Accueil Politique Abats tous les privilèges.
Abats tous les privilèges

Abats tous les privilèges.

Une République irréprochable

par Trugluff

Les personnages                   et                      Qui sommes-nous ?


Abats tous les privilèges pour une République irréprochable.

 

1789 le citoyen pensait “j’ai plus d’une corde à monarque“, deux siècles plus tard il s’aperçoit que la révolution n’abolit pas les privilèges, mais change seulement les privilégiés. Pour La république irréprochable il faudra repasser.

Observons nos Politiques : nos élus du Peuple vivent-ils comme leurs concitoyens ? Non, bien sur, car leur élection représente pour eux l’unique moyen de vivre autrement que le Peuple et ils se battent pour cela.

Sans cesse nous les entendons promettre qu’il faut réformer la France, la Droite comme la Gauche notamment lors des campagnes électorales. Nous les élisons donc pour qu’ils le fassent. A peine élus ils ne font que ce qu’ils veulent au lieu de faire ce que l’on veut.

Preuve, s’il en est, qu’ils n’ont pas la volonté d’améliorer le quotidien du Peuple mais bien le leur. Une loi simple, efficace et pertinente permettrait de supprimer les privilèges en optimisant l’efficacité de leurs décisions : toute loi qu’ils votent doit s’appliquer sans restriction à toute la classe politique.

Abats tous les privilèges

Ce qui donnerait ceci :

  •        Age de départ à la retraite voté à 62 ans : plus aucun homme politique (député, maire, ministre, président, etc.) ne peut exercer au-delà de cet âge. Cela libérerait la place aux jeunes et militerait concrètement à lutter contre le chômage. Si cette disposition est bonne pour le Peuple il est injuste qu’ils n’en profitent pas !
  •       Limitation de vitesse : applicable à tous y compris aux véhicules officiels. Seules exceptions pompiers, police, santé. Pourquoi sont-ils toujours si pressés d’aller voter des conneries ?
  •         Charges sociales : il conviendrait que les indemnités se transforment en salaires pour que soient appliquées les charges sociales qu’ils votent. Les différentes Assemblées auraient ainsi à équilibrer leur budget comme elles imposent de le faire aux Entreprises et pourront également mesurer la simplification administrative promise. Les choses sont simples et on veut leur compliquer la tâche en les soustrayant à la Loi. Vraiment ce n’est pas juste !
  •        Contrat de travail : les indemnités s’étant transformées en salaire, un contrat de travail régirait la relation employé-employeur. Les règles du licenciement s’appliqueraient donc aux deux parties. Obligation aux salariés de travailler 35h voire 39h via le jeu des heures supplémentaires. Une méthode pour supprimer le cumul des mandats, de plus ils pourront aussi mesurer la complexité de notre Code du Travail. Il n’est pas juste que l’on jette un Ministre comme un mal propre alors que l’on ne le fait pas pour un ouvrier. On pourrait avoir du respect bordel !
  •        Avantages en nature : imposés à la CSG, charges sociales, etc. Pourquoi ne contribueraient-ils pas au redressement du Pays ? Arrêtons cet égoïsme chronique et apprenons à partager diantre ! Donnons-leur l’occasion d’être aussi égaux que nous.
  •       Logement de fonction, électricité, etc. : obligation aux députés et sénateurs de vivre dans les programmes HLM qu’ils ont fait bâtir avec l’argent de la République. Ces décisions sont toujours le fruit de longues et coûteuses études, il est donc injuste de les priver du plaisir d’y loger leur famille.
  •       Education nationale : les réformes géniales se succèdent à la vitesse des pets un lendemain de cassoulet, pour autant nous avons de plus en plus d’analphabètes comme leurs pieds. Le système d’éducation étant porté par les Elites de la Nation il devrait y avoir l’impérieuse obligation des Politiques d’y inscrire leurs enfants. Encore une fois ils se privent du meilleur de la République, c’est ballot. Il faut que cela change !

Quand les politiques décident de quoi le Peuple a besoin, c’est normal, mais quand le Peuple décide de quoi sa classe politique a besoin, c’est le début de la révolution ! Il n’est pas nécessaire d’avoir des idées révolutionnaires pour que l’Histoire change, des idées simples suffisent.

Notons au passage que les idées révolutionnaires ne naissent pas dans les cerveaux, mais dans les culs … plus précisément les “ras-le-cul“. Et pour la République irréprochable, on ne sait pas !

Citoyen contribuable, abats tous les privilèges et garde-toi bien de la Démocratie au delà du fait que Macadam a supprimé les révolutions en empêchant le moyen de faire des barricades.

A la semaine prochaine  …

 

C’est à vous de poster un commentaire et de noter l’article (ci-dessous)


Sur le même thème  (cliquez sur le lien)

Quel est donc ce pays ? 

Député de père en vice   

A quand le cumul des mandales ! 


#LesTronchesDeCake #LaRépubliqueIrréprochable #RévolutionFrançaise #LaRépublique

Sources :  WIKIPEDIA       Dix députés veulent abolir leurs privilèges

close

Je m'abonne

dans le strict respect de la RGPD

Nous gardons vos données privées et ne les partageons pas. Seules les tierces parties qui rendent ce service possible y ont accès.

Laissez un commentaire

118 commentaires

luidgi 11 juin 2022 - 18 h 11 min

J’aime bien vos commentaires, mais alors celui – ci , je l’aime bien aussi ! tristement vrai, je n’ai rien à ajouter , si ce n’est que la majorité silencieuse gagnerait à ne pas fermer sa gueule pour faire taire la minorité pas silencieuse…

Réponse
Hugues Verschoote 10 juin 2022 - 14 h 26 min

Je suis entièrement d’accord avec l’article. maintenant l’actualité c’est la Macronie, une Oligarchie à la Putin déguisée. Macron est très fort en promesses mais… jamais tenues… Bon je vais voter NUPES à regret car je n’aime pas LFI mais c’est pour les PS et surtout pour les Verts… Les autres ne sont que des salopards…

Réponse
Trugluff 11 juin 2022 - 12 h 33 min

Tu fais comme tu le sens mais surtout reviens vite nous voir. A bientôt.

Réponse
Zoizeau 9 juin 2022 - 11 h 28 min

Je remarque que cet article paru il y a presque une dizaine d’année n’a pas pris une ride…
C’est la signature des publication de génie cher Trugluff !
J’ai retrouvé le commentaire que j’avais déjà fait en 2013 et que je ne renie pas.
Ancien chef d’entreprise, j’ai été et je suis toujours outré de voir à quel point nous sommes traités de façon inégale face au fisc. Un patron doit justifier jusqu’à la moindre dépense, et même déclarer facture à l’appui et moults détails le moindre repas ou café pris avec un client…
Nos politichiens se sont affranchis de la moindre contrainte de justification avec ces cagnottes scandaleuses et limite anticonstitutionnelles. Ils ont même osé changer leur mode de calcul fiscal en morcelant leur revenus par source au lieu de cumuler leurs émoluments ce qui leur épargne la fatidique tranche à 75% dont un bon nombre relèverait…

On a toujours le droit de rêver, mais comment cela se pourrait-il ?
Ce sont eux qui votent les lois les concernants… ils ne vont pas se tirer une balle dans le pied vu que leur plus grande motivation est devenue l’appât du gain.
Les Députés votent eux mêmes leur revenus et la gestion de leur cagnotte… Ils imposent par contre que les Pdg, et nos plus grands capitaines d’industrie aient leur revenus votés par les actionnaires et membres des conseils d’administration !
Il font tout avec leur sourire mielleux et totalement hypocrites, principalement lors des échéances électorales, pour servir aux électeurs – dont ils se moquent royalement (retour à la monarchie ?) – les paroles qu’ils pensent servir le mieux à leur re-election.  

Bref aucune issue ni espoir du moindre changement, la fraicheur de cet article en est la preuve !

