur le même thème cliquez sur le lien :

Voiture de police incendiée

Otage, ô désespoir Arnaud Beltrame ce héros

Assassinat d’un flic sur les Champs Elysées

 

 

Sources cliquez sur le lien :    Le Parisien     Le FIGARO     Europe 1     L’express

L’incendie de Notre-Dame un cri de beffroi
AccueilActualité en vrac

L’incendie de Notre-Dame un cri de beffroi

 

 

Du haut de ses tours 850 ans nous contemplent.

 

Tragiques images que de voir Notre-Dame de Paris sous la proie des flammes. Ce monument que l’on croit éternel parce qu’on l’a toujours croisé au gré d’une promenade d’été est donc lui aussi vulnérable ! Sa dentelle de pierre à la silhouette si fragile a résisté aux morsures du feu. L’enfer, cette grosse rôtisserie de sous-sol, une fois encore n’a pas eu raison de la demeure de la Vierge Marie. La « carcasse de poulet » au gothique rayonnant comme aimait la décrire Dali, reste l’édifice d’excellence à la fois religieux et patrimonial. Seule sa charpente du XIIIe siècle, nommée affectueusement « la forêt », disparait pour l’éternité.

Seuls nos cœurs de contemporains porteront le souvenir blessé de cette Grande Dame. La tête dans la fournaise elle gardait fière allure comme pour nous rassurer.

 

Au pied de Notre-Dame coulent la Seine et notre histoire.

 

Huby – Lorsque j’ai vu les images de Notre-Dame en feu, drapée d’une fumée épaisse, j’en avais les larmes aux yeux. Je ne suis pourtant pas pratiquante mais de voir, sans rien pouvoir faire, le joyau patrimonial de PARIS s’évanouir dans les flammèches de la nuit, j’en avais le cœur brisé.

Cake 40 – Bien que non catholique, j’ai ressenti la même impression de désarroi, comme un proche souffrant avant de mourir. Etrange sensation poignante.

ARCHIBALD – Sans doute le fait de l’avoir toujours côtoyée, de l’avoir associée à notre Histoire, celle de France, la plus belle. Sa présence tranquille et rassurante borde nos paisibles souvenirs d’enfant alors comment ne pas oublier, qu’elle a accueilli successivement :

  • Philippe le Bel et les premiers états généraux,
  • Le mariage sur le parvis de Henri IV avec Marguerite de Valois,
  • La Sainte Couronne ou la Couronne d’épines du Christ ramenée par St Louis,
  • Un habit de St Louis,
  • Le sacre de Napoléon 1er,
  • Quasimodo par l’imagination de Victor Hugo,
  • Le Te Deum célébré pour fêter la victoire de le première guerre mondiale,
  • Le pape Jean-Paul II,
  • Moi l’été dernier,
  • Et les enterrements de nombreux Présidents : Adolphe Tiers, Sadi Carnot, Paul Doumer, Charles de Gaulle, Georges Pompidou et plus récemment François Mitterrand.

Magmax – En fait, dans cette cathédrale il n’a été célébré que des noms de rues !

Madgic – On doit une fière chandelle à nos pompiers que leur courage honore une fois de plus. Sans eux, peut-être aurions-nous qu’un tas de ruines … Il faudra la rebâtir pour les générations et les siècles à venir. Désormais la route du paradis restera pavée de travaux en cours.

Blaireau – … Mais Dieu merci, ils ont été sauvés.

Huby – De qui parles-tu ?

Blaireau – Les plus beaux tatouages de Paris ont été sauvés, c’est les grands vitraux de Notre-Dame.

 

 

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 4 043 abonnés 

 

 

 

Sources cliquez sur le lien :   Wikipédia      Aleteia      Notre Dame de Paris      Le Monde

Hollande je me aime tellement fort
AccueilPolitique

Hollande je me aime tellement fort

 

 

Fraise des bois et Monsieur petites blagues par Laurent Fabius, guimauve le conquérant par Guillaume Bachelay, Flanby par Arnaud Montebourg, capitaine de pédalo par Jean-Luc Mélenchon, le pingouin chanté par Carla Bruni, Monsieur Bricolage par Nicolas Baverez, Pépère par le Canard Enchainé, l’ami Molette, mou du genou, etc. C’est en ces termes que ses amis qualifient le septième Président de la Vème République.