Réponse
Trugluff 9 juin 2022 - 14 h 54 min

Merci mon Zoizeau rare pour ce commentaire dithyrambique, ça me donnerait presque envie de continuer à écrire des méchancetés. Que veux-tu, on ne peut pas se refaire. A bientôt sur nos lignes.

Réponse
Julianetas 9 juin 2022 - 8 h 10 min

Bravo Trugluff très bonne analyse je suis complètement d’accord avec toi mais faut pas croire il ne vont pas siller la branche ou il sont tellement bien assis .Il y a un proverbe , faites ce que je vous dit mais pas ce que je fais ok

Réponse
Trugluff 9 juin 2022 - 14 h 50 min

C’est pourquoi, ils n’en scient pas trop, il n’y a que nous qui en scions des ronds de chapeau. A le prochaine

Réponse
Anne B. 9 juin 2022 - 2 h 42 min

Bravo ! Je vote pour toutes les mesures proposées ci-dessus ! (et j’adore manger des abats ! Et j’ai foi en vos propos, même si des fois, je crains une crise de foie si toutefois je bois pour oublier leurs nouvelles lois à la noix !) NB je suis antivaccin, rabique ou pas !

Réponse
Trugluff 9 juin 2022 - 14 h 48 min

Merci Anne pour ce super encouragement à dire du mal. A bientôt.

Réponse
Rocky des bois 8 juin 2022 - 19 h 21 min

Je vote POUR!

Réponse
Trugluff 9 juin 2022 - 14 h 47 min

Moi aussi, à bientôt.

Réponse
Ankou 2 janvier 2014 - 7 h 59 min

C'est une très bonne idée de demander à ce que les élus vivent dans les habitations qu'ils laissent construire sur les territoires qu'ils gèrent !
Nous y verrions des députés vivre dans les logements de fonctions qui leur sont attribués en début de mandat, c'est aussi valable pour les autres élus ayant des logements de fonctions.
Bien sûr en en payant le loyer comme tout un chacun, n'ayant pas d'avantages attribués, en payant tout comme n'importe quel citoyen qu'ils ont l'honneur de représenter, ne doivent-ils pas être intègres et donner l'exemple ?
 

Réponse
Trugluff 2 janvier 2014 - 11 h 01 min

C’est sans doute une bonne idée mais qui n’est pas prète de voir le jour. Malheureusement Soupir !!!!

Réponse
Papythoustra 14 décembre 2013 - 1 h 42 min

L'action mon cher Trugluff ? C'est une autre histoire… Ce sera l'Histoire.
Bien sûr, on peut toujours descendre dans la rue, manifester et casser tout ce qu'on rencontre, faire une révolution… Et après ? On reprend les mêmes (leurs clones) et on recommence. Une révolution, c'est bien synonyme de tourner en rond non ? Et le cercle est bouclé. Combien de nations en ont essuyé… Et que sont-elles devenues ? C'est l'Expansion qu'il faut viser, faire comme la spirale et pas toujours tourner en rond.
Non, je pense qu'il faut justement user d'intelligence, de ce qui nous élève au dessus du rang "bestial" et animal pour contrer les idées tordues et les coups bas. Ecouter, discerner, réfléchir c'est déjà le début d'une prise de conscience. Ensuite il faut se rassembler, faire converger les idées vers un même "parti" et bien choisir les leaders, les éprouver surtout. Je sais c'est utopique, mais pas impossible. Mark Twain disait "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait".
Il faudra du temps, de la force et surtout du courage… En sommes nous encore capables ? Les jeunes, oui, encore faut-il vraiment les guider sans baisser les bras au lieu de les abandonnés sur le bord de la route sans biscuit.
La République s'essoufle, nous en sommes à la cinquième, preuve qu'il y a eu 4 essais foirés avant. Et ce n'est pas une sixième qui arrangera les choses ! Nous vivons déjà un dictat des banques, de la répression fiscale et du mensonge par l'information "arrangée". Le seul moyen d'en sortir est justement d'essayer de se passer des banques et revenir à la "chaussette". Si les banques ne prêtent plus, elles s'effondrent. Alors le sac de billes est redistribué et on joue autrement. Et si chacun parvient peu à peu à son autonomie sans devoir systématiquement y recourir, alors la nation toute entière reprend sa force, son identité et grandit avec son propre trésor.
Voilà l'idée générale (très idéaliste je le conçois), mais c'est vers ce chemin qu'il faut s'orienter. Je ne pense pas qu'une révolution, une guerre civile ou un bain de sang soit une solution car nous ne sommes plus capables de renaître d'un chaos, comme par le passé. L'Art de la Guerre, selon Sun Tzu, c'est justement prendre possession des territoires sans faire de victimes ni de prisonniers. Et pour ça, il faut se servir de sa tête et non de son flingue !
L'action est donc individuelle avant d'être collective. Et pour qu'elle ait une réelle puissance, encore faut-il que les idées convergent… On n'est pas "rendus" ! Mais qu'est-ce qu'on attend ? Le Déluge ?
 

Réponse
Trugluff 17 décembre 2013 - 12 h 09 min

Excellent commentaire et bien réfléchi, et çà … j’achète. A bientôt

Réponse
Ratuma 17 décembre 2013 - 14 h 11 min

est-ce qu’il a employé le mot “flingue” ???

Réponse
Zoiseau 13 décembre 2013 - 1 h 18 min

Je trouve cet article excellent !  Jamais le peuple ne pourra consentir aux efforts démesurés que lui impose ce gouvernement si les élus ne se montrent pas exemplaires eux mêmes. Ils les acceptent d'autant moins que par son incapacité à gérer les finances publiques d'une façon rationnelle… 
Bravo bel article! 

Réponse
Trugluff 13 décembre 2013 - 10 h 56 min

Merci de ce compliment qui me fait plaisir notamment de la part d’un drôle de Zoiseau. A bientôt

Réponse
sabatier 12 décembre 2013 - 14 h 22 min

ABAT sans S svp.

Réponse
Trugluff 12 décembre 2013 - 15 h 41 min

Je regrette mais à l’impératif présent le verbe abattre prend un S

Réponse
Hermès 11 décembre 2013 - 23 h 16 min

Enfin un endroit ou l'on peut dire ce que l'on pense de nos sangsues , parasites et autres escrocs de haut vol qui en tout impunité , nous dépouillent un peu plus tous les jours.  Il devient impératif de trouver des solutions radicales urgentes avant de se faire manger par la pieuvre franco-européenne.

Réponse
Trugluff 12 décembre 2013 - 11 h 00 min

Bienvenue parmi nous

Réponse
Coyote 11 décembre 2013 - 15 h 04 min

Salut à tous
Trugluff, tu peux être fier: non seulement ton article a de la tenue (com’d’hab’), mais encore il y a une sacrée concurrence et une belle qualité chez les commentateurs! Du volume aussi! A ce propos, je me demande si ce sujet (qui malheureusement n’est quand même pas “la découverte de l’année”) aurait reçu autant de commentaires naguère (disons, il y a 2 ans) ou si on peut plutôt sentir, dans tant d’affluence et de verve, les effets d’une certaine saturation (voire d’une saturation certaine!) dûe au rapport entre les bienfaits promis et les conneries tenues!
Visiblement, l’efficacité du système de représentation nationale se limite à la somme des intérêts des individus qui le composent. Partant de cette sentence, la question se pose ainsi: OK sur le constat que tu dresses, mais comment “les remplaçants” règleraient ils ce conflit d’interêts personnel et permanent? Synthétiquement: D’AUTRES SERAIENT ILS MEILLEURS ? Perso, j’ai quand même un sérieux doute, et ce ne sont pas les exemples vertueux sur lesquels nous pourrions nous appuyer qui pullulent à l’étranger! Alors, une révolution, m’ouais, mais…pourquoi faire? une fois de plus changer de privilégiés? (ça reste d’un intérêt limité … sauf à faire partie de ceux-là!) Le plus sage (à mon sens) serait d’encourager Normal 1er (si! si! c’est bien moi qui ai écrit ça! attends: il a eu une super idée qui pourrait nous permettre de multiplier les tapis devant ses pieds!) dans son projet de créer en Gaule un référendum d’initiative populaire (http://www.lefigaro.fr/politique/2013/10/03/01002-20131003ARTFIG00527-francois-hollande-relance-le-referendum-d-initiative-populaire.php). Là pourrait être l’outil légal et proprement démocratique pour endiguer les dérives de nos “élu-tes” (des élus qui se prennent pour une élite), lois d’autoamnistie comprises. Malheureusement, jusqu’à ce moment, nous pourrons bien gesticuler dans tous les sens, à part faire remonter la vase et incommoder quelques naseaux délicats, je doute que ça serve à quoi que ce soit.
Je me souviens qu’en un temps, et dans un autre débat, un politique s’était fendu d’un commentaire (salut à lui!): mais je tiens le pari qu’aucun ici n’osera montrer le bout de sa … plume!
a1 2c 4

Réponse
Trugluff 11 décembre 2013 - 18 h 06 min

Je ne crois pas du tout possible la gestion d’un pays par le référendum, il faut un chef et pas une couille molle. C’est pourquoi dans mon article je ne propose qu’une seule idée : les lois que nos élus votent leur soient appliquées sans restriction. C’est simple, mémorisable et facile à contrôler. Voilà une vraie révolution et sans une goutte de sang.

Réponse
Coyote 12 décembre 2013 - 13 h 07 min

Ton idée relève -bien sûr- du meilleur sens commun … mais justement, c’est là que le bât blesse!
Car si l’universalité d’application de la loi à tout citoyen est présente dès l’article 1er de la constitution ( La France est une République indivisible, laïque,
démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans
distinction d’origine, de race ou de religion. http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/la-constitution-du-4-octobre-1958/la-constitution-du-4-octobre-1958.5071.html) alors de deux choses l’une:
– soit le fait d’être élu (sans majuscule!!) fait de toi un sur-citoyen (je ne crois pas, je l’aurais vu écrit quelque part…)
– soit nos élus se torchent joyeusement avec le texte cité supra (et ça me défrise, mais je ne vois pas qui se montrera plus honnête à la longue!)
Donc, selon mon analyse, il serait bon que le (petit) peuple puisse avoir à disposition au moins un outil (ça tombe bien, il est prévu, c’est le référendum), avec le droit de s’en servir (“initiative populaire” et pas “quand ça arrange le Prince”): avoue qu’au moment du triste “débat” sur le mariage gay, un référendum d’initiative populaire (RIP … accronyme pas très vivace!) aurait eu plus de tenue démocratique que les défilés (“on ne gouverne pas depuis la rue!”)
Pour autant, Je ne souhaite pas qu’on tombe dans le système Suisse, où on vote à l’excès (mais qui ne marche pas si mal!)… Comptons sur l’esprit Gaulois: même si un brusque engouement naissait avec le RIP, le soufflé retomberait vite pour n’être plus réchauffé qu’en cas de vrai besoin!
a1 2c 4

Réponse
Trugluff 12 décembre 2013 - 15 h 40 min

Il est juste que le système suisse fonctionne très bien mais avec des Suisses, avec des Gaulois je reste vraiment circonspect.

Réponse
Trugluff 13 décembre 2013 - 13 h 02 min

C’est gentil pour l’information mais l’idéal eut été de faire un résumé de cette loi organique. Continue comme cela et tu vas devenir un vil Coyote

bedwyr 10 décembre 2013 - 15 h 16 min

Les lois sont faites pour tous je suis d’accord; rien ne vaut en effet l’expérience. C’est tout d’abord une question d’éthique! Je n’imaginerais pas, par exemple, moi maman, donner un médicament à mon enfant qui n’aurait pas été testé auparavant et dont les effets n’auraient pas été démontrés de façon tangible sur le long terme (Nota : j’ai un rapport plus que douteux avec le corps médical également => les labo qui se côtent en bourse, pour moi une hérésie! n’en déplaise aux laïcs ;) un sujet que vous pourriez creuser également… il devrait être INTERDIT de spéculer sur la santé!!) Bref, si les politiques étaient véritablement voués au BIEN public, ils expérimenteraient c’est la moindre des choses. Nous sommes beaucoup trop différents : nous ne disposons pas des mêmes aides qu’eux, du même entourage, des experts,… pour moi l’expert c’est ma mère qui a su me donner une éducation et me faire grandir (toute seule!) jusqu’à maintenant. Pas d’argent, pas de bourse pour l’école (classe moyenne eh oui!!! encore une…), des questions du quotidien tous les jours! n’en déplaise à ces intellectuels qui se vautrent dans leur “intellocratie”=> ce n’est pas pensé, c’est ce que l’on constate… et moi qui ne suis qu’une bonne vache, ben je “lait” regarde OUI!! Et je me moque! et je pleure…

Réponse
Trugluff 10 décembre 2013 - 17 h 26 min

Excellent point de vue et bien dit. Le résumé est très pertinent. A bientôt

Réponse
Ratuma 10 décembre 2013 - 17 h 51 min

essayez de ne pas faire vacciner vos enfants et vous verrez ce qu’est la liberté …..

Réponse
Papythoustra 9 décembre 2013 - 14 h 56 min

Je partage à 100%, ABYSSES d’autant que je suis persuadé que cette “mondialisation” eût été un enjeu formidable pour faire grandir l’espèce humaine ! Seulement, ces pauvres Enarques (c’est pas de leur faute finalement…) ont été endoctrinés avec des promesses venues “d’ailleurs”, d’un “espace” fait de métal jaune et de terres brûlées, lourds de conséquences, avec un ciel peuplé d’étoiles qui n’appartiennent même pas à notre galaxie !

On peut disserter des heures durant, on peut rêver aussi, mais le pragmatique que je suis n’envisage qu’une désolation grandissante faute d’intelligence et d’amour, simplement anéantis par quelques poignées de dégénérés qui s’imagient encore atteindre l’immortalité ! De Faust à Dorian Gray… Rien n’a changé, l’immortelle jeunesse tant convoitée rend con et inhibe toute velléité d’intelligence puisque seul le “Moi” en est l’instigateur. C’est dire à quel point nous devenons des animaux, des mammifères qui peu à peu se rangeront au rang des chimpanzé si nous n’avons pas tout bousillé d’ici là !
Pour moi (mais encore une fois, cela n’engage que moi) il n’y a qu’une seule vraie dimension : celle de la suprémacie humaine, qui par son intelligence (son esprit) et sa sentimentalité (son âme) est capable de redresser le Vaisseau parti en vrille. Il faut être fier de ça, le montrer, le brandir face aux imbéciles ! Il faut se retrousser les manches, “aller au charbon” et se dire que tout ce qui a été fait aujourd’hui ne sera plus à faire demain. Quand un certain nombre auront compris ça, quand un certain nombre se rendront compte de leur pauvreté d’esprit et de coeur, alors il y aura encore de l’espoir… Avant ? Il faut en prendre conscience et c’est déjà un sacré boulot, croyez moi !

Une question en passant… Pourquoi fait-on des enfants ? Je dis bien “pourquoi” et non pour qui !
Je vous laisse avec ça “sous le bras”, vous en avez pour des semaines voire des mois à réfléchir ! Et cela rejoint ce côté animal qui montre maintenant le bout de son nez avec ces explosion démographiques qu’on rencontre un peu partout… Sauf dans les pays “civilisés”, comme l’Allemagne… Et pourquoi donc Professeur ???

Réponse
Trugluff 9 décembre 2013 - 15 h 10 min

Joli volet philisophique qui apporte une réflexion de plus au débat … mais à l’action ?