 

Comme l’a dit le 2 avril 2019 Richard Ferrand Président de l’Assemblée nationale « François Hollande a déclaré forfait et maintenant il nous dit comment il faut jouer le match ». Voilà un bon résumé actualisé des compétences de cet homme qui ne se lasse pas de nous.

 

C’est sans doute ce qui le pousse à poursuivre la fin de son livre ; une fin qui n’en finit pas. Sûrement parce-que plus il réfléchit et plus il comprend ce qu’il a fait.

J’ai souvent observé que les hommes politiques qui écrivent des livres vérité genre « Tout, tout, tout, vous saurez tout sur mon zizi » profitent deux fois : une fois en allant à la soupe, une autre fois en crachant dedans.

 

Blaireau – Quand je pense que l’ami Molette a ajouté trois nouveaux chapitres à son dernier livre ! Quel doigt d’honneur il envoie à tous ses précédents acheteurs qui ne disposent donc que d’une version réduite.

Cake 40 – Laisse tomber, il jouit de terminer son égo portrait. C’est pour lui le bon moyen de faire parler de lui en lâchant une vengeance bien ruminée d’un éléphant du PS.

ARCHIBALD – Je ne comprends pas ce type et moins encore ceux qui le soutiennent contre dents et marées. A l’Elysée il a passé deux ans avec des journalistes du Monde qui en remerciement ont publié le bouquin « un Président ne devrait pas dire ça ». N’oublions tout de même pas qu’il est l’artisan de l’écotaxe rejetée par les Gilets Jaunes. N’oublions pas non plus que c’est sous sa mandature que le FN est passé en tête pour la première fois aux Européennes. N’oublions pas qu’il n’a pas réussi à inverser la courbe du chômage, qu’il a renoncé à la déchéance de nationalité. N’oublions surtout pas qu’il a complètement dézingué le PS et sûrement pour longtemps.

Huby – N’oublions pas aussi ce qu’il a fait pendant 11 années à la tête du Parti. Lui qui n’aime pas les riches a réussi à envoyer les classes populaires chez Marine le Pen ! Balèze, non ?

Cake 40 – Et maintenant il ramène sa fraise. L’ennui avec ce Flanby c’est qu’il continue à se prendre pour un écrivain alors qu’il n’écrit que sous la perfusion d’une haine mercantile.

ARCHIBALD – Le Président Hollande, ce modèle rêvé pour tête à claques parvient tout de même à s’offrir de belles meufs, Julie GAYET entre-autre.

Cake 40 – La pauvre. France Gall, elle était avec un génie, alors que Julie Gayet, elle n’est qu’avec un président aux fringues trop petites.

Madgic – Vous êtes moqueurs, vous oubliez juste les beaux discours qu’il a tenus.

Blaireau – Oui t’as raison. Il a fait de belles promesses au Bourget ou ailleurs qu’importe. Si c’était lui qui les écrivait, on pourrait dire qu’il a du talent. Mais s’il pensait ce qu’il dit, on serait admiratif…

Magmax – Moi, quand je pense à Hollande et ce qu’il m’inspire, je le vois décoller l’autocollant « designed for Windows XP » qui est sur son PC pour le mettre sur la cuvette des chiottes.

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 4 043 abonnés 

 

ARTICLES sur le même thème cliquez sur le lien :

François Hollande se vend aux sans dents

Bilan du quinquennat Hollande – véritable dépôt de bilan

Alerte au virus – Hollande et le chômage

Lettre à François Hollande petit Papa Noël que j’aime tant – lettre à François Hollande

Hollande, petits Suisses, quels fromages – Hollande et la presse helvétique

 

Sources cliquez sur le lien :   Le POINT     RTL

Les vieux ces jeunes de plus de 50 ans
AccueilFaits de société

Les vieux ces jeunes de plus de 50 ans

 

Mais que se passe-t-il ce matin ? J’ai l’étrange sensation d’avoir vieilli. Pourtant à peine quelques heures me séparent du coucher où je me sentais encore tout jeune. Serait-ce d’avoir vu mes parents qui ont cessé leur activité ou d’avoir fêté le départ en retraite de mon Collègue Jean-Claude ?