Réponse
Abysses 8 décembre 2013 - 18 h 21 min

L’indifférence du genre humain nous connaissons tous, puisque nous n’échappons pas à cette règle quant à être devenus des “nombriliques” ! soucieux de notre propre personne. Cela fait quelque part, un peu désordre, ne croyez-vous pas, surtout quand on prétend constituer une société ?
Depuis les années 50 toutes les générations n’ont vécu aucune guerre, aucun conflit hormis de ne penser qu’à son petit “Moi”. Nous avons été mis au monde en “homme libre”.
Nous n’avons pas pu oublier notre souffrance pour obtenir notre liberté puisque nous ne l’avons jamais ressentie. D’une manière inconsciente et innée, elle est en nous et il ne peut en être autrement, pour maintenant, comme pour plu tard, enfin, c’est ce que chacune de nos générations, croit. (*)
C’EST A LA HAUTEUR DE SON PRIX QUE L’ON APPRECIE LE GOUT DE LA LIBERTE !
Nous avons évolué dans une opulence certaine au mépris des valeurs, autres que celles matérielles et nous avons fabriqué des enfants rois, sans préfigurer que nous ne dépendions pas seulement que de nous même et à ce titre qu’il faille compter surtout avec ceux qui ont le pouvoir de nous manipuler et de changer à tout instant notre devenir, celui que nous avions idéalisé.
L’outil à manipuler, c’est la politique qui ne reste hélas qu’un moyen très souvent sans efficacité puisque celle-ci s’est arrogée le droit de vouloir se substituer à tout, mais, au final, pour ne servir rien.
Quant à l’outil à changer notre devenir, ce sont toutes ces grandes familles qui ont dressé leurs fortunes à travers l’exploitation des hommes, et c’était tant mieux dans la mesure où il y avait un retour social dans le cadre d’une réciprocité par le fruit du travail. Une vraie justification de positionnement dans la société.
Mais, malheureusement, le travail a laissé la place à la compensation à laquelle les naïfs de l’économie pensaient que cela allait être suffisant pour plâtrer les maux ressentis. Non, les symptômes sont autrement plus graves du fait que depuis les années 75 le tissu industriel se désagrège et le désastre s’accroit. Comme depuis des années nos gouvernants n’ont pas arrêté de taper dans la caisse, sans doute de se servir, mais, aussi, distribuer sans compter de l’argent que l’Etat n’a jamais eu. Aujourd’hui, une évidente gabegie. Pour un oui ou pour un non, notre crise devient éternelle et nous ne parviendrons jamais à renflouer un bateau qui se trouve dans une situation abyssale. On ne cherche même pas à colmater, à empêcher, à remédier. Bien au contraire.
Une démonstration récente encore au Maroc avec la création d’une unité de production de voitures françaises….. Bientôt, c’est le manque de main d’œuvre au Maroc qui se fera sentir…. Un nouvel Eldorado à 250 € par mois pour un haut technicien. Un grand bol d’oxygène et le soleil en plus pour de travailleur polonais. Avec les syndicats français très engagés, très peu représentatifs, mais, nos gouvernants actuels considèrent qu’il est nécessaire de les écouter alors qu’en fait le blocus qu’ils organisent systématiquement provoque l’amplification d’un désastre économique. Pourtant, comme il serait plus simple d’accepter, comme en Allemagne, une réduction de rémunération, mais, bien entendu, en même temps que la baisse des charges de l’Etat soit substantielle de sorte que la situation de perdition dans laquelle nous nous trouvons redevienne espoir.
L’emploi en France qui est détruit par la volonté de ces grandes familles, qui se sont encore plus agrandies, du fait qu’elles ont renoncées à l’exploitation de l’homme au profit de la spéculation financière laquelle rejette du même coup l’intérêt du rapport social.
En l’absence quasi totale de mesures courageuses par les politiques parmi de nombreuses nations, nous entrons dans l’ère des vases communiquant des riches au plus pauvres, pour, au final, appauvrir encore plus de monde. C’est cela la “MONDIALISATION”.
La démographie augmente dangereusement à travers l’encouragement de très nombreux avantages existants, notamment dans les pays occidentaux, et qui jouent le rôle d’un véritable aspirateur à l’immigration. Une immigration qui souvent est loin de satisfaire les critères de qualité puisque pour l’essentiel, on vient profiter et non pas apporter ou rapporter. Nous appauvrir encore.
Malheureusement, la politique exploite cet aspect là…. pour un bulletin de vote. On va dire, oui, mais les étrangers ne votent pas. Dans l’appel au vote, on deal avec beaucoup d’associations et par ailleurs, le flux migratoire ne date pas d’aujourd’hui….. Donc, combien sont devenus français et combien de leurs enfants sont de nationalité française à la naissance ? Parmi eux, combien, sont en mesure de dire “Je suis fière d’être français !” Aujourd’hui on parle de supprimer le mot “Race”.
Alors, que la politique devrait plutôt œuvrer pour que la démographie baisse et que celle qui subsisterait soit d’une meilleure qualité intellectuelle. Oui, s’il y avait moins de carriérismes pour plus de convictions, la politique aurait un rôle majeur et déterminant quant à la destinée de notre “Terre”.
1 – préserver les ressources naturelles et indispensables : notamment l’eau.
2 – la régulation de la démographie dans le monde.
Au lieu de faire des G20 pour que chaque nation se définisse comme étant la plus douée à décourager les autres pays dans le monde, pourquoi ne pas se réunir en vue de redéfinir les règles liées à la démographie sur le globe terrestre.
En effet, compte tenu de ce qui est entrain de se réaliser d’une manière perverse, redoutable, mais, inéluctable, c’est à dire “la mondialisation”, ne serait-il pas plus judicieux de considérer que la démographie ne doit pas seulement être que le fruit d’un acte sexuel ou d’amour. Mais, un acte certes désiré, utile ou nécessaire à un projet indispensable au bien être du peuple comme de son support “la Terre”. Tous les pouvoirs politiques de la terre régulent tant bien que mal “TOUT” sauf “LA DEMOGRAPHIE” qui reste galopante.
Pourquoi, nous humains, devons-nous échapper à ce désordre qui, je pense sera fatal pour notre espèce dans le moyen terme.

(*) J’ai 69 ans, je suis né dans l’un des cinq départements français en Algérie (1944). J’ai vécu et subi 9 ans de conflit de 8.5 ans à 17.5 ans. Trop jeune pour prétendre vouloir faire la guerre. J’ai été ciblé par des coups de fusils à 3 reprises. Un dommage collatéral resté vivant (non reconnu par l’Etat). J’ai été témoin de nombreuses atrocités. Je ne pouvais pas entrer dans l’armée (âge). Je n’étais pas pris en charge par ma patrie. Je me suis débrouillé pour faire ma vie. Je ne peux que me féliciter de mon sort.

Un de mes frères de 13 ans mon ainé a fait l’Indochine, puis l’Algérie. (Il a été reconnu par l’Etat). Il a été médaillé pour sa bravoure de tous les instants. Il est resté dans l’armée. Il a été pris en charge par la mère “Patrie”. Il a eu une carrière aboutie. Je ne peux que le féliciter de son sort.

L’histoire en règle générale ne doit pas être galvaudée. Quand elle existe, elle doit être racontée. Pendant un conflit tout est spéculation, désinformation, mensonges ! Mais, dès lors qu’un conflit se termine
Dans la conséquence,
“Un pays honore ses morts comme il se trouverait grandi en relatant les faits tels qu’ils se sont déroulés.”

Réponse
Trugluff 9 décembre 2013 - 10 h 18 min

Merci pour ce beau témoignage

Réponse
Milordmick 7 décembre 2013 - 18 h 03 min

Notre pays est gangrené par un système qui a évolué vers plus de privilèges et de droits pour les uns, et de moins en moins de droits pour les autres, assortis pour ces derniers de devoirs de plus en plus contraignants sans véritables contreparties. Nous ne sommes pas dans une démocratie, mais dans une république qui est bâtie sur le modèle de l’ancien royaume de France. Vous êtes dans le vrai, quand vous prônez une révolution…

Réponse
Trugluff 8 décembre 2013 - 12 h 32 min

Ces points évoqués rappellent  les prémices de 1789. Le problème de ce type de situation est que lorsque le bouchon est parti il n’y a personne pour reboucher la bouteille

Réponse
pascal de clarens 7 décembre 2013 - 7 h 19 min

Le mot révolution étant lâché, engouffrons nous dans la brêche. Ce n’est pas la Loi qu’il faut modifier, mais bien la constitution. Pour revenir à une véritable démocratie, il conviendrait de revenir à la base du système appliqué dans la Grèce antique ou les responsables étaient désignés non pas par un votre mais par tirage au sort.
Ceci aurait naturellement pas mal d’avantages et non pas pas mal d’avantages en nature :-))
* Représentativité: facile de prévoir des ratios pour respecter la représentativité de tous les groupes (hommes-femmes, jeunes-vieux, intellectuels-manuels, riches-pauvres…),
* pas de campagne électorale donc pas de fausses promesses, pas de coût,
* gouvernance: pas de réélection donc pas de mesures démagogiques,
* pas de partis donc pas de caciques ou autres éléphants,
* pas de cumul des mandats, il suffirait d’instaurer que toute personne qui a déjà un mandat n’est plus sur la liste des “désignables”…

Réponse
Trugluff 7 décembre 2013 - 13 h 01 min

C’est sans doute une bonne idée, mais a-t-elle été profitable à la Grèce ?

Réponse
pascal de clarens 7 décembre 2013 - 19 h 46 min

nous parlons bien sûr de la grêce antique, berceau de notre civilisation. Donc je dirais oui cela leur a été très profitable… et a nous aussi!

Réponse
Trugluff 8 décembre 2013 - 12 h 33 min

et aux éphèbes encore plus

Réponse
patrondu17 9 décembre 2013 - 14 h 52 min

bjr, il s avere que j’ ai connu le systeme que vous evoquez , et j ai été “choisi par le hasard”,
de mon point de vue , certaine minorité serait sur-représentée , les sujets et dossiers seraient présentés par des fonctionnaires (qui serait les vrais gouvernants) , pour l avoir vecu , on vous fait avaler des couleuvres, je crois que je prefère la dictature pdt 5 ans , on fait les reformes et ensuite on revient a la derive democratique

Réponse
Trugluff 9 décembre 2013 - 15 h 07 min

J”achèèète !!!!

Réponse
ROBERT 6 décembre 2013 - 21 h 52 min

Le premier privilège est celui qui permet de se voter une grasse rémunération appelée “indemnité”, NON IMPOSABLE, et de bénéficier très rapidement en cas de défaite électorale …. d’ une retraite NON IMPOSABLE , retraite reversable en totalité à la veuve et …. NON IMPOSABLE, ainsi un député ayant siégé 4 ans bénéficie de 1540 E par mois , cumulable avec une retraite de conseiller général de 840E pour la même période , dcd il y a 20ans sa veuve a bénéficié de se pactole jusqu’ à il y a peu. Kamarade ! il faut faire un effort pour sauver la France ….

Réponse
Trugluff 7 décembre 2013 - 12 h 58 min

C’est pour quoi je souhaiterai qu’une seule loi soit votée obligeant la classe politique à se soumettre à la Loi sans restriction et de manière rétro-active. Ainsi elle pourrait mesurer le bien fondé de ses prises de décision et je suis sur que nous pourrions à nous attendre à des réformes en profondeur et dans tous les domaines.

Réponse
SAAL 9 décembre 2013 - 19 h 40 min

TOUT A FAIT D’ACCORD.
Les indemnités (sic) devraient etre votées par une commission issue du peuple;

Réponse
Trugluff 9 décembre 2013 - 20 h 14 min

Moi aussi je suis d’accord, nous sommes déjà trois. Attendons que le ruisseau grossisse

Réponse
patrondu17 10 décembre 2013 - 18 h 28 min

cela existe , elle s appelle l’assemblée nationale………………
souvenez vous ! elle a deja votée l’amnistie pour les financements occulte des partis politiques….., soutenu les responsables non coupable , et elle a egalement trouvé une solution a tous NOS problemes ,
en effet , pour chaque problème , l’AN a créé une commission, et en cas de gros problème , l’AN a créé une haute autorité ………..et le nombre de problème augmente ……………j aime bcp echanger des propos avec vous

Réponse
Trugluff 10 décembre 2013 - 18 h 31 min

Je vous en remercie et en plus ce que vous écrivez est juste. A bientôt Boss du 17

BERJOT 6 décembre 2013 - 18 h 46 min

Bonjour, j’aime beaucoup vos sujets et la façon dont vous les écrivez, c’est plein de vrai ! J’ai mis le lien vers cette page depuis mon compte Facebook. Cordialement.

Réponse
Trugluff 6 décembre 2013 - 20 h 10 min

Merci de votre compliment et de l’aide apportée à faire connaître notre espace de distraction massive. A bientôt

Réponse
GASTON 6 décembre 2013 - 16 h 49 min

Le titre “Abats” me gêne un peu!

Volontaire (ce qui serait un moindre mal…) ou pas?

Quoique, les abats dans le cassoulet, c’est excellent!

Réponse
Trugluff 6 décembre 2013 - 16 h 55 min

C’est un jeu de mots sur “à bas tous …” et avec l’idée d’abattre les privilèges comme l’on abat un arbre. Il ne s’agit pas d’abattre le privilégiés. A bientôt Gaston et doucemùent sur lmes abats

Réponse
glrod 6 décembre 2013 - 16 h 20 min

Que dire des sénateurs qui ont voté le non cumul des mandats… sauf pour eux !!!
Un gag qui a du faire rire nos amis allemands et qui aurait du faire la une des journaux pendant une semaine.
Mais les journalistes ayant eu aussi leurs privilèges on se tait.

Réponse
Trugluff 6 décembre 2013 - 16 h 47 min

Tout le monde se tait sauf nous et c’est comme cela que nous sommes contents, c’est notre contrat de conscience. A bientôt

Réponse
Ratuma 6 décembre 2013 - 17 h 53 min

j’ai lu que “l’huma” allait touché des subventions ………

Réponse
Trugluff 6 décembre 2013 - 20 h 11 min

Merci de nous informer si cela est confirmé. A bientôt dénicheuse d’infos

Réponse
Ratuma 6 décembre 2013 - 20 h 33 min

expansion.lexpress.fr/entreprise/le-gouvernement-tire-un-trait-sur-les-dettes-du-quotidien-l-humanite_419066.html

et voilà cher Trugluff – à votre service

Trugluff 6 décembre 2013 - 20 h 36 min

Merci de l’info, j’espère que beaucoup d’internautes liront ton commentaire. A bientôt

quetel 6 décembre 2013 - 15 h 36 min

Bonjour a tous, je viens de recevoir un mail m’invitant a lire ce sujet .
Etonnament je ne possède pas le meme vocabulaire que vous autre , mais je comprend et jai enfin limpression de ne plus être le seul a ne pas trouver cela normal .
Je mabonne de suite et partage du mieu que je peux :)

Réponse
Trugluff 6 décembre 2013 - 15 h 40 min

Excellente décision dont je vous remercie et j’espère que vous nous aiderez à faire entendre notre voix ; il est temps de trouver la bonne voix.

Réponse
odilon 5 décembre 2013 - 10 h 19 min

Bonjour
Je suis totalement d accord avec le projet de refonte total du fonctionnement de nos politricards .Je pense hélas qu il n y a que la Rue pour imposer ces changements .
Je milite depuis longtemps pour que soit créé sur internet (je n en suis pas capable ) un site qui simulerait en parallèle le fonctionnement ( nombres d élus ,rémunérations ,avantages divers ,durée des mandats ,nombre de mandats,business de père en fils etc )des institutions .Propositions de lois , vote par les internautes etc .Comme dans la vrai vie .
On verrait ainsi si le peuple est bien en phase avec la vision personnelle de nos politricarts bien planqués à vie dans les palais de Bruxelles et de Paris .