Je l’ignore, mais aujourd’hui je me sens vieux, comme un enfant qui a mal tourné. La peur de vieillir sans doute. Pourtant pour vivre longtemps le mieux c’est encore de devenir vieux.

 

Cake 40 – Je me suis pris un coup de vieux ce week-end ! C’est quand le copain de mon petit neveu a parlé de moi en disant le « vieux ». J’ai pas trente ans, il me traite de vieux ! Bientôt il va me traiter de gothique.
Huby – Toi l’ancien, il n’est pourtant pas loin le temps où par provocation tu restais assis dans le métro en regardant les vieux debout. Ton tour de rester debout va bientôt venir.
Cake 40 – Du jour de notre naissance, alors que nous sommes encore tout jeune nous ne cessons de vieillir. Un vrai paradoxe lorsque l’on songe que le mot « jeune » est un vieux mot.
Madgic – C’est juste ? Regarde, on nous disait, mariage plus vieux, mariage heureux. Mais dans le même temps on nous conseillait de se marier jeune pour faire des enfants vigoureux. Moralité, quand on est jeune tout ce qu’on dit, c’est cru, quand on vieillit, c’est cuit.
Blaireau – Il parait que vieillir tue, alors plutôt crever.
Magmax – Moi, quitte à mourir je veux mourir au bistrot, comme Molière.
Cake 40 – Quelle belle mort pour un alcoolique en pleine possession de son art. Dommage ! La vie peut être cirrhose.
ARCHIBALD – Pour ce qui me concerne, je note avec regrets que nous vivons une époque où les années font plus de vieux que de sages.
Blaireau – T’as raison. Quand je pense à mon collègue qui est parti en retraite pour cause d’incontinence. C’est triste. Il a dû prendre sa retraite anti-pissée.
Magmax – Moi, ce qui me fais peur moi, c’est que plus on cotise à la retraite, moins on touche. Bientôt il faudra vieillir gratis !
Huby – De quoi te plains-tu ? Notre espérance de vie a progressé. Les maisons de retraite n’ont jamais été aussi spacieuses, confortables voire accueillantes. Certaines se distinguent par des mauvais traitements mais Dieu merci cela relève de l’épiphénomène. Du moins je crois. Je suppose que le vieillard en sort même s’il est vite soûlant quand c’est un vieillard maniaque.
Magmax – !!! C’est quoi ce vieil hareng saure et ce vieil armagnac ? !!!
Cake 40 – Laisse Magmax, tu comprendras dans la nuit. Attention les gars … et la fille ! Un Ehpad, ce n’est pas un hôpital. Au bout de quelques semaines de bons soins, tu ne ressors jamais guéri de la vieillesse.
Magmax – C’est pour ça que quand t’es vieux, c’est pas la peine d’avoir une montre qui marque les heures et les minutes. Tu mets « manger, pipi, caca, dodo », ça suffit.
ARCHIBALD – Tu es trop bête. Fais attention à ce que tu dis parce que c’est ce qui nous attend tous. Je crois que la vieillesse on va vraiment la sentir le jour où Bigflo et Oli passeront sur Nostalgie.

 

 

 

Abonnez-vous et partagez cet article avec votre mari, femme, frère, copain, copine, voisin, voisine, collègue, cousine, cousin, tante, oncle, beau-frère, belle-sœur, grand-père, grand-mère, belle-mère, beau-père, Monsieur Bricolage, merci.

Je m’abonne et c’est gratuit

actuellement 4 043 abonnés 

 

 

Sources cliquez sur le lien :    TOPITO      Le Monde     Jacques Brel