Réponse
Trugluff 6 décembre 2013 - 10 h 47 min

Je crois aussi qu’il n’y a que la rue pour l’imposer, mais tant que le Peuple restera anesthésié par les mensonges la vie continuera. A bientôt

Réponse
Ti-GROLASSON 4 décembre 2013 - 16 h 25 min

MARILYN a TOUT compris (ELLE aussi !)  … sans toutefois préciser que nous ne sommes, en régime socialiste (???) que les héritiers des enfants d'un dieu (que SES prêtres ont imposé aux plus crédules d'entre nous !) ——->> " Tu es mon berger Ô Seigneur " n'est pas pour rien le cantique préféré des … mémées …et s$urement pas parce que "dans SES eaux tranquilles, Il les a désaltérées"  ni que "dans ses verts pâturages … IL les a laissées brouter !" … et surtout EXERCER leurs tessitures pour savoir qui d'entre elles chante le mieux !
Et nous sommes ICI, totabsolument TRUGLUFFés … à nous exclamer que nous ne sommes que des TRONCHES DE CAKE (pas même 40!) à nous RODER l'écriture pour savoir ce qu'il reste de notre instruction publique ou privée !
BOFFF … faut bien s'amuser, n'est-il pas ? Et quelques méchanceries bien calibrées n'ont jamais tué personne …
Et puis, NOUS, au moins, nous savons encore écrire et nous ne confondrons pas les PIZZAS avec le PISA qui nous ravale au 25e rang  … pour échec et maths ;-( Là, je ne commente pas davantage, j'en ai les doigts qui ressemblent à des ABATTIS  (non numérotés pourtant!)… ceux que, justement, Le Trugluffé One nous recommande d'abattre …
SANS AUTRE POUR CE JOUR D'HUY ;-))) 

Réponse
Trugluff 4 décembre 2013 - 17 h 33 min

Merci pour la leçon de rhétorique et à bientôt parce que pour ce jour d’hui, il suffit !

Réponse
Ratuma 4 décembre 2013 - 21 h 03 min

“Mémées” toi même Tigrolasson – on verra ce que tu chanteras quand tu seras un “Pépé” et ça vient vite

tiens, pour ta punition de prendre les mémés pour des andouilles, tu vas lire les moutons de Gurdjieff :

http://www.invitedemarc.com/tag/gurdjieff/

Réponse
Trugluff 6 décembre 2013 - 10 h 45 min

Elle a du répondant cette Mémée, diantre et elle a bien raison de ne pas se laisser faire car c’est fou comme jadis vient vite.

Réponse
Marylin 4 décembre 2013 - 11 h 08 min

Étrange comme nos politiciens nous noient sous des tonnes d’informations assez peu compréhensibles, souvent inutiles, alors qu’avec vos articles cela semble simple et limpide.

Notre président (et sa clic) se prendrait-il pour notre berger ? Serions-nous à ses yeux de simples moutons… stupides… ou des vaches à lait. Un hybride des 2 sans doute dans l’esprit tordus des privilégiés.

Réponse
Trugluff 4 décembre 2013 - 11 h 22 min

Vous avez trouvé la réponse : nous sommes stupides et nous sommes des vaches à lait puisque nous ne disons rien. Merci pour le compliment introductif de votre commentaire et à bientôt

Réponse
Papythoustra 3 décembre 2013 - 22 h 47 min

Le “problème” des politiques n’est pas nouveau… Gauche, Droite, Extrémités ? C’est un cercle, ce même cercle ou “Demi-cercle” qui abrite nos ronfleurs et autres désabusés d’un système qu’ils ne contrôlent et ne comprennent même plus ! Cercle infernal ou cercle mafieux ? On tourne en rond ou en orbite autour d’un noyau qui rétrécit peu à peu… Gare au Trou noir !

Les politiques sont “formatés”, ils apprennent vite (plus vite que nos têtes blondes) et utilisent la réthorique comme la truelle du maçon, pour contruire un édifice virtuel dans lequel ils se vautrent. Un politique, ce n’est pas quelqu’un de bête ni d’incapable, c’est un imposteur, donc quelqu’un doué d’une intelligence machiavélique et d’un sens inné de l’embrouille et du contournement d’obstacles ! Un “commercial” avant tout, dénué de tout sens moral et éthique, dénué de sens et de logique tout simplement !

Comment ont-ils pu en arriver là ? C’est chacun de nous qui leurs ont donné notre espoir, notre confiance et les quelques voeux d’une vie meilleure en imaginant qu’ils ont ce pouvoir de faire changer le monde. C’est ce qui fait leur puissance. Serions nous cons à ce point ?
Arrétez là ! C’est la Vérité ! Comme disait ce grand Colluche en parlant des politiques :”Dites nous de quoi vous avez besoin et on vous dira comment vous en passer”… Ré-écoutez, vous verrez qu’il y a plus de vingt cinq ans, c’était déjà “ça” !

Vous ne savez pas comment faire ? Vous ne savez pas qui dit vrai ? Vous êtes noyés dans la masse ? Vous cherchez une “voie” ? Sortez du “rang” bon sang ! Coupez la télé (revendez là, vous économiserez déjà 140€ d’impôts). Balancez votre smartphone qui vous trace et vous suit partout : prenez juste un abonnement de base avec un portable à 1 € si besoin. Lisez ce que les anciens ont laissé comme traces, prenez le temps de partager vos moments avec votre famille et vos amis. Faites de la cuisine au lieu de bouffer n’importe quoi à n’importe quelle heure. N’écoutez pas ce qu’on raconte et faites vous votre propre jugement. Cherchez, cherchez encore ce qui vous semble improbable et dénué de sens pour trouver une explication plausible et rationnelle à votre niveau… Creusez vous la Tronche au lieu de gober toutes les conneries qu’on entend partout.
C’est dur ? OUI, mais c’est le prix à payer pour se sentir mieux, se sentir soi et sortir de ce “rang” des condamnés ! Après, c’est vous qui voyez…
Mais dites vous d’abord que seul le travail paie véritablement et que l’on naît avec des Devoirs et non avec des Droits. Et quand on parle de Travail ce n’est pas aller bosser en traînant les pieds ni en pensant que faire “ça” ou peigner la giraffe ça revient au même… Non, le Travail ça commence dès que le cerveau “s’allume”, c’est se prendre en mains, c’est se regarder et se voir avancer, c’est vouloir vaincre même si on recule de temps en temps. C’est s’émouvoir devant ce qui est beau et essayer de faire pareil à son niveau. Rien n’est gratuit, rien n’est donné… Ce n’est qu’un échange. Il faut donner pour prendre.
Alors vous regarderez votre carte d’électeur avec un autre oeil et vous vous direz, j’ai “le choix”, j’ai la liberté de choisir, en mon âme et conscience, avec ce que je sais et ce que j’ai appris, moi-même, par mon Travail et mes recherches… Et tous ces faiseurs d’embrouilles vous apparaîtront alors avec leurs vraies couleurs et vous verrez que le choix est simple quand l’image est authentique !

Réponse
Trugluff 4 décembre 2013 - 10 h 48 min

Excellent ! Je n’ai qu’un second mot bravo ! Bravo pour cette fraicheur morale qui souffle sur ce forum. Bravo et merci. Je vais finir par croire que nous avons sur ce forum des commentateurs d’une grande qualité qui écrivent pour la plupart trés bien et avec des idées intéressantes. Merci

Réponse
Ratuma 4 décembre 2013 - 13 h 42 min

le problème c’est qu’on ne choisit pas entre la peste ou le choléra – et comme personne ne daigne parler du candidat que je préfère, je m’abstiens ….

Je sais que Trugluff pense qu’on ne parlera jamais de lui – mais qui sait (UPR – François Asselineau)

l’urgence c’est de sortir du gouffre, donc de l’UE – et de travailler

Réponse
Trugluff 4 décembre 2013 - 17 h 26 min

Je ne pense pas j’écris, du moins j’essaie

Réponse
perruchot 3 décembre 2013 - 15 h 30 min

l’idée, de génie c’est de faire signer un CONTRAT a tous ces élus pour leur rappeler noir sur blanc, leurs droits et surtout LEURS DEVOIRS !!! il faut abolir tout de suite tous les privilèges et travailler avec ceux qui resteront !!

Réponse
Trugluff 3 décembre 2013 - 16 h 50 min

J’espère voir ce jour sans tarder … Merci de la visite et à bientôt

Réponse
Révolution 3 décembre 2013 - 14 h 07 min

En découvrant dans les médias les turpitudes, les bassesses, les mensonges, de tous ces politicards incompétents, véreux, tous ces hauts fonctionnaires qui n’en branlent pas une, mais s’en mettent pleins les poches, à grands coups d’avantages, ces capitaines d’industrie qui coulent leur boite et braquent la caisse avant de s’enfuir comme des voleurs (j’arrête là tellement la liste est longue et abjecte), je suis écoeuré un peu plus chaque jour et me dit devant le caractère vélléitaire de beaucoup de mes concitoyens, à la mémoire qui flanche quand il s’agit d’exprimer leur opinion dans l’urne (nous avons les hommes politiques que nous méritons, puisque nous les avons élus !), que finalement il nous faudrait revenir aux solutions radicales que les premiers républicains avaient trouvé, au terme d’une insurrection, pour régler le problème des privilèges, des injustices sociales, de l’exploitation des petites gens, à savoir, ressortir l’invention de ce bon vieux docteur Guillotin en 1789 : l’usage de la guillotine ! Là, on verrait les choses réellement changer.
Mais tant que le bon peuple croira aux fausses promesses miraculeuses (qui n’engagent que ceux qui y croient), il continuera de se faire rouler dans la farine.
Finalement, ils ont raisons tous ces salopards de nous exploiter, puisque nous ne disons rien quand on nous tond la laine sur le dos ; mieux on gobe leur mensonges (qui ne tiendraient pas dans une encyclopédie) et rassuré, on reconduit ces incompétents et ces voleurs dans leur fonctions électives, en leur disant même merci.
Pourquoi se gêneraient-ils et ne continueraient-ils pas de nous prendre pour des cons en tapant joyeusement dans la caisse, puisque nous l’acceptons sans broncher ? (si ce n’est une petite manif de temps en temps, pour exprimer un ras le bol).

Réponse
Trugluff 3 décembre 2013 - 16 h 48 min

C’est tragiquement vrai et merci de l’avoir exprimé. Pourvu que ce commentaire soit lu par le plus grand nombre

Réponse
Ratuma 3 décembre 2013 - 18 h 10 min

abstention et vote blanc, il y en avait combien à ma derniere élection ?

Ici pour notre chère député, 70% d’abstention je crois me souvenir – et elle a été élue avec sans doute 51% de ce qui restait –

bouder les urnes – ils comprendront peut être, mais après il faut assumer –

Réponse
Trugluff 3 décembre 2013 - 18 h 21 min

Ils ne comprendront pas plus et il faudra assumer quoi ? Ce n’est pas déjà ce que nous faisons, assumer leurs erreurs ?

Réponse
Annie-Angèle 3 décembre 2013 - 12 h 19 min

j'adore l'idée de les mettre dans les logements HLM , dans les zones " à risques " de préférence !!

Réponse
Trugluff 3 décembre 2013 - 16 h 46 min

Moiu aussi j’aime bien. Il y a un commentateur qui a suggéré l’idée de leur faire prendre les transports en commun et j’aime bien aussi. A bientôt.

Réponse
JUAREZ 3 décembre 2013 - 8 h 29 min

Je suis bien d’accord avec vous je vie sur une île avec un taux de chômage de +35%
7 députés 4 sénateurs pour 80000 milles habitants

marie de l’ile de la Réunion

Réponse
Trugluff 3 décembre 2013 - 16 h 45 min

La chance !

Réponse
luidgi 2 décembre 2013 - 22 h 35 min

Un peu de démagogie facile , ça mange pas de pain … franchement , imagine qu'il n'y ait pas d'interet à être élu , qui voudrait manoeuvrer notre beau pays de beufs ?? même si ils poussent  le bouchon un peu trop loin , ne tombons pas dans leur jeux cupides … dela dit j'aime bien vos commentaires, c 'est bien écrit et drole .

Réponse
Trugluff 3 décembre 2013 - 16 h 44 min

Merci de ce compliment, et même si nous ne partageons pas (tous ceux qui écrivent des commentaires) les mêmes avis cela donne l’occasion d’échanger et pour certains, dont moi-même, d’évoluer sur un point de vue. Merci et à bientôt.

Réponse
kulundzic 2 décembre 2013 - 20 h 01 min

a la force d'insister on y arivera peut-être

Réponse
Trugluff 2 décembre 2013 - 20 h 05 min

surtout si nous sommes nombreux à insister

Réponse
Voyageur 2 décembre 2013 - 19 h 21 min

Ah, et une petite dernière pour le plaisir : obliger le ministre des transports, JP Huchon, les présidents de la RATP et de la SNCF, Delanoë, les candidats à la mairie de Paris, ainsi que les responsables syndicaux (CGT et FO en tête) à prendre les transports en commun (RER A et B par exemple) aux heures de pointe, de la zone 5 à 1, tous les jours, tant que le service aux voyageurs ne sera pas amélioré. Ce serait dommage qu’ils ne profitent pas, eux aussi, des joies du transport public en Ile-de-France que vivent ces petits priviligiés de Franciliens. NKM vivra l’extase pas seulement de la ligne 13, mais aussi du RER. La proposition s’applique aux autres villes (Marseille…) chaque fois que c’est pertinent.

Réponse
Trugluff 2 décembre 2013 - 20 h 11 min

Bravo ! Voilà une bonne idée qui j’en suis sur si elle venait à être appliquée optimiserait grandement le délai de réalisation pour la modernisation du réseau.

Réponse
Ratuma 2 décembre 2013 - 21 h 59 min

et je ne sais plus si c’est Chirac ou Balladur qui disait que ça puait dans le métro – une rare fois où il l’a pris …………

Réponse
Trugluff 3 décembre 2013 - 16 h 41 min

et Chirac avait même ajouté que ça sentait mauvais dans les couloirs d’HLM

Réponse
Ratuma 2 décembre 2013 - 21 h 56 min

et interdiction de cassoulet pour ceux qui prennent le RER

Réponse
Trugluff 3 décembre 2013 - 15 h 13 min

Ok, juste des nouilles

Réponse
Coyote 11 décembre 2013 - 13 h 21 min

…alors que justement, c’est la seule technique qui garantisse un minimum d’espace aux heures de pointe ?!

Réponse
Mur des Contribuables 2 décembre 2013 - 19 h 21 min

Excellent !

Réponse
Trugluff 2 décembre 2013 - 20 h 09 min

Merci pour ce compliment qui vient d’un commentateur éclairé.

Réponse
Voyageur 2 décembre 2013 - 19 h 15 min

Bien vu. Il faudrait en effet refaire une nouvelle “nuit du 4 août”. On peut ajouter aux proposition, la suppression des salaires pendant 6 mois après la fin du mandat (les chômeurs ne touchent pas leur salaire prendant 6 mois après leur rupture de contrat si je ne m’abuse). On peut aussi proposer un loi sanctionnant fortement le mensonge et le parjure dans l’hémicycle, une peine aggravée pour les élus lorsqu’il a été démontré qu’ils étaient coupables de conflit d’intérêt, de détournement de fond, d’évasion fiscale, d’association de malfaiteurs, etc. Ils sont sensés voter les lois, faire respecter nos institutions et doivent donc donner l’exemple. OK pour le cumul des mandats, mais pas de cumul des salaires. Et réduction des indemnités des députés en cas d’absentéisme prolongé. Enfin, faire l’inventaire des avantages et évaluer si ces avantages sont pertinents dans la France d’aujourd’hui et en période de crise. (les efforts ce n’est pas seulement pour les autres, et la politique ne devrait pas être une vocation pour s’enrichir, surtout si c’est pour apauvrir les électeurs !). Pour ce qui est de mettre à la retraite à 62 ans les politiques, je suis moins d’accord, ce n’est pas parce que l’on est jeune que l’on est plus “dans son temps” (regardez Hamon). L’inefficacité n’est pas une question d’âge.

Réponse
Trugluff 2 décembre 2013 - 20 h 08 min

Excellentes toutes ces idées, bravo. Je crois néanmoins à la vertu d’un loi simple qui, comme indiqué, les obligerait à se conformer stricto sensu aux lois qu’ils votent. Mêmes règles pour tous, un point c’est tout ! A bientôt

Réponse
Coyote 11 décembre 2013 - 13 h 19 min

Comme disait Brassens, “le temps ne fait rien à l’affaire… quand on est con, on est con!”

Réponse
Trugluff 11 décembre 2013 - 18 h 01 min

Mais tout le monde n’est pas con, ceux qui votent nos lois sont loin de l’être. Ce sont ceux qui votent pour eux qui le sont.

Réponse
RG1940 2 décembre 2013 - 19 h 02 min

Bravo. J’attendais cela depuis de nombreuses années.
En effet je ne supporte plus ces privilégiés qui s’en mettent plein les poches,ne travaillent pour ainsi dire pas alors que la France se détériore chaque jour.

Réponse
Trugluff 2 décembre 2013 - 19 h 12 min

Eh bien ça y est ! Et j’espère que tu vas être actif à faire connaître ces idées là.

Réponse
RG1940 2 décembre 2013 - 18 h 59 min

Bravo; J’attendais cela depuis de nombreuses années.

Réponse
Trugluff 2 décembre 2013 - 19 h 11 min

Eh bien ça y est !

Réponse
patrondu17 2 décembre 2013 - 18 h 57 min

Je suis toujours surpris de la vitesse a laquelle réagissent  nos chères elus pour denoncer les privilèges des autres .( je pensais au patron de chez PSA ) .Pendant cette denonciation des plus virulentes , l oeil collectif est dirigé vers les mechants profiteurs.Dans cette affaire , l Etat ( donc nous ) vient de perdre 12 millions de rentrée fiscale ………….
pour revenir au sujet , le constat que vous faites est edifiant .les lois votées s appliquent essentiellement aux autres , vous savez bien, les autres !! ceux qui ne paient pas assez d impots , ceux qui ne declarent pas un petit avantage en nature , ceux qui ne font pas assez d effort , ceux qui ne veulent pas " vivre ensemble " bref  les couillons qui votent et revotent sans cesse .je propose de prendre exemple sur nos chèrs élus , 1500 euros de retraite par periode de 5 ans travaillée , cumul en tout genre ……savez vous qu un smicard  horaire ne peut pas cumuler 2 emplois de 25 heures car cela ferait 50 heures travaillées ,  il pourrait  vivre correctement , j arrete , suis enervé ,  j ai encore brulé ma carte d electeur
 

Réponse
Trugluff 2 décembre 2013 - 19 h 11 min

Excellent complément d’info, plein de bon sens comme on en a régulièrement sur les Tronches de Cake. Nos commentateurs ont du bon sens, bravo

Réponse
Ti-GROLASSON 2 décembre 2013 - 18 h 55 min

Bonjour d'un 2 décembre, AUSTERLITZ bien sûr … mais aussi  quelques (belles?) manifestations qui réchauffent le macadam parisient voire provincial ( manifestation dans le Sud-Ouest pour qu'on ne revisite pas les CANTONS —–>> dada socialo pour ne plus séparer Basques et Béarnais afin de CONTRÔLER TOUT UN CHACUN au nom de l'Une et Indivisible !!!)
C'est pourquoi, lisant cet envoi, j'ai tant apprécié l'affaire du cassoulet (celui de Castelnaudary étant plus "sulfureux" que certains qu'on affadit, hélas, tout se perd !

C'est VRAI que TRUGLUFF est un poète qui pourrait REFAIRE LE MONDE à lui tout seul ! Nous voici renseignés et encouragés par ses mots à une résistance bien comprise mais, hélas, combien serons-nous … la plage n'étant plus sous les pavés ?
Ma seule consolation  : les UKRAINIENS entreraient volontiers en Europe et leur EX-GIULIA TIMOTCHENTKO aurait, SEULE, réusst à "amener" de par chez nous des gens courageux, travailleurs et qui savent ce que PRODUIRE veut dire … j'espère qu'ILS finiront par nous rejoindre s'il existe encore un embryon d'Europe :-(

Je veux bien "abattre tous les privilèges" … surtout CEUX des HUNS et des Autres mais qu'on me laisse vieillir en paix en arrêtant de modifier constamment les LOIS (dont les  3/4 ne sont pas appliquées pour décrets en panne !)
Je reviendrai plus tard sur l'Enseignement et sa Débâcle … un sujet qui me tient particulièrement à coeur  !
Mais je suis obligée d'aller "TREMPER MA GARBURE" qui mijote depuis 1 bonne heure déjà ;-))) 

Réponse
Trugluff 2 décembre 2013 - 19 h 08 min

Attention de ne pas boire trop chaud, tu sais que c’est mauvais pour toi.

Réponse
sixtine 2 décembre 2013 - 16 h 48 min

Quelle inspiration ! Preuve que la vérité ne sort pas que de la bouche des enfants !

Réponse
Trugluff 2 décembre 2013 - 18 h 17 min

Si ! D’ailleurs je te laisse j’ai mon quatre heures qui m’attend avec mon Prince de LU et après j’ai rencart avec princesse aux 7 galettes

Réponse
moulin 2 décembre 2013 - 15 h 58 min

helas c,est vrai,que faire?

Réponse
Trugluff 2 décembre 2013 - 18 h 14 min

Agir, voter autrement, ne pas accepter, faire son rebelle au quotidien pour convertir son entourage. A nous d’imaginer les solutions pour changer.

Réponse
Ratuma 2 décembre 2013 - 14 h 56 min

LIEN DU FIGARO

“Laurent monter une prise de conscience ” ????? Il est grand temps – c’est quand le torchon brûle ……………

Réponse
Trugluff 2 décembre 2013 - 18 h 13 min

C’est toujours dos au mur que l’homme avance.

Réponse
Ratuma 2 décembre 2013 - 14 h 52 min

je découvre Truguff poète : à la vitesse des pets un lendemain de cassoulet …………

Ils ignorent : Comenius – Oberlin – Trubert -Steiner – Montessori………….et ce qui se passe en Finlande ne les concerne pas ……..

Réponse
Trugluff 2 décembre 2013 - 18 h 12 min

Merci pour l’épithète poète. Un rien me fait plaisir. A bientôt

Réponse
pat 2 décembre 2013 - 19 h 30 min

c’est la tribu…

Réponse
Trugluff 2 décembre 2013 - 20 h 12 min

Ca c’est sur, et de ce point de vue croyez bien qu’il n’y a plus de différence entre droite et gauche. Tous pourris et un pour tous.

Réponse

A découvrir et à lire sans modération

L'actualité mordante du Net : 15ème année
Toute la Gaule est occupée par la connerie … toute ? Non !
Une tribu d’irréductibles, les Tronches de Cake, résiste encore et toujours contre les cons.

A lire sans modération et à partager.